La minute cynique de Pierre Duriot

Publié par Régis Ollivier

Le 28 mai 2018

Le Colonel 3.0

 

 

© Pierre Duriot

 

 

Minute cynique… c’est l’histoire d’un mec, normal, gentil, pas blanc. Il se promène dans la rue et il voit un gamin qui pend à un balcon, au quatrième étage. Ben si, vous savez bien, les gamins qui pendent aux balcons, enfin, ça arrive tous les jours. Le mec, il est capable de grimper quatre étages par la façade, à mains nues. Ben si, vous savez bien, il y en a plein, des mecs qui traînent dans les rues, capables d’escalader des immeubles. Ce jour là, allez savoir pourquoi, le gamin et le mec sont là au même moment. Mais à côté du mioche, il y a un autre mec, blanc, méchant donc. Suivez, prenez des notes, je ne vais pas répéter. Il n’a qu’à tendre le bras pour attraper le gamin, mais il ne le fait pas. Il attend que le premier mec, pas blanc, ait fini d’escalader la façade, en espérant qu’il se magne parce qu’un gamin pendu à un balcon, ça ne tient pas des heures non plus et qu’il n’est pas déjà mort, comme le petit martyr de Gaza ou l’Aylan de la plage. Et quand le premier mec arrive au quatrième balcon, après une prouesse physique accessible à un type un tant soit peu entraîné, genre ex-soldat par exemple, les deux mecs sont à égale distance du gamin, mais c’est le premier qui attrape le petit, alors que l’homme déjà sur le balcon aurait pu le faire depuis longtemps. C’est drôle non ? Je dirais qu’après les agressions, meurtres et autres viols commis par les gentils invités arrivés de la côte sud de la Méditerranée, cet épisode tombe à point nommé pour faire croire que la présence d’un héros, peut-être préfabriqué, sur notre sol, vaut bien que l’on supporte quelques exactions et même un nième meurtre à Orléans. Certes, ils ne sont plus ingénieurs, médecins, avocats, ce discours n’est plus tenable. Certes, ils viennent seuls en ayant abandonné femmes et enfants. Certes, ils ont parfois balancé quelques chrétiens par dessus bord, mais regardez, ils sauvent nos enfants. C’est une bonne ficelle ça. Avec l’été, on risque d’avoir de gentils étrangers colorés qui passaient par là et qui vont sauver des enfants, de la noyade, de l’orage, des tremblements de terre, des abandons, des criquets, des crues, des incendies, jusqu’à ce que vous les trouviez super sympas, puisque ça n’a pas l’air d’être possible autrement. Et là, Macron, tel Hollande accourant ventre à terre au chevet de Théo, reçoit le premier mec, que personne ne connaît, sur qui personne n’a fait la moindre enquête et le gratifie au nom de la nation. Dans l’affaire, au bout de quelques temps, ce président là risque d’avoir l’air aussi con que son prédécesseur.

http://www.pierre-duriot.com

 

 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

22 thoughts to “La minute cynique de Pierre Duriot”

  1. Pour nous faire accepter les bons et gentils migrants plus instruits que nous, Macron a fait fort en organisant cette mise en scène pour nous en convaincre. En perte de vitesse dans les sondages, ce type est capable de tout et même du pire. Malheureusement une bonne partie des Français gobe l’histoire telle que décrite dans la presse écrite et à la télé. J’imagine qu’à la place du très malin malien, il y aurait un Y-voit-rien, le voisin de balcon où était suspendu l’enfant, aurait vite lâché son casse-croûte et aurait soulevé l’enfant qu’il tenait déjà pour le poser chez lui en fermant sa gueule.

  2. Selon sa propre déclaration, le voisin n’a pas vu l’enfant tomber. Il s’est aperçu de sa présence. On ne peut donc affirmer que l’enfant soit tombé d’un étage supérieur.
    L’hypothèse d’une telle chute pose un problème de physique : une chute du 6e étage
    (selon la déclaration du concierge, l’appartement du cinquième était inoccupé) implique une vitesse au niveau du quatrième de 40 km/h (11,5 m/s), soit une quantité de mouvement de 400 Kg.m/s (pour une masse de l’enfant de 10 kg) et une force d’arrêt (en 0,4s) de 1000N, soit à peu près 100Kg. L’enfant aurait eu les bras arrachés s’il avait pu s’agripper à la rembarde du balcon. D’où le besoin d’une vraie enquête.

  3. Bonjour,

    Désolé Guiraud, j’ai mal compris vos commentaires.
    Je vous présente mes excuses.

    Cordialement,
    JLC.

  4. @Luc non pas par être du tout de gauche . Moi être plutôt de droite et même à droite de la droite.
    Royaux, elle ne pas être ma copine’
    Quand aux cambodgiens moi pas voir se que ils viennent faire dans cette brousse.
    Quant à certains donneurs de leçons, n ont ils jamais rien eu à se reprocher.

  5. Bonjour,

    @Guiraud, chacun son point de vu. Je reste sur ma position.

    Quelques mots provenant de votre premier commentaire m’interloquent:

    « Tous les maliens ne sont pas des TERRORISTES »

    Sans blague ? je pensais pourtant l’inverse ( cynisme ); et vous Guiraud, croyez-vous que tous les cambodgiens soient des terroristes ? ha, je me marre d’avance en vous sachant lire ces quelques lignes 🙂

    « tous les hommes blancs ne sont pas blancs dans leurs pensées » …
    >>>>> être blanc dans ses pensées …
    hahahahahhahhahahahahahahahahahahahahahah
    >>>>> pas mal Guiraud, pas mal du tout. Label 100% ROKAYA, enfin je crois 😉

    Guiraud, faites attention, le racisme cela commence comme ça, même si je doute que vous le soyez actuellement ou que vous ayez envie de le devenir …

    On commence ainsi et on fini par organiser des camps d’été interdits aux personnes d’une certaines couleurs de peau. C’est possible Guiraud, attention.

    Cordialement,
    JLC.

    PS: Guiraud, je comprends votre avis, et votre attitude: tolérant, ayant à coeur de voir émerger une France unie et étant un peu emmerdé qu’autrui doute alors qu’il y a une vidéo, des témoignages … des preuves théoriquement fiables … communiquées par des médias indépendants qui ont fait en 2 jours des recherches soigneuses sans se vautrer dans le sensationnel … je vous comprends.

  6. @ JLC

    voici la réponse à votre commentaire .
    Ainsi qu’à Pierre DURIOT

    Non, le voisin de l’enfant secouru par Mamoudou Gassama n’est pas resté sans intervenir
    http://www.msn.com
    Sur les vidéos de la scène, on peut voir le voisin du petit garçon le tirer patiemment vers lui, avant que Mamoudou Gassama n’intervienne de façon plus franche.
    © Copyright 2018, L’Obs Mamoudou Gassama, en sortant de l’Elysée.
    Un enfant suspendu au balcon du quatrième étage et un grimpeur d’une rare dextérité. Voilà ce qui retient l’œil sur la vidéo de Mamoudou Gassama sauvant un petit garçon en plein 18e arrondissement de Paris dans la soirée de samedi. Sur le balcon mitoyen, deux voisins se trouvent à quelques mètres du garçon en danger. Très vite, en plus de saluer l’acte héroïque du malien, les internautes ont posé la question suivante : pourquoi le voisin n’a-t-il pas secouru l’enfant ?
    A y regarder de plus près, on constate que le voisin est loin de rester inactif. Dans les premières secondes de la scène, le voisin n’est pas sur le balcon. Il sort et voit le petit à une distance qui ne lui permet pas de l’agripper. Il tend le bras. Puis, attrape celui du petit et l’approche doucement. Le garçon avance sur un très mince rebord, accroché par une main à la rambarde du balcon. Pendant ce temps, Mamoudou Gassama se hisse étage par étage avec une rapidité déconcertante.
    Mais le voisin tient bel et bien l’enfant, qui se trouve quasiment de son côté de la barrière, qui sépare les deux balcons. Les images parlent d’elles-mêmes.

    « Je ne voulais pas prendre le risque de lâcher sa main »

    A ceux qui lui reprochaient son inaction, le voisin, interrogé par ‘Le Parisien’, répond : « Vu la configuration du balcon, je ne pouvais pas le hisser. Je ne voulais pas prendre le risque de lâcher sa main, j’ai préféré y aller doucement. » En plus de ces précautions, Mamoudou Gassama « était déjà en train d’escalader, il était tellement rapide ! » Une fois le danger écarté, Mehdi* offre à manger à l’enfant et à Mamoudou, « très fatigué, on n’a pas tellement communiqué, il était encore sous le choc ».
    Vu d’en bas, les propos de « Mehdi » sont corroborés. Samy, un témoin qui filmait la scène raconte : « Il y a une clôture et un vide entre eux. Il n’avait pas les moyens de s’appuyer pour récupérer l’enfant lui-même ». Pauline, l’ancienne habitante de l’immeuble qui connaît bien les lieux, explique au « Parisien » qu’en se penchant, Mehdi « aurait eu 50% de chances de faire tomber l’enfant ».
    *Le prénom a été modifié
    M.K.

    AUSSI SUR MSN : Enfant sauvé par Mamoudou Gassama : le malien obtient son titre de séjour

  7. Pour les septiques et ceux qui ne savent pas regarder les vidéos .
    qui divulgue de fausses nouvelles ????

    Enfant sauvé: le petit garçon a-t-il chuté d’un étage avant de s’accrocher au balcon?

    http://www.bfmtv.com

    L’enfant s’est accroché à un balcon après avoir chuté d’un étage. – Capture BFMTV
    Le petit garçon, sauvé d’une chute, va être remis à son père. L’enquête a permis d’écarter un risque immédiat de danger. Avant de se retrouver suspendu à un balcon, l’enfant avait chuté d’un étage.
    Le petit garçon sauvé samedi d’une chute d’un immeuble du XVIIIe arrondissement de Paris, va être remis à son père. Placé en garde à vue puis déféré ce lundi matin au parquet de Paris, ce dernier sera convoqué le 25 septembre prochain où il comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Paris pour « soustraction à des obligations parentales ».
    Samedi dernier, l’enfant de 4 ans et demi, vraisemblablement seul au moment des faits, a, selon des témoignages recueillis par BFMTV, basculé du balcon de son appartement, avant de se raccrocher, par miracle, à une autre rambarde, un étage en dessous, au 4e étage. Là, un voisin l’a maintenu par le poignet. A ce moment-là, l’homme demande au garçonnet d’où il vient. L’enfant lui répond « là-haut ». Or, d’après le concierge de l’immeuble, le petit garçon vit au 6e étage et l’appartement situé au 5e étage est inoccupé.
    « Avec ma main je le maintenais »
    Pendant de longues secondes, le voisin, résidant du 4e étage, a tenu le bras de l’enfant mais n’a pas osé le tirer vers lui de peur que les vêtements se déchirent et que le petit garçon ne chute. « J’ai tenu le bras du petit, je lui tiens la main, en fait il me donne la main, détaille cet habitant de l’immeuble. Avec ma main je le maintenais, il ne pouvait pas tomber (…). L’enfant s’est rapproché doucement de mon balcon, c’est-à-dire que je lui parlais en même temps, je lui disais ‘avance tout doucement’ (…) »

    C’est alors que Mamoudou Gassama, un Malien de 22 ans, a escaladé les étages pour venir en aide à l’enfant. « Cet enfant a eu un courage extraordinaire, il s’est accroché à la vie comme personne », poursuit le voisin, balayant les critiques prononcées à son encontre estimant qu’il aurait pu essayer de le tirer vers lui. « J’ai voulu agir prudemment et je n’ai pas voulu risquer la vie de l’enfant.
    Un père « très ému »
    Le père de famille qui vit au 6e étage de l’immeuble avec son fils, dont la mère réside à La Réunion, est sorti faire des courses, laissant l’enfant seul dans l’appartement. « Le problème, c’est qu’il a tardé à rentrer à la maison, tout simplement parce qu’en sortant du magasin où il a fait ses courses, il s’est mis en tête à jouer à Pokemon Go, ce qui a retardé son retour à l’appartement », a détaillé le procureur de la République de Paris, François Molins, auprès de BFMTV.
    A la suite de ces faits, le père du petit garçon a été placé en garde à vue. Il a été décrit comme très ému et a exprimé de profonds regrets, avant d’être remis en liberté en attente de son jugement, selon une source judiciaire. Une ordonnance de placement provisoire concernant le garçon a été prononcée, avant d’être levée ce lundi. L’enquête a, en effet, permis d’écarter un risque immédiat de danger.

    Une enquête sociale va cependant se poursuivre pour évaluer l’opportunité de saisir un juge des enfants en assistance éducative. Un éducateur assurera un suivi.

  8. Bonjour,

    Il y a des images qui circulent sur internet montrant très clairement que l’enfant aurait pu être sauvé par le voisin …

    C’est flagrant. Le reste c’est du bavardage, de la manipulation. Remarquez, avec 25% d’électeur, le macron a besoin de ce genre de coup monté.

    Mais on y arrive progressivement, on y arrive. La divergence entre la réalité et ce qui est montré, et dit, devient grande voir abyssale.

    Cordialement,
    J.L.Carré.

    PS: après le french doctor, j’observe le fake president. A que c’est beau la franc maçonnerie …

  9. bien nourri , très musclé ,donc un entrainement physique important , entraîné à escalader les façades d’immeuble !!! ancien soldat du Mali ? l’air gentil ! pas fière ! que cache donc cet air timide ? ( encore une chance pour la France , bourré de diplômes !) qui à la première occasion crachera sur la France en criant le cri de guerre du terroriste accompli ?
    Comme l’a redit la ministre de la culture ( si toutefois elle en a une de culture celle là ) les Français ne comprennent rien et n’ont pas assez de discernement entre le vrai et le faux !!!

  10. Le seul élément qui me pose problème est de savoir comment un entant de quatre ans ai pu se retrouver de l’autre côté d’n garde fou de balcon .

    Pour le reste les adeptes de la grimpe urbaine, de l’escalade urbaine , de l’urban climbing ou les yamakasi se reconnaîtront , dans cette grimpe fantastique.

    Autant que je sache l’enfant n’est pas tombé de ce balcon , mais d’un peu plus haut .Deux ou trois étages plus haut et il a eu la chance de glisser le long de la façade et non de tomber directement dans le vide

    Pour finir , si vous regardez attentivement la ou les vidéos, vous pouvez remarquer que ces pieds sont pris, accrochés et posés sur une petite rambarde du balcon ou il s’est posé par miracle après sa glissade mortelle .

    Donc retenu ainsi , son poids ne pouvait en aucun cas lui faire lâcher prise. il n’avait plus qu’à se retenir à la rambarde .

    d’autant plus que si vous regarder encore mieux ces vidéos vous vous apercevrez que l’adulte se trouvant sur le balcon d’à côté le maintien d’une main par le bras droit .

    Tous les maliens ne sont pas des TERRORISTES et demandeurs d’aides de l’état , comme tous les hommes blancs ne sont pas blancs dans leurs pensées, leurs actes, leurs visions et leurs probités .

  11. Le pire nos jeunes vont perdre leur vie pour la liberté du Mali et eux viennent se planquer en France et prendre les boulots de nos jeunes,les Maliens en France sont les rois de la polygamie,des carabistouilles en tout genre aux prestations sociales, le Mali
    arrive a vivre par les mandats Western union des magouilles aux prestations ou alloc avec 4 femmes 32 gamins que dire de la famille de Traoré qui a escroqué l’ ursaaf,bien sur que toute cette affaire est un montage ,pauvre France

  12. Le pire nos jeunes vont perdre leur vie pour la liberté du Mali et eux viennent se planquer en France et prendre les boulots de nos jeunes,les Maliens en France sont les rois de la polygamie,des carabistouilles en tout genre aux prestations sociales, le Mali
    arrive a vivre par les mandats Western union des magouilles aux prestations ou alloc avec 4 femmes 32 gamins que dire de la famille de Traoré qui a escroqué l’ ursaaf,bien sur que toute cette affaire est un montage ,pauvre France

  13. à brut, la premiere fois que j’ai vu la vidéo, sans plus d’infos, j’ai cru que l’homme était un pompier de Paris, ou quelqu’un de trés entrainé ( genre militaire effectivement ). Il ne suffit pas d’être musclé pour grimper de balcons en balcons…

  14. Sur le coup j’y ai cru, mais en réfléchissant. Trop de coïncidences… et j’ai revu les choses avec un œil plus critique (ou éclairé) et non plus j’y pense, moins j’y crois. C’est du fabriqué par nos « zélites ».

  15. À première vue, ça a de la gueule… Puis après une seconde et une troisième re-vue… Ça ne colle pas très bien, y’a comme un défaut…
    Mais quoi ! Mon colonel… J’ai aussi le droit d’être CYNIQUE !

  16. « genre ex-soldat par exemple » C’est exactement a quoi j’avais pensé (Et ce dès le début)! Nos idées convergent ..Tout de suite j’ai compris qu’il y avait quelque chose qui ne collait pas avec la réalité vu qu’un môme, ça ne tient pas pendant longtemps suspendu par les mains….Mais circule une photo ou les pieds du lardon sont posés sur une bordure de verre , ce qui modifie un peu la face des choses . « Mamadou » devait avoir des « appuis quelques part afin de convoquer les journaleux pour immortaliser le coup !
    Il est toujours très agréable de lire vos post qui me font « marrer » !

  17. La majeure partie des media à la solde du politique nous juge réellement pour des imbéciles au sens premier du terme.

    Le plus grave pour l’avenir – s’il en est un – est qu’un pourcentage non négligeable de « Français » va croire en cette « belle » affabulation .

  18. L’autre à côté ce n’est pas un blanc mais un arabe et ça doit être son enfant!!!

  19. Comme quoi, l’entraînement dès le plus jeune âge à la cueillette des noix de coco (avant qu’elles ne tombent donc) ça vous fait un mec hyper barraqué (non non, pas en salle de sport…) bien nourri, et donc une chance pour la France (à défaut des diplômés promis) car tout de même, y a pas bcp de parisiens de souche qui peuvent s’entraîner à la grimpette, faute de cocotiers sur les Champs….

Les commentaires sont clos.