La minute cynique de Pierre Duriot

Régis Ollivier, le 25 mai 2017

Le Colonel


© Fonds privé @TJL


Minute cynique… la tolérance, il n’y a que ça de vrai. La gentillesse, ça paye toujours. Les anglais ont une longue tradition du métissage, ont essaimé dans le monde entier, pas toujours très gentiment il est vrai. En retour ils ont accepté un tas de gens chez eux, les ont laissés installer des pans entiers de leurs cultures d’origine, afin de favoriser la paix sociale. Un peu comme nous en France, mais en mieux. Ils ont laissé les musulmans se regrouper par quartiers, ont permis l’ouverture d’écoles coraniques, ont accepté les voiles intégraux, toléré les prières de rue. Plus encore, en Angleterre, on fête l’achoura en public, devant les caméras de télévision, devant les touristes même… que pourraient-ils faire de plus ? Il y eut bien quelques anicroches quand même, tel ce flic découpé au hachoir, au cri de Allah Akbar : une péripétie. Egalement, ce que l’on a appelé le white-flight, ces anglais blancs qui ont fui une capitale qui compte désormais des quartiers entiers sous administration islamique, d’où les chrétiens et les mécréants sont partis pour la plupart : une bande de pétochards racistes sans aucun doute. Les tribunaux religieux remplacent les us et coutumes dépassés de la vieille Angleterre, c’est un genre de richesse, qui vaut aux femmes de retrouver les bonnes vieilles traditions de soumission patriarcale : toute une culture. Et pour finir, parce qu’on est vraiment les plus gentils du monde, on élit un maire musulman : « l’espoir plutôt que la peur », avaient titré les « merdias » progressistes. Bref, amis musulmans, en Angleterre, vous êtes ici chez vous, envoyez donc vos radicalisés, qui furent précédemment des modérés, commettre leurs attentats dans les pays d’Europe intolérants, comme la France par exemple. Manqué ! Ainsi donc il ne suffit pas d’être gentil, voire de se soumettre, pour ne pas mourir ? Sacrés Anglais. En Indonésie, il ne reste que deux pour cent de chrétiens : c’est encore trop. En Egypte, régulièrement, un accès de furie populaire se produit contre les quelques chrétiens coptes qui restent. Et en Arabie-Saoudite, un non-musulman ne peut pas visiter la Mecque, tandis que ça hurle à nos frontières dès qu’on demande ses papiers à un migrant. Comble de malchance, James Bond, le gracieux sujet de sa majesté, qui a pour habitude de sauver le monde occidental au dernier moment, est mort le jour où on avait vraiment besoin de lui. Vous voulez que je vous dise : en Angleterre tout fout le camp.

 

5 réflexions au sujet de “La minute cynique de Pierre Duriot”

  1. Moi, j’aime bien les billets d’humeur de Pierre Duriot. J’aime bien lire les commentaires aussi, disons qu’un article est également écrit pour suciter des réactions, enfin je crois que l’on peut regarder ça comme sorte d’introduction à la discution .. bref.

  2. S’il n-y avait que les musulmans !!!

    http://fr.timesofisrael.com/une-ambulanciere-juive-orthodoxe-attaque-un-hopital-de-new-york-qui-lui-interdit-de-porter-des-jupes/

    Une ambulancière juive orthodoxe attaque un hôpital de New York qui lui interdit de porter des jupes
    Hadas Goldfarb affirme avoir été congédiée injustement comme mesure de « rétorsion pour son refus de compromettre ses principes religieux »
    JTA 25 mai 2017, 16:30 0

    NEW YORK (JTA) – Une ambulancière juive orthodoxe à qui on a interdit de porter des jupes.a attaqué en justice un hôpital de New York pour discrimination,

    Dans la poursuite civile déposée mardi, Hadas Goldfarb a indiqué qu’elle avait trouvé du travail à l’hôpital New York Presbyterian en 2015, mais elle a été remerciée parce qu’elle a refusé de se plier au code vestimentaire, qui impose aux ambulanciers de porter des pantalons. L’interne de 26 ans, originaire de Brooklyn indique dans sa plainte que le « cessation d’activité était une rétorsion illégale pour son refus de compromettre ses principes religieux ».

    Comme toutes les femmes juives orthodoxes, Goldfarb ne porte que des jupes, en accord avec les lois strictes qui régissent le code vestimentaire. Elle dit avoir déjà porté des jupes alors qu’elle travaillait comme ambulancière pour d’autres employeurs.
    Suite à son renvoi, Goldfarb a porté plainte à la Commission de l’Égalité d’accès à l’Emploi, en février, elle a reçu un courrier l’autorisant à porter plainte.

