La « minute cynique » de Pierre Duriot

Régis Ollivier, le 08 novembre 2016

Le Colonel


14961389_10209424425620177_678718449_n


Minute cynique… le tourisme est en berne en France, la faute paraît-il, à des vidéo relatives aux affrontements urbains entre racailles et policiers qui font mauvais genre chez les tours-operators. Il est vrai que ça donne de la capitale une image désastreuse. Mais en même temps, c’est bien le réel qui est filmé. Le gouvernement doit envisager plusieurs choses radicales : bâillonner la presse, faire retirer les films du web par Google, culpabiliser les touristes racistes qui ne viennent plus, interdire les statistiques ethniques, expliquer aux petites chinoises qu’un gang-bang improvisé avec les migrants de Stalingrad est une tradition parisienne, ficher les particuliers qui tournent ce genre d’images, hurler après You-Tube qui relaie de telles insanités… tout ça, c’est déjà fait et rien ne se passe. Comment ? Rétablir l’ordre ? Vous n’y pensez pas mon pauvre monsieur, on risquerait de se fâcher avec nos derniers électeurs. Le matraquage des consciences par la parole bien pensante ne marche hélas pas en dehors de la Socialie. Pour ce qui est de la réalité, c’est un peu comme le nuage de Tchernobyl, le gouvernement décrète que ça s’arrête à la frontière mais au final, tout le monde est contaminé.


 

 

 


 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

3 thoughts to “La « minute cynique » de Pierre Duriot”

  1. Un nouveau résultat défavorable donc : la baisse de la présence touristique en France. Ce sont les conséquences des affrontements qui dégénèrent à l’issue des nombreuses manifestations. Mais c’est aussi la faiblesse des pouvoirs publics qui musèlent les forces de l’ordre pour éviter les « bavures ». Une bonne fois pour toute, mettons les moyens et tranchons dans le vif avec des directives claires, même s’il y a des effets collatéraux, les manifestants amateurs des violences contre les policiers ou gendarmes, comprendront la leçon. Il faut aussi revoir les lois qui concernent les mineurs employés trop facilement pour commettre des vols puisqu’ils ne sont relativement protégés des sanctions pénales. La sécurité passe par des mesures sévères , c’est la seule méthode pour redonner confiance aux populations. C’est d’ailleurs ce que demandent les policiers.

  2. Bon, c’est complètement abominable… Ce gouvernement est incapable etc..
    Et donc les touristes, avec raison, ne sont pas là.
    Mais il me vient que le TOURISME est une occupation risquée. J’ai toujours pensé que ces métiers n’étaient pas générateurs de richesse car ils ne produisent rien et vendent du vent.
    Quand je vois ces gens des montagnes pleurer pour un peu de neige et le reste de l’année se contenter des revenus du chômage… y’a un problème.

  3. Je fais confiance aux lance flammes que nos militaires polytechniciens auront mis au point pour bruler toutes les banlieues peuplée de sauvageons. Cela ne compensera pas les cocktails Molotov lancés sur les policiers, mais cela remettra en phase, la célèbre phrase de Pasqua : « Il faut terroriser les terroristes ».
    Et l’on verra si nos soi disant « chances pour la France » feront comme les juifs de Massada, face aux légions romaines.
    En tout cas une France historique leur répètera comme leurs grands parents l’on dit dans les années 60 aux français d’Algérie : « La valise ou le cercueil ».
    Leurs retours aux terres de leurs ancêtres permettra aux français de souche et de cœur de vivre dans une France apaisée. Et les « touristes européens, asiatiques et américains » reviendront.

Les commentaires sont clos.