France, Immigration, Minute cynique, Société

La minute cynique de Pierre Duriot

352

Régis Ollivier

Le 12 janvier 2018

Le Colonel 3.0

 

 

© Tosque Jean-Louis

 

 

Minute cynique… la loi en projet sur l’accueil des migrants ferait grincer les dents des associations de promotion de l’accueil de ces gens qui fuient la guerre, ou qui viennent en croquer, on ne sait plus. Comment ? Ils vont devoir décliner leur identité ? Mais c’est inadmissible et ce d’autant plus que les gens qui habitent en France ne déclinent jamais la leur, tout le monde sait cela. Ils ne pourront plus se faire passer pour mineurs alors qu’ils ont trente-cinq ans ? Une honte ma pauvre dame. Des gens qui n’ont jamais levé le petit doigt pour travailler dans ce pays ne vivront plus aussi confortablement que de petits retraités qui ont trimé toute leur vie au service de la nation ? C’est impensable non ? Macron n’a encore rien fait et c’est déjà la levée de boucliers. Que veulent les associations humanitaires exactement : faire venir tous les hommes africains en France ? On a bien quelques journalistes frustrées et une ex-actrice pornographique qui évoquent la jouissance pendant un viol ou la possibilité fastoche de guérir des séquelles de violences sexuelles, mais avec cette criminalisation tous azimuts de la drague, on sent bien que pour elles, les hommes, ça ne va pas être facile. Donc, autant faire venir quelques énergumènes à qui on consentirait l’excuse de ne pas connaître les codes en usage chez nous en ce qui concerne les rapports hommes/femmes. Mais on n’a pas besoin de tout ce monde là. D’autant que pour étayer le propos des bonnes âmes qui veulent des migrants pour la nation mais pas dans leurs propres maisons, une célèbre radio d’information interviewait un Tunisien en errance dans Paris. Mais mon brave, en Tunisie, il n’y a pas la guerre, la preuve, on y va en vacances. En France, cher Monsieur, les bébés sont nourris au lait empoisonné, les palaces parisiens se font braquer à toute heure du jour ou de la nuit et on y tabasse les flics dans des quartiers les plus riches de diversité que l’on puisse trouver. Non vraiment, il ne faut pas rester ici, d’ailleurs tous les Français qui le peuvent, se barrent. La preuve encore, la moitié de l’équipe de France de tennis habite en Suisse, c’est un signe ça non ? Eux, par contre, sont de très bons migrants, ils s’intègrent rapidement à la population locale, ne lui demandent rien, ne dorment pas dans la rue et ne violent pas les voyageuses dans les gares, comme à Cologne. Mais j’y pense, dans les pays africains, il ne doit plus rester que des femmes…

http://www.pierre-duriot.com

 

 

 

About the author / 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

Utilisateurs en ligne

Abonnez-vous à ce blog par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.



@LeColonelActus


Archives

Catégories

error: Content is protected !!