    La plainte a été déposée à la Cour suprême du comté de Kings. Elle y accuse l’hôpital de ne pas lui avoir permis de pratiquer sa religion, un acte qu’elle décrit comme discriminatoire et illégal. Elle a porté plainte contre l’hôpital mais également contre la ville de New York ; en effet, le Département des pompiers travaille avec l’hôpital pour les urgences.

    Goldfarb demande des dommages et intérêts, de retrouver son poste et qu’une ordonnance enjoigne l’hôpital et la ville d’assouplir leur politique sur le port du pantalon.

    Le JTA a contacté l’hôpital qui n’a pas souhaité s’exprimer sur cette affaire.
    Goldfarb raconte avoir été surprise de la réaction de l’hôpital quand elle a demandé à pouvoir porter des jupes.

    « Je suis ambulancière urgentiste depuis un moment, et je n’ai jamais eu de problème, je ne m’attendais pas à ce que ça en soit un », a-t-elle déclaré au JTA.

    Elle a trouvé un autre emploi comme ambulancière dans une société de télé-medecine d’urgence, où son style vestimentaire ne pose aucun problème.

    Son avocat, Joseph Aron, a déclaré au JTA qu’il était confiant dans l’affaire de sa cliente. Il a évoqué des affaires précédentes dans les tribunaux américains, qui avaient statué en faveur des plaignants, qui revendiquaient leur droit à porter des couvre-chefs ou à garder une barbe, non conformément au code vestimentaire imposé par l’employeur.
    « Je suis confiant, la loi est de notre côté », a déclaré Aron, qui est spécialisé dans le droit du travail et la discrimination sur le lieu de travail.

    Cette affaire a une résonance particulière pour Aron, un homme orthodoxe, père de 3 filles.
    « [Quand] elles grandiront, et qu’elles auront un job qui les passionnent, elles ne devraient pas avoir à faire de sacrifices si ce job peut être fait tout en étant habillées comme elles en ont l’habitude, et que cela n’influe pas sur leur compétence », a-t-il expliqué au sujet de ses filles.

  3. @ELBAZ: alors pourquoi lisez-vous ces textes que vous trouvez bien? On pourrait en dire autant de beaucoup de chroniqueurs « politiques  » et autres « journaleux » plus ou moins doués. Personnellement, je trouve ces textes aussi très bien parce qu’ils font apparaître des sujets quant ne trouve pas dans la presse traditionnelle et qui peuvent être source de questionnements divers. En particulier aujourd’hui, on peut faire facilement le parallèle avec la France où la tolérance, sans être peut-être aussi poussée qu’en GB, est transformée en vrai tabou par des gouvernements successifs qui s’appuient sur cette immigration que l’on choie afin de récolter des voix aux élections, voir Trappes en particulier avec Hamon, qui sous couvert d’associations culturelles subventionnées abondamment favorise la construction de mosquées, nids facile pour la radicalisation islamique.

  4. Tout ce que vous écrivez, chaque jour, est très bien.
    C’est votre journal intime que vous voulez bien partager.
    Mais, finalement, cet exutoire, hormis votre satisfaction personnelle, est inutile.
    C’est du “bla-bla day” qui n’est lu que par des gens en accord avec vous.
    Une foule silencieuse et résignée, à peine plus sereine par vos lignes.
    Car, finalement, tout le monde s’en fout !
    Nous n’avons même plus le désir d’avoir du désir.

  5. Le probleme date depuis plus de 10 ans c’est au niveau des ministres des affaires etrangeres, ceux qui demandent plus pour le budget militaires, ceux qui prennent nos impots pour aller bomber au Moyen Orient et apres nous demandent de ne surtout pas s’ennerver, de faire avec que c’est une habitude que l’on doit accepter, etre tolerant envers les autres, a Manchester les gens n’arretent pas de crier tout haut qu’il faut s’unir, mais putain s’unir autour de quoi? contre qui? Apres avoir bombarde l’Iraq puis la Lybie puis la Syrie , les europeens pensent que le retour du baton n’existe pas? que tous ces refugies qui quittent leur pays parce qu’ils veulent passer des vacances en Europe? mais on ferait pareil si quelqu’un nous balance des bombes sur la tete en permanance depuis des annees et dans ces refugies ils se divisent en 3 groupes
    1; ceux qui s’integreront
    2; ceux qui ne s’integreront pas
    3; ceux qui ont vus leurs familles dechiquetees en plusieurs morceaux et qui ne voient que la vengence.
    La Grande Bretagne commence a se reveiller c’est pour cela que le peuple a vote le brexit, cart ce peuple veut retrouver le controle de ses frontieres, le controle de ses loies, les responsables de ce fouttoir ne sont que les politiciens pour un dessous de table vendraient leur famille sans hesitation.

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :