La minute cynique de Pierre Duriot

Régis Ollivier, le 11 mai 2017

Le Colonel


© Fonds privé @TJL


 

Minute cynique… en cette période de commémoration de l’esclavage, nos spécialistes audio-visuels se contorsionnent pour évoquer l’esclavage, qui « existe depuis l’antiquité », qui fut « le fait des Romains », mais encore ? On retrouve plus tard, ces « bateaux européens négriers », avec leurs « chargements de noirs qui étaient parfois jetés à mer ». Commémorons, commémorons, mais dans la bien pensance qui nous unit, camarades. Eludons le Coran, qui autorise l’esclavage, pour peu que l’esclave ne soit pas musulman. Oublions le recueil de contes des Mille et une nuits, où l’on y décrit les esclaves masculins et féminins des harems des notables de Bagdad, par exemple, emplis de Circassiennes, ces femmes blanches, originaires du Caucase et réputées pour leur beauté, « recrutées » jusqu’au XXe siècle pour alimenter les harems orientaux, en compagnie des beautés noires originaires d’Éthiopie. Tirons un trait sur les razzias aux esclaves blancs, menées par les barbaresques musulmans sur les côtes françaises, italiennes et corses et même jusqu’en Islande qui l’eût cru. Elles transformèrent Alger en premier port négrier du monde, à son époque. Taisons les juteuses affaires de trafics d’esclaves entre les roitelets africains noirs, les tribus arabo-musulmanes et les négriers blancs, pour importer de la main d’oeuvre bon marché dans la grande Amérique naissante. Passons sous silence, encore, ces milliers d’esclaves modernes, népalais ou indiens, travaillant comme des bêtes de somme, au péril de leur vie, sur les chantiers du futur mondial de football qatari… évoquer ces « détails » de l’histoire relèverait de l’islamophobie pure et simple, voyez vous. Il s’est quand même trouvé quelques intervenants, inconscients sans doute, pour parler la réalité vraie de l’esclavage, mais pas trop quand même. Ces historiens trop zélés, s’ils continuent, vont arriver à nous faire augmenter le prix de l’essence et nous priver de coupe du monde de football…

 


 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

3 thoughts to “La minute cynique de Pierre Duriot”

  1. Et si on expliquait au bon peuple, à qui on ment sciemment à toutes les élections, pourquoi on continue à commémorer une dérive contre l’Homme qui dure depuis la nuit des temps, et qui finalement n’a pas été plus tragique parce que la France y a participé?Qu’a-t-elle fait de plus que tous les autres esclavagistes pour devoir se battre les flancs de cette manière? Parce qu’un président, un jour, a décrété qu’il fallait « se confesser et avouer sa très grande faute » devant un Monde qui n’en n’a cure? Je n’ai pas connaissance que quelqu’un se soit penché réellement sur ces vraies raisons, à part des raisons qui n’en sont pas, à mes yeux du moins.

  2. Sans compter un procès en bonne et due forme par une organisation financée par des princes lointains.
    Silence, tout s’achète, et tout s’oublie.

  3. Le grand principe de la politique c’est de ménager « la chèvre et le chou » tout en prenant soin de garantir une base électorale susceptible de ne pas trop écorner le potentiel nécessaire pour préserver l’avenir ; c’est le côté politique intérieur. En ce qui concerne plus généralement la politique extérieure ou étrangère, c’est beaucoup plus subtil : ne pas froisser les états disposer à fournir les produits nécessaires (surtout le pétrole) et donc sélectionner en fonction des intérêts supérieurs de notre pays les thèmes à aborder pour ne pas fâcher. Il faut aussi satisfaire le « grand allié » et lui coller à « la culotte », bref malgré les extrêmes précautions diplomatiques, il arrive parfois des petits incidents que l’on se dépêche de réparer avec un zeste de « repentir » et des promesses diverses : suppression de la dette etc… Pourquoi une grande majorité de nos concitoyens ne croient plus dans la politique , la réponse parait simple , à force d’épouser la forme du terrain et d’aménager les discours en fonction des intérêts nationaux ou personnels, on arrange la vérité et on prend les français pour des imbéciles. Vous avez dit une abstention importante lors des diverses élections , c’est la réponse au monde politique qui nous promet et qui nous ment en permanence.

Les commentaires sont clos.