France, Islam, Minute cynique, Religion

La minute cynique de Pierre Duriot

519

Régis Ollivier

Le 05 février 2018

Le Colonel 3.0

 

 

© Tosque Jean-Louis

 

Minute cynique… Les musulmans radicaux veulent des piscines avec les hommes et les femmes séparés, Tarik Ramadan aussi. Les musulmans radicaux veulent encore que toutes les femmes soient voilées, Tarik Ramadan aussi. Les musulmans radicaux veulent que le porc disparaisse du paysage au profit du halal, Tarik Ramadan aussi. Les musulmans radicaux veulent que la charia s’impose en Occident. Tarik Ramadan veut que l’islam infuse notre société consumériste à bout de souffle pour lui redonner une dimension spirituelle et la pacifier… vous avez bien saisi la nuance ? Les autres sont des fous d’Allah, mais Tarik Ramadan est un modéré, un islamologue, un conférencier, un intellectuel, un débatteur, un conseilleur… ce n’est pas pareil. Il veut la même chose que ses frères qui causent à la Kalachnikov, mais il le veut sur un ton hypnotique, sympathique, doucereux. Et si on n’était pas d’accord pour se soumettre, pour notre bien, il ferait parler la poudre, comme les autres, en fait. Avec les femmes, il s’y prendrait de la même façon, les bonimentant par téléphone, puis lors d’une conférence, avant de les inviter gentiment dans une chambre d’hôtel, pour les niquer. Et si elles ne veulent pas, il les bat, les viole, leur enfonce son truc et d’autres trucs dans leurs trous, les cogne et finalement leur pisse dessus pour finir de les humilier. Il leur enseigne au passage, la Taqîya, cet art de mentir, de dissimuler, sa vraie foi, sa vraie nature, ses vrais objectifs. Tarik est une allégorie de l’islam et nous, notre société, nous sommes la fille hypnotisée. Encore que, avec en permanence sous les yeux l’étalage du statut et de la vie des femmes musulmanes en pays musulmans, il se trouve encore des cruches occidentales pour se convertir à l’islam et croire au prince charmant avec un musulman. Non, je déconne, c’est au conditionnel tout ça, Tarik bénéficie de la présomption d’innocence et un musulman comme prince charmant, pourquoi pas. La femme d’Erdogan parle bien du harem comme d’une merveilleuse école de vie, alors… heureuse ? Mais si d’aventure, tout cela s’avérait vrai, il se trouverait sans doute, un Edwy Plenel pour nous expliquer que Tarik, comme les terroristes qui tuent en hurlant Allah-Akbar, n’a strictement plus rien à voir avec l’islam, qui est une religion de paix et d’amour…

http://www.pierre-duriot.com

 

 

 

About the author / 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

Utilisateurs en ligne

Abonnez-vous à ce blog par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.



@LeColonelActus


Archives

Catégories

error: Content is protected !!