La bête noire de la DGSE

LE MONDE | 25.11.2013 à 08h41 | Par Ariane Chemin et Emeline Cazi
LE MONDE | 25.11.2013 à 08h41 |
Par Ariane Chemin et Emeline Cazi

Bleu, blanc, rouge. Dans le bureau de Pierre-Antoine Lorenzi, à deux pas de l’Elysée et de la Place Beauvau, la photo officielle du chef de l’Etat, au pied du drapeau tricolore, trône en bonne place sur un semainier en acajou. Devant, une table de travail, des cigares et une série de photos en noir et blanc qui retracent pour le visiteur les grandes heures de la carrière de son occupant, au milieu de quelques figures politiques. Au téléphone, l’ambassadeur de France en Egypte : « Je te rappelle, Nicolas. » On pourrait croire que « PAL », comme on le surnomme, est ministre de la République.

Pierre-Antoine Lorenzi, le 22 novembre à Paris. NICOLAS KRIEF/DIVERGENCE POUR LE MONDE
Pierre-Antoine Lorenzi, le 22 novembre à Paris. NICOLAS KRIEF/DIVERGENCE POUR LE MONDE

Mais non : Pierre-Antoine Lorenzi est un homme d’affaires. Il préside Amarante (le rouge des bérets des paras français), société de sécurité installée à l’international, notamment en Afrique. Une enseigne connue des seuls initiés du monde du renseignement. Depuis qu’elle se prévaut d’être la première société privée à avoir libéré des otages français, sans être démentie ni par l’Elysée ni par le Quai d’Orsay ou la défense, la voilà dans le collimateur des services secrets français, qui gèrent d’ordinaire ces opérations à haut risque mais se sont trouvés à l’écart de « l’opération Niger ». « Au seul nom de Lorenzi, ils ont la bave aux lèvres », assure un ami de la DGSE« Vous voulez faire son portrait ? Dépêchez-vous avant qu’il ne passe sous une voiture ! », ajoute-t-il en riant à peine.

« Vous n’allez quand même pas me transformer en personnage de roman ? », s’enquiert Lorenzi, un brin flatté, dans son fauteuil Empire – baskets…

L’accès à la totalité de l’article est protégé Déjà abonné ? Identifiez-vous

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.