Je ne vois que nos Généraux encore capables de sauver la France

Publié le par Geronimo

Ma France

legion

 

 

Quelques chiffres de base :

1968 : environ 50 millions de Français dont 610 000 musulmans (à cette epoque on pouvait les ficher) soit 1,23 % de la population.

1988 : 56 millions de Français, 2 millions de musulmans, soit 3,60 % de la population.

2009 : 67 millions de Français, 8 millions de musulmans, soit 11,94 % de musulmans.

En prenant ces simples chiffres et en suivant la courbe de croissance, sachant que tous les ans la population invasive est multipliée par 3,5 (toujours prolifique la vermine, c’est bien connu)… eh bien en 2030 il y aura 70 millions d’habitants en France ET 28 millions de musulmans soit 40% de la population.

Sachant que les medias font en sorte de gaver la tête des citoyens, assez bêtes et dociles, pour continuer à écouter, regarder et croire la soupe télévisuelle et audiovisuelle,
Sachant que notre islamo-ministre de l’Education nationale va faire en sorte que dans les 2 années (hélas) à venir, elle va bien inculquer, grâce à ces gauchistes de profs et d’instituteurs, à nos petits Gaulois, la repentance, l’excuse, et surtout surtout, à bien courber l’échine et à bien baisser la tête devant toutes ces minorités visibles que nous avons odieusement exploitées,

Sachant que la génération des 12/20 ans actuelle, est d’un egocentrisme hallucinant, et que pour eux le mot Patrie, Devoir, Respect sont des grossiéretés, sans compter, que pour eux, accepter des classes métissées avec trublions et grandes gueules, intolérantes et racistes, est devenue une habitude,
Sachant que de plus en plus de Jean, Francois, Michel, ou Nathalie, bien blancs, et n’ayant jamais vécu dans des cités se prennent pour des zyva de banlieue, parce que c’est la mode, parce que ça fait bien, parce que… parce que, ben ils sont CONS comme des rateaux en fait,
Sachant que notre armée compte 10 % de musulmans qui refusent de se battre contre « leurs frères » (là, je rigole, étant donné que depuis 1500 ans, les musulmans ne cessent de se battre entre eux….)
Sachant que la police recrute à qui mieux mieux des « jeunes » issus des minorités, avec trop souvent un QI de moule tiède (je n’ose imaginer les policiers blancs obligés de bosser avec ce genre de guignols, il va falloir les cadrer avant de cadrer les délinquants, ça nous promet des bavures tout ça… mais c’est peut-être voulu….)
Sachant que 45 % des citoyens ne votent plus,
Sachant que l’Europe est envahie de clandestins (comme l’avaient promis les chefs de DAESH) et qu’il va nous falloir accueilir de force ces populations moyen-âgeuses et musulmanes,
Sachant que nos tarés du gouvernement étalent la mixité sociale jusque dans nos campagnes,
Sachant que quand un Français réagit et se défend, il est systématiquement condamné à l’inverse d’un étranger….
Sachant que jamais Marine Le Pen ne sera élue présidente, et quand bien même cette utopie arriverait, elle ne fera rien pour changer les choses, c’est d’une évidence claire et nette,

Lire la suite sur http://by-jipp.blogspot.fr

 

 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

2 thoughts to “Je ne vois que nos Généraux encore capables de sauver la France”

  1. Analyse pertinente d’une situation qui évolue très défavorablement pour notre beau pays. Je partage bien entendu votre avis sur la seule solution qui pourrait sauver notre culture et nos valeurs. Mais au cours de la cinquième république , combien de nos généraux ou amiraux, ont-ils contré les hommes politiques pour protester contre les coupes drastiques dans les budgets de la défense ?. très peu, j’ai le souvenir de l’amiral Patou qui a démissionné pour ne pas cautionner la politique du gouvernement en place (dans les années 70). Alors, je ne me fais guère d’illusions sur une issue du style carrière politique pointue pour un de nos grands dignitaires militaires. Il faudrait déjà un officier général très connu des français et qui serait dopé par des médias portés vers la gauche généreuse avec les journalistes. Actuellement j’en vois un , très connu qui est un officier de terrain, admiré de ses personnels et qui connaît bien les médias . Mais ce Général d’Armée, veut il vraiment se lancer dans la politique ?.

Les commentaires sont clos.