Actualités, Afrique, Environnement, France, Minute cynique, Santé

La minute cynique de Pierre Duriot

394

Publié par Régis Ollivier

Le 10 juin 2018

Le Colonel 3.0

 

 

© Pierre Duriot

 

 

Minute cynique… on nous bassine à nouveau avec la pollution de la Méditerranée. Le riche consommateur européen est sommé, avant d’aller se rouler dans les sables de Bandol, de prendre conscience du désastre. Ben oui mon pote, avec tes sacs à légumes en plastique de chez Carrouf, tu pollues ton lieu de vacances. Cette mer serait envahie de plastique que les poissons bouffent avant que nous les bouffions. Seulement la démographie de l’ensemble des pays riverains a fortement cru ces quarante dernières années, 14 % sur la rive nord et 100 % sur la rive sud. Sachant que les phénomènes d’urbanisation sont la principale source de pollution et sont bien mieux contrôlés au nord qu’au sud. En Afrique du Nord et à l’Est, au Moyen-Orient, on assiste à des utilisations sauvages de certaines portions de rivage et de grands centres urbains de taille mondiale, comme Istambul ou le Caire, sont évidemment les plus gros pollueurs. Au nord, Marseille, Gênes, Barcelone, Rome ou Athènes, dix fois moins peuplés, ne pèsent pas bien lourd. L’usage des pesticides, terminant en mer, est également largement plus marqué au sud qu’au nord. La pollution par les métaux lourds, résidus de mines anciennes ou encore en activité, arrive à un record, en Albanie, avec 60 grammes de mercure par litre d’eau de mer. Les trois grands fleuves de la rive nord, Pô, Ebre et Rhône, ne sont certes pas des enfants de choeur, avec leurs rejets industriels d’hydrocarbures, mais en face, les raffineries d’Algérie nous gratifient de 10 000 tonnes d’hydrocarbures par an, minimum, sans compter les décharges à ciel ouvert sur certaines portions du littoral. Tout cela fait de la rive sud, le principal pollueur de la grande bleue. 60 à 80 % des habitants de cette rive sud ne sont même pas reliés à des réseaux d’assainissement. Pour les autres, c’est quand les stations sont en état. Il y a bien des protocoles de lutte antipollution conclus entre les vingt et un pays riverains, mais la plupart des états des rives Sud et Est, répugnent à communiquer des informations fiables. Aucun spécialiste ne s’est trop risqué à balancer le nœud du problème. Expliquer que les pays arabes ont des réseaux d’eaux usées insuffisants et considèrent régulièrement la mer comme une poubelle, ça aurait un côté… raciste. Comme responsables politiquement corrects, il reste quelques pétroliers pour dégazer dans la grande bleue et les sacs en plastique des vacanciers. Il faudra s’en contenter. Heureusement, le nanti, ex-colonisateur, qui part bronzer sur la Côte-d’Azur sait déjà qu’il est responsable de toute la misère du monde, alors un peu plus un peu moins…

http://www.pierre-duriot.com

 

 

 

About the author / 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

Utilisateurs en ligne

Abonnez-vous à ce blog par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.



@LeColonelActus


Archives

Catégories

error: Content is protected !!