La minute cynique de Pierre Duriot

Régis Ollivier, le 22 octobre 2017

Le Colonel

 

 

© Tosque Jean-Louis

 

 

Minute cynique… encore presque inconnue, elle avait, pour devenir actrice, rendez-vous avec un producteur de renom dans une chambre d’hôtel, mais elle ne pouvait pas savoir ce que tout le monde savait paraît-il, que c’était un gros dégueulasse. Les contrats de starlettes, ça n’est jamais passé par le plumard, tout le monde sait ça, enfin. Après, elle s’est pavanée au bras du mec en question, devant tous les photographes de mode et vingt ans après, elle en cause, ce fut une épreuve affreuse, il lui a sauté dessus et l’a violée. Attention, ce n’est pas une excuse, c’est juste une explication de texte et que l’innocente, ou l’idiote, persuadée que l’on pouvait réussir dans le cinoche sans coucher, jette la première pierre. Tarantino aussi savait et il n’a rien dit. Sera-t-il convoqué, comme ces évêques qui connaissaient les vilains penchants de leurs curés de paroisses et qui n’ont rien dit ? Tout cela est un sale jeu, mais un jeu quand même, dont tout le monde connaît les règles, victimes tardives comprises. Et plus on brigue une quelconque notoriété, plus la règle du sale jeu doit être acceptée. Il s’agit sans doute là du relent animalier qui anime les mammifères que nous sommes : plus le mâle est puissant, plus il a de femelles et plus les femelles acceptent des seconds ou troisièmes rôles, en se soumettant, pour bénéficier de la protection et des entrées du mâle dominant. A savoir si on arrivera à lutter contre des penchants millénaires avec des lois ? Bref, il y a sans doute quelques progrès à faire, mais si la sélection se met à reposer uniquement sur le talent, quelques gourdes passeront à côté de leurs destinées, tout comme quelques élégants homosexuels radiophoniques, ou télégéniques, ne deviendront plus ce qu’ils sont. Faut coucher ma pauv’dame ya pa’l choix. Les chrétiennes Yézidis vendues comme esclaves sexuelles aux soldats du djihad, par contre, ça eut fait moins de recettes journalistiques. Les deux cents petites étudiantes africaines chrétiennes, converties de force et mariées à des soldats d’Allah, n’ont pas intéressé bien longtemps non plus. Là, ce n’est pas un crime, c’est culturel, ça dure depuis la nuit des temps. Un gros beauf plein aux as, juif et célèbre, c’est du lourd par contre et c’est sans risque, chez lui, ce n’est pas une culture, c’est une déviance, nuance. Rassurez vous l’ordre des choses va se rétablir sous peu. Comme vingt ans après, il n’y a plus la moindre preuve, ce sera parole contre parole et les nanas seront condamnées pour dénonciation calomnieuse, non mais des fois. Par contre, si elle recouche, je veux bien retirer ma plainte.

http://www.pierre-duriot.com

 

 

 

 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

3 thoughts to “La minute cynique de Pierre Duriot”

  1. Allo … SOS Détresse Amitié ? Bonsoir : Je n’étais pas connue, je suis devenue célèbre. Mais J’ai été violée par un producteur de cinéma. Quand ça Madame ? Il y a vingt ans déjà !

  2. C’est vrai que pour les cochons de prêtres, les dépraves de cathos , on peut en discuter durant des siècles et des siècles AMEN .

    Dénoncer les actes répréhensibles des religieux cathos , oui il faut le faire ;

    Et je serai très favorable au mariage des prêtres .

    Mais d’après cet article ,c’est vrai que pour les juifs,

    il ne vaut mieux avoir la bouche cousue et puis les dénoncer dans leurs actes les plus odieux cela fait un peu : (collabo de vichy ).

    Et comme disait un certain président du CRIF à l’époque au sujet d’une affaire de mœurs d’un rabbin ( ou simplement : éducateur) de Marseille.

     » Cela risque de porter atteinte à l’honorabilité de la communauté »

    D’où ses écrits aux autorités du coin pour taire l’affaire.

    Ah c’est vrai j’oubliai , la petite victime mineure de 15 ans n’étais pas juive.

    http://archive.francesoir.fr/actualite/faits-divers/marseille-un-rabbin-soupconne-d-agression-sexuelle-209077.html

    Ou comme à Paris lorsqu’un rabbin parisien a été soupçonné d’avoir étouffé une affaire d’agression sexuelle dans son collège

    : « Surtout pas un mot »,

    Car à ses yeux cela salirait l’honneur de la communauté. »

    Et au minimum en parler cela risque d’être antisémite.

    Je conseille à l’auteur de cet article d’aller (piocher) dans les pages suivantes pour ne parler que de ces cas concrets.

    http://archive.francesoir.fr/actualite/faits-divers/marseille-un-rabbin-soupconne-d-agression-sexuelle-209077.html

    http://fr.timesofisrael.com/cela-fait-des-annees-que-les-israeliennes-disent-moiaussi/

    http://fr.timesofisrael.com/un-therapeute-sexuel-accuse-de-crimes-contre-des-mineurs/

    read:http://alyaexpress-news.com/rav-berland-condamne-a-18-mois-de-prison-demande-pardon-a-peuple-disrael/

    où en France

    read:http://alyaexpress-news.com/mohel-de-sarcelles-mis-examen-viol-a-agit-tranquillement-pendant-30-ans/

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/06/06/01016-20170606ARTFIG00144-un-ancien-avocat-du-barreau-juge-pour-viol-et-agressions-sexuelles.php

    https://feministoclic.olf.site/proces-amiel-fin-de-limpunite-decryptage-feministe-dune-strategie-dagresseur/

    http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/un-rabbin-parisien-soupconne-d-avoir-etouffe-une-affaire-d-agression-sexuelle-dans-son-college-7758627362

    Mais c’est vrai qu’il n’y a pas que les humains qui sont victimes :

    https://actu17.fr/loireatlantique-homme-surpris-agriculteur-plein-acte-sexuel-de-vaches/

    https://unaxe.wordpress.com/2013/06/30/jean-pierre-mocky-parle-de-la-censure-qui-poursuit-son-film-sur-la-pedophilie-institutionnalisee/

    et pour finir à ceux qui veulent bien lire :

    http://www.aihus.fr/prod/data/publications/histoire/feldman.pdf

  3. Ce qui m’étonne c’est qu’il n’y aurait parmi les artistes aucun cas de viol commis sur des hommes, eux n’auraient donc pas à coucher avec un producteur pour obtenir un rôle. Tous calment fièrement : On N’a Pas Couché.

Les commentaires sont clos.