La concertation au coeur des préoccupations du président de la République

Mise à jour : 10/12/2013 10:50  - Auteur : La Rédaction
Mise à jour : 10/12/2013 10:50 – Auteur : La Rédaction

 

Le président de la République, François Hollande, a  assisté  à la 90esession du Conseil supérieur de la fonction militaire (CSFM) lundi 9 décembre. A cette occasion, il a rappelé l’importance de la concertation tout en recueillant un ensemble de propositions.

Suite à l’annonce du chantier de rénovation de la concertation prévu par le Livre blanc, le ministre de la Défense a confié à chaque chef d’état-major, directeur de service et vice-président d’un conseil de la fonction militaire, le soin d’organiser une remontée de propositions.

 

La 90ème session du CSFM

 

Dans ce cadre, le Conseil supérieur de la fonction militaire (CSFM) a adressé au président de la République, lundi 9 décembre à l’École militaire (Paris),  un ensemble de mesures sous la forme d’un catalogue de propositions. François Hollande, accompagné du ministre de l’Intérieur, du ministre de la Défense et du ministre délégué aux anciens combattants, est venu prononcer un discours devant les membres du CSFM lors de leur 90esession. Il a rappelé l’importance de la concertation : « Je tiens à ces contacts, à ces rendez-vous où nous pouvons nous écouter et dialoguer. Cette session du CSFM se tient dans un contexte particulier, car jeudi soir, après avoir tenu un conseil de Défense, j’ai décidé de faire intervenir nos forces en Centre-Afrique, pour rétablir l’ordre dans ce pays », a–t-il expliqué en introduction de son discours.  « Cette session me permet de rappeler qu’au moment où  j’engage des forces en opérations extérieures, je n’ai que deux préoccupations. La première, c’est l’intérêt supérieur de la Nation. Et la seconde, c’est la vie de nos soldats dont je suis responsable en tant que chef des armées […] cette attention portée à nos personnels est aussi une nécessité opérationnelle, car nous devons prendre en compte les contraintes de ce métier », a-t-il déclaré.

 

90ème session du CSFM

 

A l’issue de son discours, le président de la République s’est vu remettre un catalogue de propositions de la part des membres du CSFM et un ouvrage de Julien Odoul sur l’histoire du statut militaire et de la concertation dans l’armée française.

Le ministre de la Défense a maintenant la charge de conduire cette rénovation, en décidant de ses pistes et de ses orientations. Au printemps prochain, une nouvelle session extraordinaire du CSFM se tiendra pour faire le point sur ces différentes mesures.

 

http://www.defense.gouv.fr/actualites/articles/csfm-la-concertation-au-coeur-des-preoccupations-du-president-de-la-republique
error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :