Actualités, Médias, Minute cynique, Politique

La minute cynique de Pierre Duriot

238

Régis Ollivier, le 19 mai 2017

Le Colonel


© Fonds privé @TJL


Minute cynique… « En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi », expliquait Franklin Roosevelt, l’homme de la seconde guerre mondiale, qui eut à gérer autrement plus sérieux qu’une banale crise des subprimes. Il n’a pas tort, même si des fois survient un couac, comme par exemple l’élection de Donald Trump, un genre de canard boiteux pas trop prévu dans le scénario. Putain d’amerloques, avec leurs pick-up ringards, à arpenter les chemins du Nevada ou de l’Arkansas. Les Red-necks, comme on dit là-bas, les cul-terreux, comme on dirait ici, n’ont pas voté comme la presse le leur en a donné l’ordre. Alors la presse s’acharne, jour après jour, use l’homme qu’elle encensait jadis, jusqu’à ce qu’elle ait sa peau. Les feuilles de choux ont désigné l’ennemi éternel, le Russe, pourtant occidental lui-aussi, dont elle ne craint en fait, strictement rien : pas un attentat, pas une fusillade. Même en plein bordel syrien, quand les Tomahawk volent bas, la sainte Russie a des réactions très mesurées et pas un missile nucléaire ne décolle. Tout se règle sur tapis vert, moyennant sans doute quelques échanges musclés, ne soyons pas naïfs. Rien en tout cas, à côté de ce que la grande Amérique peut craindre de l’islam politique. Mais voilà, les ventes d’armes à la Mecque et consorts valent bien quelques victimes innocentes d’attentats. Et cette presse qui désigne l’ennemi imaginaire, bon pour le commerce, est tellement sûre d’arriver à ses fins, qu’Hillary, anticipant l’affaire, ce n’est à coup sûr pas un hasard, a annoncé la création d’Onward Together. L’association vise à renverser le président Trump et à le remplacer par… elle -même, toujours avec l’appui de la presse, des artistes et des personnalités des affaires, comme pendant la dernière campagne présidentielle. On ne voit pas trop pourquoi, ne se développerait pas, logiquement, un axe russo-américano-européen des pays chrétiens et athées dont les intérêts ont tout pour être communs. A moins qu’une instance supra-nationale n’ait d’autres intérêts… je m’égare. Heureusement, ce n’est pas en France que cela pourrait arriver : les gens votent comme la presse et les « personnalités » le leur demandent.

 


 

About the author / 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

By Pierre Duriot

Utilisateurs en ligne

Abonnez-vous à ce blog par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

@LeColonelActus


Archives

Catégories

error: Content is protected !!