France, Justice, Minute cynique, Politique

La minute cynique de Pierre Duriot

526

Régis Ollivier

Le 10 mars 2018

Le Colonel 3.0

 

 

© Tosque Jean-Louis

 

Minute cynique… l’avenir d’un pays se joue peut-être avec des petits riens qui, agglutinés les uns autres, prennent une drôle de tournure. Prenez la chasse aux Fake-News. Tout le monde a bien compris qu’ils s’agirait de faire taire les opposants politiques, étant donné que les canaux officiels distillent quasiment autant d’intox que les réseaux sociaux. Les juges auront quarante-huit heures pour interdire un site à la pensée non conforme s’il veulent pouvoir progresser dans leurs carrières de magistrats. Parallèlement, le droit à l’amendement va être restreint, ce qui revient à museler l’opposition. Mais encore, on annonce que les trop petites peines de prison vont être abrogées et en même temps, que l’on incitera les prisonniers qui peuvent voter à le faire. Quand on a une petite idée de la population carcérale majoritaire, on sait à qui s’adressent ces deux dernières mesures. Oui ma brave dame, on sait qui il y a dans les prisons, mais il ne faut pas le dire. On sait seulement qu’il faut former plus d’imams pour visiter les détenus musulmans, ça par contre on peut le dire, c’est paru dans les journaux. Mais encore, on va verbaliser les mecs qui sifflent les nanas, au Louvre et à la Motte-Piquet évidemment, pas à Grigny, ni à Noisy-le-Sec, ça n’est pas possible. D’ailleurs les mecs de là-bas ne sifflent pas, les nanas sont voilées, pardon, libérées, délivrées, du machisme blanc. On le sait déjà puisque l’on facture les crottes de caniches à Neuilly, mais pas les merdes de pit-bulls à Trappes. Toujours de concert, on instaure, avec le 80km/h, un prélèvement quasi-automatique sur les salaires des automobilistes, on lessives les campagnes de toutes leurs écoles, hôpitaux, services publics, on privatise Aéroports de Paris, on vend les monuments historiques aux émirs, les terres agricoles et les vignes aux Chinois et on envisage de faire revoter ces cons d’Anglais qui voulaient Brexiter alors que ça n’arrange pas du tout les actionnaires et les investisseurs. Qui c’est, les actionnaires et les investisseurs : c’est pas vous, rassurez vous. Je ne sais pas si vous avez la même impression que moi, mais quand on nous montre Erdogan comme une graine de dictateur, c’est peut-être bien pour nous faire regarder ailleurs qu’ici. Non, ce n’est pas possible, des journalistes vont dénoncer tout ça ? Justement, voilà pas que la direction d’une grande école de journalisme a annoncé dernièrement qu’elle renonçait à toute épreuve d’admissibilité écrite, « afin de ne plus passer à côté des profils les plus créatifs ». Entendre afin de ne recruter que des abrutis qui feront passer ce qu’on aura écrit pour eux, vu qu’ils ne savent pas aligner deux phrases. Décidément, il y a quelque chose qui nous échappe…

http://www.pierre-duriot.com

 

 

About the author / 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

Utilisateurs en ligne

Abonnez-vous à ce blog par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.



@LeColonelActus


Archives

Catégories

error: Content is protected !!