La défense pilotée par des hauts fonctionnaires civils : un choix assumé ? La tribune du Général (2S) Pierre Lorenzi

Par le Général (2S) Pierre Lorenzi

Le 04 octobre 2017

Opinion Internationale

 

 

© Photo by Régis Ollivier

 

Le choix assumé par le chef de l’Etat traduit très certainement sa volonté de main-mise sur notre armée. Il l’a clairement précisé dans ses remontrances à l’encontre du CEMA un certain 13 juillet 2017 en des termes peu élogieux que l’on pourrait résumer ainsi : « Vos gueules là-dedans! C’est moi le chef. Circulez, y a rien à voir ». Nous avons pris acte. //RO

 

Le choix des gouvernements successifs de substituer aux officiers généraux des hauts fonctionnaires civils pour occuper des directions du ministère de la défense (ou des armées) et des postes interministériels à vocation stratégique ne répond à aucune nécessité et encore moins à une quelconque logique.

Il nous faut revenir sur un des faits marquants des débuts du quinquennat Macron. Exposées publiquement, le 13 juillet dernier, veille de la Fête Nationale, les remontrances du président de la république à l’encontre de l’ancien chef d’Etat-major des armées ont mis au grand jour la défiance croissante du politique à l’égard du militaire. Ce coup d’éclat fut une étape de plus dans la marginalisation des chefs militaires par les élites politico-administratives, à l’œuvre depuis plusieurs années au sein-même de l’appareil de défense et de sécurité français.

En déniant au CEMA (Chef d’Etat Major des Armées) le droit de « parler vrai » dans un cadre pourtant ad hoc – la Commission de la défense de l’Assemblée nationale – et de se prononcer sur les moyens effectifs de l’action militaire, le président de la république et ses communicants ont révélé leur méconnaissance de celle-ci, de sa complexité et des qualités requises pour préparer et conduire une armée. 

Paradoxalement, au même moment, Emmanuel Macron invitait les officiers à concentrer leur action sur la réflexion stratégique, donnant l’illusion à son auditoire que ce volet crucial de la défense demeurait du ressort entier des militaires. On en est loin : l’essentiel des postes y contribuant sont progressivement retirés des mains des officiers pour être discrètement redistribués à des hauts fonctionnaires civils, la plupart sortis de l’ENA.

Il s’agit alors de s’interroger sur la pertinence d’avoir confié la plupart des directions du ministère de la Défense et des postes interministériels à vocation stratégique à des personnels tous issus d’une seule et même grande école. Pour chacun de ces postes, et comme cela s’imposait naturellement par le passé, une dizaine d’officiers, forts des multiples aptitudes et de compétences développées tout au long de leurs carrières, pourrait pourtant légitimement être retenue.

Quelle motivation anime le politique qui fait fi de cette expérience, en parfaite adéquation avec la nature des postes à honorer ?

Lire la suite sur https://www.opinion-internationale.com

 

 

 

3 réflexions au sujet de “La défense pilotée par des hauts fonctionnaires civils : un choix assumé ? La tribune du Général (2S) Pierre Lorenzi”

  1. L’implantation de fonctionnaires civils aux rouages essentielles des Armées, c’est-à-dire un encadrement, me rappelle le portrait officiel du président : sans perspective !
    Quant au ministre, elle-même, je me demande quels peuvent être ses qualifications? Cette ancienne responsable « passagers » de la SNCF aiguillerait nos pioupious sur la bonne voie ?
    On a perdu des guerres avec plus de compétences sinon d’intelligence !

  2. la construction des pompes des sous marins nucléaires passée à l’étranger, la défense passée aux civils; il ne manque au tableau que la soumission aux allemands et nous aurons une armée de harkis. Bon courage vous ne pouvez ignorer la suite…..

  3. Il s’agit, tout bonnement, de la stratégie du Grand Remplacement. Demandez à Jacques ATTALI, il vous le confirmera.
    Finances et Défense ne sont plus du ressort des nationaux.

    La corde au cou, c’est un remake des Bourgeois de Calais.

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :