Actualités, Géopolitique, International, Minute cynique, Politique

La minute cynique de Pierre Duriot

589

Publié par Régis Ollivier

Le 17 mai 2018

Le Colonel 3.0

 

© Pierre Duriot

 

Minute cynique… ça barde à Gaza, près de soixante morts, mais aussi plus de deux mille cinq cents blessés. Là, on s’interroge sur ce rapport extraordinaire entre morts et blessés, soit que les soldats israéliens sont des billes au tir, soit que certains gazaouis, payés par le Hamas, jouent les blessés, façon footballeurs italiens. Au-delà des morts, la bataille des images est tout aussi impressionnante, on ne sait pas qui paye qui pour aller au casse pipe, ni quels ressorts peuvent pousser des gens à exposer leurs enfants aux tirs, qui paraît-il, sont mieux nourris que la population. Toujours est-il qu’Israël sait à quoi elle s’expose. Si quelques dizaines de militants terroristes du Hamas s’infiltrent à cette frontière et se disséminent dans les villages, il faudra aller les buter un par un, jusque dans les chiottes et exposer la population de ce petit pays à un danger permanent. Mais surtout, se battre sur plusieurs fronts, épuiser ses forces et ses hommes. Ne pas faire comme en France, où justement, on laisse entrer les pires terroristes, on les dissémine dans les villes et les villages et du coup, effectivement, on n’a plus assez de personnel pour batailler dans les banlieues, à Notre-Dame-des-Landes et suivre les fichés S. Alors, la population est en première ligne, c’est elle qui éponge, avec son sang. Chez nous, il faut attendre que les terroristes aient tué pour commencer à envisager de se défendre. Et chacun en est réduit à prier pour que ça ne tombe pas sur lui, sachant qu’en plus, il serait quasiment illégal de se défendre seul. Macron le courageux rappelle Israël à l’ordre, il a déjà moins le souci de la défense de sa population, lui. Il a surtout les pétoches, parce que s’il rappelait ouvertement à l’ordre ces terroristes professionnels qui manifestent pacifiquement avec des frondes et des engins incendiaires, les banlieues cocottes-minutes pacifiées aux allocations pourraient bien lui échapper et entraîner le pays dans le chaos. Ne vous rassurez pas, ce n’est qu’un répit. Au train où ça va, il y aura un Califat islamique dans le 93 bien avant la création d’un vrai état palestinien et nous paierons, avec nos impôts, des images de propagande truquées, une victimisation professionnelle sur le web et un jet au futur calife de Saint-Denis, aussi sûrement que nous avons payé celui d’Abbas. Pour les mêmes raisons, notre bien-aimé président ne dit rien quand en Indonésie, quelques jours avant, on massacre églises et chrétiens, comme en Egypte, comme au Pakistan, comme en Afrique. Ces morts mécréants ne sont payés par personne pour monter en première ligne, en fait, ce sont de simples amateurs… ça change tout.

http://www.pierre-duriot.com

 

 

 

About the author / 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

Utilisateurs en ligne

Abonnez-vous à ce blog par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.



@LeColonelActus


Archives

Catégories

error: Content is protected !!