La minute cynique de Pierre Duriot

Régis Ollivier, le 08 novembre 2017

Le Colonel

 

 

© Tosque Jean-Louis

 

 

Minute cynique… encore une tuerie aux Etats-Unis, sans doute un déséquilibré ? Non, vous n’y pensez pas, il n’y a pas de déséquilibrés aux USA, c’est une spécificité européenne ne concernant que des arabo-musulmans qui passent à des actes meurtriers qui font penser à des attentats, mais qui n’en sont pas et qui n’ont rien à voir avec l’islam. Là-bas, il faut dire que c’est un problème d’armes à feu et fustiger les mecs de la National rifle association qui sous couvert de ne pas être des tapettes, sont en réalité des fachos. N’empêche que le meurtrier a été mis en fuite par des habitants qui justement possédaient une arme. Manque de bol, ce tueur, Devin Patrick Kelley, serait bien un déséquilibré, comme le dit Trump, qui ne raconte que des âneries, vous savez bien. Sinon, ce serait un antifa, de gauche donc et détenteur de la science politique infuse. On notera qu’il a une barbe, qu’il s’est rendu, nous dit la presse américaine, dans une église essentiellement fréquentée par des blancs. Et alors ? Et alors rien, l’auteur du précédent massacre, dans un concert à Las-Vegas, était déjà un converti de fraîche date à l’islam, il ne faut pas nous la refaire. Du coup, le massacre texan, on n’en parle déjà plus. Sinon Euronews a parlé, en anglais, d’un truc : vingt-trois femmes migrantes, retrouvées assassinées dans un canot pneumatique en cours de dégonflage, sur la Méditerranée. Pendant qu’à quelques encablures, une embarcation d’hommes frais et dispos arrivait à bon port, en Italie. Les pauvres, déjà qu’ils fuient la guerre et ses horreurs, enfin non, qu’ils fuient juste la misère, on ne va pas en plus les accuser de vouloir s’être débarrassés de leurs épouses encombrantes. Les nanas ont dû s’entre tuer toutes seules. Toujours est-il que personne n’a repris l’information dans la grande presse. De pauvres migrants meurtriers, ce n’est pas possible. Les meurtres ne sont pas tous intéressants finalement. Heureusement qu’il y a les Paradise-Papers pour faire de l’information. Le filon Balance-ton-Porc commençait à s’épuiser. Et donc, on nous jette en pâture Hamilton et Bono. Oui bon, Bono, ça va mais Hamilton, il ne serait pas un peu… noir ? Oui mais il est riche. Alors on peut balancer…

http://www.pierre-duriot.com

 

 

 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

2 thoughts to “La minute cynique de Pierre Duriot”

  1. il y a aussi des attentats dont on n’entend jamais parler .

    Ah c’est vrai , ils ne sont :
    – ni islamiste
    – ni effectués par des TERRORISTES palestiniens
    – ni par des suprémacistes blancs
    – ils ne sont pas antisémites

    ce n’est que l’œuvre de la mafia juive israélienne

    et ce n’est pas le premier

    au fait je ne puis vous dire si les auteurs étaient barbus ou non !!!!!

    read:http://fr.timesofisrael.com/deux-blesses-dans-une-explosion-de-voiture-pres-dune-ecole-a-ashdod/

    Deux blessés dans une explosion de voiture près d’une école à Ashdod
    fr.timesofisrael.com
    L’incendie criminel fait deux blessés dans un quartier résidentiel, causant des dégâts aux véhicules et aux habitations

    Deux voitures incendiées après une explosion sur la rue Mont Hermon à Ashdod, le 7 novembre 2017. (Crédit : Police israélienne)

    Une importante explosion a secoué mardi un quartier résidentiel de la ville côtière d’Ashdod, faisant deux blessés, dont un grave.

    La police a déclaré qu’une voiture a explosé sur le parking d’un immeuble au coin des rues du mont Hermon et Kinneret.

    L’explosion a brûlé d’autres véhicules, endommageant le bâtiment et envoyant des panaches de fumée.

    Le service d’ambulance Magen David Adom a déclaré qu’il avait emmené deux hommes à l’hôpital.
    Le feu et la fumée ont d’abord empêché la recherche de victimes, mais après que les flammes ont été éteintes par les pompiers, ces derniers ont confirmé qu’il n’y avait pas d’autres victimes.

    Les deux blessés ont été emmenés au centre médical d’Assuta. Un homme de 45 ans, était dans un état stable mais grave tandis qu’un autre de 48 ans était dans un état modéré.

    La police soupçonne que l’explosion était due à une attaque d’un gang du crime organisé. Les deux victimes étaient des criminels locaux, connus de la police.
    L’explosion s’est produite tout près d’un lycée.

  2. 100% d’accord avec le fait qu’il ne faut pas nous prendre pour des andouilles ! Bienvenue aux barbus Blancs convertis à l’islam, premier centre d’accueil pour les « dépressifs ».

Les commentaires sont clos.