La minute cynique de Pierre Duriot

Régis Ollivier

Le 14 février 2018

Le Colonel 3.0

 

 

© Tosque Jean-Louis

 

Minute cynique… le président Macron va, pour la première fois, d’ici l’été, statuer sur la place dans le pays, d’une communauté particulière, autoproclamée la meilleure du monde et générant prétendument la richesse partout où elle s’installe. Paradoxalement, elle n’apporte pas cette richesse dans les pays pauvres qui en ont besoin, mais préfère les pays déjà riches, généreux et solidaires, dont elle capte en réalité, très rapidement, l’essentiel de l’aide sociale. Elle préfère s’en tenir aux rites moyenâgeux de la Terre plate ou des vierges pré-pubères de l’au-delà, n’a jamais contribué au moindre apport scientifique ou technique, n’a jamais inventé le plus petit objet technologique majeur qui aurait pu changer nos vies vers plus de confort. Partout où elle vient quémander, même chez les tranquilles Nordiques, elle déploie des zones de non droit communautaires où règnent le plus souvent, le barbarisme, la délinquance, le petit commerce illicite et toxique. Cette ambiance de conquête par l’intimidation déborde allègrement dans les sociétés civiles pour s’en aller contaminer écoles, hôpitaux, bâtiments communs et espaces publics, engendrant une augmentation délirante de la dépense sécuritaire et un tribut collectif, yeux baissés, de concitoyens malchanceux, souvent concitoyennes, sacrifiés sur l’autel de la correction politique, en silence s’il vous plaît. N’hésitant pas à recourir, pour bien marquer le coup, à l’attentat de masse, ou à l’occupation illégale de la rue, elle doit sa force à une ressource naturelle indispensable, retrouvée par hasard dans le sous-sol de ses terres de naissance. Manne vendue à prix d’or, mais dont la communauté concernée ne sait exploiter seule les bienfaits, obligée qu’elle est de s’en remettre à ses hôtes honnis pour ériger la moindre infrastructure fiable et moderne. Elle contribue aussi, logiquement et copieusement, au peuplement de l’ensemble des prisons occidentales et à l’activité des forces de police et de justice, régulièrement débordées et molestées par une progéniture masculine pléthorique, outrancière, aux codes culturels et de comportement proches du tribalisme. A tel point que le pays riche le plus sûr du monde, le Japon, est le seul qui n’ait pas souhaité accueillir ces énergumènes : un pur hasard. Bref, Macron va donc se livrer à un exercice qui tient plus de la prestidigitation que de la politique. Mais de la part d’un président qui a réussi à sucrer 10 % de pouvoir d’achat aux français en dix mois, en leur faisant croire que tout s’améliorait, on s’attend à ce qu’un lapin bien blanc sorte du chapeau. Mais enfin, de qui, de quoi parle-t-on ? Non, parce que décrit comme cela, on ne voit pas, mais alors, pas du tout…

http://www.pierre-duriot.com

 

 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

3 thoughts to “La minute cynique de Pierre Duriot”

  1. Une analyse aveuglante de lucidité. Dommage que nos com-patriotes soient à ce point ou lâches, ou tout simplement cons, ces 2 groupes assemblés représentant la majorité.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.