Famille, France, Minute cynique, Société

La minute cynique de Pierre Duriot

279

Régis Ollivier, le 11 juin 2017

Le Colonel


© Fonds privé @TJL


 

Minute cynique… justement, il y a écrit la Poste, elle peut tout faire, comme l’épicier arabe du coin, ouvert 24 heures sur 24, mais en moins cher. Le paquet de petits beurres frelatés du second vaut vingt-cinq euros quand la Poste ne vous en prendra que vingt pour surveiller votre vieux et lui faire la conversation. Signe des temps, il est de bon ton de mépriser ceux qui vous ont fait, de les foutre dehors de sa vie, avec ce qui leur reste de pension que le nouveau président ne leur aura pas piqué. La « jeunitude » est passée par là et de braves garçons et filles, bien propres sur eux, vous expliquent avec le sourire qu’un postier qui va voir votre vieille est une garantie de tranquillité… ou l’assurance qu’il lui soutire avant vous le maigre héritage qui restera lorsqu’on aura pompé dedans pour payer des maisons de retraite pour personnes âgées dépendantes. L’humanité se mesure à ça, normalement, au respect que l’on garde pour ceux qui vous ont conduit là où vous êtes, bien sûr, pas tout le temps, il y a des exceptions, les vieux cons ne sont pas nés d’hier. Société ambiguë, dans laquelle pour avoir droit à un semblant de considération, il faut jeter vos parents et accueillir un migrant que vous ne connaissez ni d’Eve, ni d’Adam mais qui serait l’avenir de votre pays et de vos enfants, à moins qu’il ne soit tenté, comme un éventuel vilain postier, de vous faire les poches, enfin, de prélever l’impôt de la dhimmitude. Sinon, dans le cru, il y a d’autres brillantes idées, comme celle de développer des robots de ménage, pour les vieux, histoire de ne pas obliger des jeunes à se salir les mains. Il y en a comme ça, quand ils serrent la main d’un ouvrier, ou d’un vieux, ils se sentent sales pour la journée. Chez des gens du voyages de ma connaissance, il y a une insulte suprême, que l’on se jette à la figure en cas de désaccord profond : « mange tes morts ». Rassurez vous jeunes gens, avec les L214 qui ne veulent plus tuer d’animaux, on ne va pas tarder à en arriver là.

 


 

About the author / 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

By Pierre Duriot

Utilisateurs en ligne

Abonnez-vous à ce blog par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

@LeColonelActus


Archives

Catégories

error: Content is protected !!