Je suis le Président de la République…parodie

Régis Ollivier, le 25 octobre 2016

Le Colonel – Youtube


 

Le Colonel vous offre ce petit instant détente car nous en avons bien besoin. Je remercie vivement mon ami Jean-Louis qui m’a adressé cette vidéo pour me remonter un moral bien bas. Bien cordialement. //RO


 

 


Surtout ne pas hésiter à diffuser cette vidéo, qui hélas reflète trop bien la réalité !…en un mot comme en cent …dehors Hollande !

 

 


 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

2 thoughts to “Je suis le Président de la République…parodie”

  1. Cela fait quand même plaisir que beaucoup pensent comme soi. Je me demande pourtant, comment se fait-il qu’aucun opposant ou groupes d’opposants n’aient pu faire une procédure de « destitution » à l’encontre de notre PR.
    Aux USA, Kennedy, s’étant tellement attiré d’ennemis, qu’il fut « stoppé » par une « organisation ».
    Nixon en 1974, pour avoir « espionné » les débats des membres du parti démocrate.
    Clinton, en 1998, le mari de Hillary, la candidate démocrate des futures élections.
    Alors, chez nous, comme ils veulent « imiter » les américains, il n’y a pas de raison qu’on ne puisse mettre en œuvre une telle procédure. Sarkozy et Hollande ont tellement galvaudé le poste de président, que ce ne serait pas une catastrophe si une organisation de corps constitués venait à lancer cette procédure.
    A moins que l’Armée avec ses forces spéciales, ……
    Mais ils préfèrent leurs carrières plutôt que de sauver la nation patriote de souche et de cœur.
    Mais finalement, il disparaitra avant mai 2017, avec un évènement extérieur avec l’effet papillon.
    PR élu par hasard, il disparaitra emporté par le destin.

  2. Méfiez-vous quand même:

    Quand on tire la chasse d’eau, il arrive que la merde reste en surface, ou qu’elle parte en beurrant les parois…

    Le happy end, ce n’est pas pour bientôt.

Les commentaires sont clos.