Actualités, France, Minute cynique, Politique, Société

La minute cynique de Pierre Duriot

419

Régis Ollivier

Le 14 avril 2018

Le Colonel 3.0

 

 

Minute cynique… Macron joue gros avec les quelques pouilleux hors la loi sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, qui n’ont pas souhaité s’inscrire dans les projets agricoles proposés aux occupants de l’endroit. S’il échoue à les mater, à rétablir l’ordre et à rendre leurs terres aux paysans du cru, ce sera l’aveu, aux yeux de la Terre entière, qu’une bande de va-nu-pieds, squatteurs illégaux, peut mettre en échec la République. Et le précédent donnera à des quartiers entiers la permission de penser et d’envisager sereinement de faire sécession, avec allocations quand même, faut pas déconner. Il en résultera la partition du territoire national avec des enclaves régies par des règles tribales, ou la charia, ce qui se solde en général par la loi du plus fort, de la pédophilie, des exécutions sommaires, des rites initiatiques imprévus et une sous-culture de clan : un retour aux rites de primates façon « Totems et tabous ». Tu n’exagères pas un peu là, Pierre ? Pas du tout. Les Zadistes ont en effet lancé une « collecte de pipi », vous avez bien lu, et de caca aussi. Cela permet de créer des « puputov » ou des « cacatov », c’est-à-dire des récipients remplis d’excréments qui servent ensuite de munitions contre les forces de l’ordre et les journalistes. On se disait aussi, que ces jeunes vivant dans des cabanes, les pieds dans la bouillasse, à gratter des guitares pourries et à niquer à qui mieux mieux, avaient ce côté asocial, immature et psychiquement non castré, d’où leur incapacité à appréhender et évoluer, par le travail et la créativité, au sein d’une société scientifique et cartésienne, qui a certes ses défauts mais qu’on ne change pas forcément en se barricadant sur une terre volée. Les bombes à caca semblent nous orienter vers un stade anal qui, comme chacun sait, peut se caractériser par une agressivité liée à l’expulsion des matières fécales, en fonction des relations avec la mère, incarnée ici par l’état maternant. Elle est la marque de la toute puissance de l’enfant face au désir maternel et provoque des alternances d’activité, contre les flics, et de passivité, pour aller toucher les allocs, d’obéissance et de désobéissance, de sadisme et de masochisme. A vue de nez, ce serait bien ça. A peu de distance, suit le stade oedipien, c’est à dire, l’investissement libidinal de sa mère par l’enfant tout puissant… de sa mère, ou, symboliquement, d’une femme ayant l’âge d’être sa mère. Bref, les premiers et celui auquel nous pensons tous, pourraient avoir une discussion très freudienne sur la ZAD, entre gosses tout-puissants.

http://www.pierre-duriot.com

 

 

 

About the author / 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

Utilisateurs en ligne

Abonnez-vous à ce blog par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

@LeColonelActus


Archives

Catégories

error: Content is protected !!