La guerre des taxis a bien eu lieu

Par Romain Cro, le 26 juin 2015

L’Amateur Politique

Ainsi donc, la guerre des taxis « classiques », j’allais écrire « de base » contre les VTC a bien eu lieu. En ce qui me concerne, je préfère parler d’une bataille gagnée, à ce stade, par des hooligans de la route. Et sur ce point, je ne suis pas en accord avec mon ami Romain. Certes, Romain Cro nous fait part de sa perception sur le fond du problème tandis que je me place du coté des utilisateurs de ce service. Alors je dis, « les chauffeurs de taxis, en général mais pas tous, donnent une très mauvaise impression de leur profession et, comme les routiers, en général mais pas tous également, ne sont pas sympas »! Donc, les chauffeurs de taxi se sont tirés une balle dans le pied en restant ancrés dans leur monopole sans jamais évoluer. Bien au contraire. Je vous invite à lire également cet article Signé : un mec à qui t’as fait payer 70 euros un Bercy-Trocadéro en 2009.! Je confirme également avoir connu ce genre de situation et bien pire encore. Alors ! Ami taxi, aide-toi, le ciel t’aidera… //RO

 

 

images

 

 

Voici donc que l’affrontement entre chauffeurs de taxis et chauffeurs amateurs, adeptes de l’application d’une multinationale américaine, monte en intensité, sans que le gouvernement ne semble vouloir agir pour y mettre un terme.

Ce combat des uns face aux autres agite aussi des citoyens français, chacun prenant la défense d’un des deux camps, pour telle ou telle raison, et on ressent une véritable tension, plus que palpable.

Pour certains, les taxis n’ont que ce qu’ils méritent, ils n’ont qu’à évoluer, changer leur façon de faire leur métier, et semble-t-il, pour ces mêmes personnes, cela semble très simple à faire.

Pour d’autres, la concurrence faite aux chauffeurs de taxis est tout simplement scandaleuse, certes les chauffeurs Uber Pop sont moins cher, mais ils ne sont pas du métier, ils profitent d’une faille, d’une faiblesse pour se faire de l’argent facilement.

Pour ma part, une chose est simple, un chauffeur ne devient pas taxi du jour au lendemain, il passe des tests et doit les réussir, il paye sa licence, qui, en fonction des villes, peut varier de plusieurs dizaines, à plusieurs centaines de milliers d’euros, c’est un véritable investissement à long terme, et une prise de risque énorme. Sans parler du coût d’une voiture, des impôts et autres taxes dont il doit s’acquitter.

Alors, lorsqu’un citoyen lambda s’improvise « taxi », sans être, au préalable, passé par toutes les épreuves par lesquelles passe un vrai chauffeur de taxi, lorsqu’il casse les prix, parce que lui n’a aucune taxe à payer, et qu’en plus, il se permet de prendre les clients sous le nez de vrais taxis, je ne peux que prendre la défense des chauffeurs de taxi.

Nous assistons impuissant à la mise à mort d’un métier respectable, par la faute d’une multinationale qui agit en marge des lois de la nation française. Regarder cette crise s’amplifier, sans que le gouvernement français ne prenne de véritables mesures pour mettre un terme aux agissements de cette société américaine me scandalise.

Malheureusement, avec l’arrivée prochaine du Traité Transatlantique, nous assisterons bien souvent à ce genre de destruction, car l’Etat et ses lois, ne pourrons plus intervenir lorsqu’une multinationale décidera de passer outre des règles faites pour maintenir une cohésion dans le commerce intérieur.

La mort programmé des taxis en annonce beaucoup d’autres, plus personne ne respectera les lois lorsque de nombreuses multinationales s’approprieront toute une liste de services, et faciliteront la concurrence déloyale, dans un seul et unique but, amasser le plus d’argent possible, sans tenir compte de l’autre …

Le gouvernement français ne prendra aucune décision concrète pour stopper l’effondrement du métier de taxi, car il a déjà acté la mise en place du Traité Transatlantique, et donc la concurrence déloyale.

Je précise que cet article n’est que le point de vue d’un amateur qui estime avoir le droit d’exprimer sa propre vision de l’actualité, comme il la perçoit.

ROMAIN

Source : Le titre original a été modifié par Le Colonel 2.0

Illustration Le Colonel 2.0 : VTC vs TAXI épisode 2 – Fin de la géolocalisation
legipermis.com

 

 

 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.