La colère des Français augmente dangereusement, du jamais-vu depuis 1789 ?

Par Charles Rault

Le 24 octobre 2018

Le Politique

 

 

© Pierre Duriot

 

© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Contributeur
Charles Rault est analyste et s’intéresse aux questions internationales et politiques.

Les opinions exprimées ci-dessous sont uniquement celles de l’auteur et ne sont en aucune façon celles de Le Politique. Pour la liberté d’expression, vous êtes invités à contribuer au Débat.

Les enquêtes de terrain se suivent et se ressemblent malheureusement. Pire, elles montrent une amplification de la défiance des citoyens vis-à-vis des dirigeants politiques, de plus en plus souvent accompagnée d’une colère inquiétante tant elle s’exprime désormais librement par l’usage de mots virulents. Sont-ce de simples menaces en l’air comme on peut en lire ad nauseam sur les réseaux sociaux ? Probablement mais pas seulement.

Le ras-le-bol des Français concernant la classe politique dépasse tout ce qui été évalué auparavantmême aux plus tendus moments du quinquennat de François Hollande. Cette tension extrême est née non seulement d’une sincère déception quant aux dix-huit premiers mois d’Emmanuel Macron à l’Elysée mais aussi d’un dégoût profond face à l’augmentation tous azimuts des impôts et autres taxes, pénalisant ainsi et surtout les plus précaires et les plus pauvres.

Vous êtes des milliers à lire Le Politique, intégralement financé par ses abonnés et donc 100% indépendant. Afin de poursuivre nos publications, votre soutien est indispensable:

  1. En ligne avec 5 euros par mois.
  2. Par chèque avec 60 euros par an.

A ceci s’ajoute la colère qui s’immisce même au cœur des classes moyennes – les mêmes qui ont pourtant porté Macron au pouvoir – et chez les retraités – les mêmes à qui Macron doit sa qualification pour le deuxième tour de l’élection présidentielle. Plus inquiétant, la colère ne concerne plus seulement la classe politique mais l’Etat dans son ensemble et concernant lequel son incapacité à empêcher les gravissimes attentats islamistes de 2015 et de 2016 a terriblement diminué sa crédibilité populaire.

Lire la suite sur https://www.lepolitique.fr

 

 

 

 

 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

4 thoughts to “La colère des Français augmente dangereusement, du jamais-vu depuis 1789 ?”

  1. Alors les Français sont-ils guéris après avoir été piqués par la saloperie de mouche Tsé-Tsé ? Tout pourrait porter à le penser : «La colère est trop forte et générale»: le mouvement du 17 novembre, prochain Mai 68? Appel à tous les Français de se mobiliser dans TOUT le Pays.

  2. Ce ras le bol du Peuple Français explique peut-être la fuite de Macron Jeudi, vendredi et samedi. Il aurait un « coup de pompe ». Sans doute sent-il venir le mépris des Français à l’encontre de leur Président de la République Française… Ou alors il a chopé le virus du Nil ou un autre virus pas très catholique. Maman Merkel battant plutôt de l’aile, son rejeton est à la même enseigne mais n’a pas la force physique de la teutonne.
    Sera-t-il remis de son coup de pompe pour le 11 Novembre prochain ?

Les commentaires sont clos.