Conflits, Diplomatie, France, Minute cynique, Moyen-Orient, Proche-Orient

La minute cynique de Pierre Duriot

4 512

Régis Ollivier

Le 17 avril 2018

Le Colonel 3.0

 

 

© Pierre Duriot

 

 

– Allo, Vladimir, c’est Manu.

– Da.

– Vladimir, on est dans la merde, on avait dit pas d’armes chimiques et Bachar en a utilisé, il a franchi la ligne rouge, on doit répliquer.

– Qui ça, on avait dit ? Quelle ligne rouge ?

– Ben moi, j’avais dit… euh et Donald aussi.

– Vous en dites des conneries à vous deux et les armes chimiques c’est du pipeau, tu le sais bien.

– Mais il y a les vidéo, c’est des preuves ça non ?

– Les video tournées par le Hamas, des preuves, mais t’es un enfant de choeur Manu.

– Oui, bon, rends moi service Vladimir, ma cote de popularité est au plus bas, j’ai une bande de pouilleux qui me nargue en Bretagne, il me faut un bon coup pour me remonter.

– Donne moi une seule bonne raison de te rendre ce service.

– On ira à ta coupe du monde de foot, on boycottera pas, on fera bonne figure, s’il le faut même, on perdra contre la Russie en demi-finale ou en finale.

– Da, ça me va, combien d’avions ?

– Quatre, cinq, tout au plus, Donald fera le reste.

– Je sais, il vient de m’appeler, lui aussi est mal avec son ancien directeur de la CIA, il doit se refaire.

– On fera décoller quatre Rafale depuis une base de l’OTAN. Je voudrais que tu t’engages à les laisser passer sans encombre à l’aller et au retour, je ne peux pas me permettre de perdre un seul militaire, je les ai déjà sur le dos.

– Niet, tu n’as pas le moindre mandat international, tu te débrouilles depuis la France. Je laisse passer tes zincs, mais je ne veux pas un mort syrien.

– C’est pas possible Vladimir, pas un mort. On ne peut pas larguer cent missiles, avec Donald, sans faire un seul mort, on va avoir l’air con devant nos opinions publiques.

– Vous l’avez déjà, l’air con, j’ai dit, pas un mort sinon je demande à mon nouveau pote Erdogan de t’envoyer deux millions de réfugiés syriens qu’il a en stock et là, ton opinion publique va pas aimer.

– D’accord Vladimir, on tirera les missiles dans le désert et on dira que la mission a été un succès, ça passera.

– Da, ça passera, avec tout ce qu’ils ont déjà gobé tes électeurs, c’est sûr. Ha-ha.

– Merci Vladimir, je te revaudrai ça.

– Ne me rend rien Manu, arrête de te la péter avec tes Rafale, ce sera déjà pas mal.

– Pardon Vladimir.

 

http://www.pierre-duriot.com

 

 

About the author / 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

4 Comments

  1. loulou 17 avril 2018 at 21 h 32 min - 

    Bjr Pierre et Régis –
    Que c’est bien dit tout çà –

  2. Jean Lebol 17 avril 2018 at 11 h 08 min - 

    La réalité dépasse la miction… C’est à pisser de rire.

  3. Marcus 17 avril 2018 at 10 h 36 min - 

    Excellent!

  4. franck 17 avril 2018 at 6 h 04 min - 

    Ca c’est un visionaire, bravo j’ai bien rit et en plus tellement proche de la realite.
    Ici les prestitudes anglaises pour leur derniere connerie sur le poison des Skripal ecrivent que la pluie tombee du toit de la maison de Sergei a lave le !novichok qui se trouvait sur la poignee de la porte d’entre ceci les a sauve de la mort. (je vous assure que c’est la verite) c’est sur tous les journaux vendus qui appartiennent a « l’elite »

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Utilisateurs en ligne

Abonnez-vous à ce blog par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

@LeColonelActus


Archives

Catégories

error: Content is protected !!