La Minute Cynique de Pierre Duriot

Régis Ollivier, le 20 mai 2017

Le Colonel


© Fonds privée @TJL


Minute Cynique… ça y est, toutes les radios, journaux et télévisions en ont parlé dans un bel ensemble, dénonçant avec verve, l’impossibilité pour une femme d’aller se promener en jupe, non, d’aller se promener tout court, dans le quartier parisien de Chapelle-Pajol. On a enfin des témoignages. On y entend, sur France-Info, des résidents triés sur le volets, qui dénoncent les dealers, les voyous et même, les migrants, lâchons nous… Ainsi, il y aurait des migrants pénibles ? Les riverains de la jungle de Calais ne seraient donc pas tous de gros fachos ? Ceci dit, on ne voit pas trop pourquoi les dealers et les voyous ne s’en prendraient qu’aux femmes. Il manque encore une petite marche pour oser nommer le fond du problème. Parce que les femmes voilées de la tête au pied, elles, n’auraient pas de souci pour arpenter ces quelques rues où sévit en réalité une forme d’application de la charia, un peu comme le montrait un récent reportage « scandaleux » dans un café de Sevran interdit aux femmes : « On est au bled ici », précisait même une voix locale en micro et caméra cachés. Fort heureusement, il existe encore en France, des endroits où le port, par nos compagnes, de tenues affolantes, est toujours autorisé et même conseillé. Nos égéries nationales, Charlotte et Marion, nous ont éblouis de leurs plastiques et de leurs sourires, sur les marches d’un festival de Cannes, sécurisé à mort, quadrillé par les CRS. Vous voyez bien qu’en France, il est possible de se balader presque à poil. Enfin, se balader, dans cette France là, quasiment bunkerisée, qui soutient les migrants et l’islam de paix et d’amour, en prenant bien soin de ne jamais rencontrer ni l’un ni l’autre. A Chapelle, les femmes qui protestaient se sont faites traitées de racistes, étonnant non ? Elles n’ont plus que deux solutions, adopter la tente canadienne portable, ou vider les lieux. Partir en transport en commun ? Vous n’y pensez pas, ma pauvre dame, une grande enquête récente évoque le risque très élevé pour une femme, de se faire agresser dans les transports en commun d’Ile-de-France. Et vous savez quoi : il paraît qu’Anne Hidalgo est au courant de tout. Et ? Et rien…

 


 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

4 thoughts to “La Minute Cynique de Pierre Duriot”

  1. @ONDO > merci pour ce commentaire en forme de galimatias sans queue ni tête, (qui se veut sans doute philosophique!) et en plus bourré de fautes d’orthographe, qui n’a rien à voir avec ma pensée. Mon évocation de Charles Martel (je ne m’approprie pas l’Histoire, mais j’aime l’histoire de mon pays: différence!) est justement un hommage aux grands hommes qui ont fait la France, et j’espère bien qu’il y en aura encore d’autres. Ce n’est pas parce que je m’insurge contre le nouveau trafic de migrants (bien réel, quoiqu’on en dise!), ou que je constate que nous vivons en Europe, la tête dans le sable face à la montée d’un l’Islam pur et dur, que je fais partie de ceux qui veulent vendre la France au Monde. Je suis profondément Français et toute ma vie j’ai oeuvré pour cette grandeur de mon pays en travaillant avec acharnement pour la lui conserver dans la mesure de mes faibles moyens.

  2. Bonsoir,

    @lexpatrié, en parlant de Charles Martel vous reproduisez le même biais que ceux qui combatent la notion d’identité; notion signifiant « JUSTE » le fait de se dire propriétaire d’une terre, de sa terre.
    Etre propriétaire non pas Juste pour l’être mais pour le permettre à son peuple.

    Précision: le monde ne forme pas l’humainté mais des peuples forme une Humanité donc le monde.

    En écrivant, je me rend compte que vous ne devez pas bien comprendre réellement ce que signifie la notion d’histoire ni plus ce que signifie être un chef avec fois et avec lois.

    De plus, vous reproduisez l’association faites d’une personne et de son combat ( notoire ) pour vous attribuer ses faits d’armes.

    Bouh, pour l’onu, c’est technique est qualifiée de zaadiste – trait d’humour – pkoi? car les zadistes utilisent les sentiments d’autruit pour s’approrier la terre d’autruit ( du vol pur et dur ); en faite, ils sont comme tout le monde mais se drogue et mentent pour obtenir leur opiacé ……………… quite à renier non pas juste leur personne mais quite à renier tout le monde, ce qui, pour moi, est très grave car c’est nier l’autre non en le tuant mais en l’expropriant de ce qui lui permet de vivre, ce qui lui permet de ne pas mourir; oui, les zaadistes sont ainsi ).

    Honte à vous, votre remarque est faible, est idiote, elle est, en d’autres termes, peu pertinente notamment lorsque l’on souhaite voir émerger non un raciste ( ironie quant au dictat des médias donc d’une parti des hommes d’influences non élus et ne parlant pas ou rarement en public, cachant même le plus possible leurs pensées ), un islmaphobe ( pour reprendre votre sous-entendu migrant/martel .:) donc préparer les critiques vis à vis d’une personne, par nature imparfaite, mais capable de DIRIGER, de GOUVERNER un peuple, un pays, une nation et d’induire les mouvements du monde à la française.

    En d’autres terme, je souris derrière mon clavier car je lis les mots d’une personne qui ne veut justement pas de grandeur française ( mais qui parle d’un de ceux qui ont permis sa construction ), qui ne veut pas respecter son histoire, je lis les mots d’une personne qui veut offrir la France au monde alors que son histoire montre l’inverse comme celle de tous les autres pays du monde.

    Comme quoi, d’ailleurs, l’histoire de mon pays, de mon peuple fait corps avec celle des autres, vous renier mon histoire en la disqualifiant et cela revient à dire que vous renier l’histoire du monde, des autres pays du monde.
    Seriez-vous le représentant d’un poison « humanitaire »?

    Pardon du peu 🙂

    Honte à vous de tentez, subtilement, de vous approprier, par l’histoire ( Martel ), la grandeur de notre pays, de ses génies, de ses corsaires ( Surcouf ) et plus généralement de tout ceux qui ont donner leur vie pour la FRANCE ( j’ai une pensé émue pour les inconnus qui se sont battus pour notre pays, avec une mention particulière pour Jean Sassi ).

    Aux grands hommes la patrie reconnaissante.
    Aux grands faibles la tirannie séduisante.

    Les honneurs sans fleurs,
    dans les têtes, dans les coeurs,
    tel fût et tel sera
    l’honneur d’un soldat.

    Cordialement,
    Ondo.

  3. Malheureusement, il n’y a pas qu’en France qu’on voit ce phénomène et dans tout l’occident on assiste au même phénomène avec la tête dans le sable de la part des autorités. Et malgré tout rien non plus n’est fait pour arrêter le flot de migrants, ces nouveau esclaves que des passeurs et des associations caritatives s’échangent en Méditerranée. Symboliquement, y aurait-il un second Charles Martel?

  4. On sait mais faut pas dire pour pas froisser ni indisposer cet immense paysage soit- disant religieux qui alors provoquerait un séisme sur notre beau territoire avec des slogans arrangés et savamment orchestrés par des spécialistes dont c’est le commerce. Il n’y a qu’en France où l’on se met la tête dans le sable pour éviter l’explosion qui pourtant se produira un jour. Voyons comment notre Kennedy a nous va régler ce problème mais surtout pas d’amalgame !.

Les commentaires sont clos.