La minute cynique de Pierre Duriot

Publié par Régis Ollivier

Le 19 juin 2018

Le Colonel 3.0

 

© Pierre Duriot

 

Minute cynique… avec cette affaire d’Aquarius, le pot aux roses progresse d’un cran en lisibilité. Il y a à bord des mecs du Bangladesh et de quelques autres pays exotiques, situés très loin de la France et on se demande par quelle magie ces gens qui ne fuient aucune guerre, se retrouvent à voyager en barcasse gonflable, au départ de la Libye. Ils ont pris l’avion, avec un passeport, jusqu’en Afrique. Là, ils déchirent leurs passeports, se retrouvent apatrides, des fois même, redeviennent mineurs, racontent des histoires à dormir debout, reçoivent des cartes de séjour et un petit pécule. De mauvaises langues expliquent qu’ils vont travailler à bas coût dans l’agriculture espagnole. On peut toujours rêver, ils ont surtout l’air d’être là pour conquérir et profiter. Vous êtes complotiste là, ma brave dame. Pensez donc, les réfugiés, on a l’habitude, on a eu des boat-people asiatiques au siècle dernier, chargés de familles complètes, hommes, femmes, enfants et grands parents, qui n’ont jamais posé de problème à la société française, n’ont jamais demandé le moindre aménagement à la République, ni commis le moindre attentat, tout en étant quasiment absents des faits divers violents et personne n’a cru bon de monter la moindre association pour défendre leurs intérêts. Les migrants africains, on a cinquante ans de recul et on sait ce que ça donne, mais il ne faut pas le dire. Quand eux et leurs descendants se regroupent pour une prière de rue géante à Nice, au grand dam de nos concitoyens, il faut expliquer qu’il s’agit d’un immense apport culturel, qui va présider à un nouveau lancement de paquebot France, à la mise sur rails du futur TGV, sans oublier de nombreux vols d’Ariane et d’Airbus, vous y croyez ? Virginie Calmels y croit, elle, expliquant à Wauquiez qu’il faut se rassembler, adopter les idées européistes des dirigeants qui organisent peut-être bien, la main sur le cœur, une collusion avec les marchands d’esclaves modernes, pour faire déferler sur nos pays déjà exsangues, des vagues d’hommes jeunes, incultes, pour la plupart et musulmans. Elle accrédite ainsi cette thèse qu’il y a bien une idéologie allant de la droite du PS à la gauche juppéiste de la droite, en passant par En-Marche, qui ne requiert que moins de 20 % d’assentiment des peuples, mais qui arrive à rester au pouvoir. Ces peuples d’Europe se barrent un par un, l’Italie, dernier en date, mais nous, on continue, au prix d’un rythme soutenu des attentats et faits divers sordides. Finalement, la minorité au pouvoir est comme certaines autres minorités, elle fait chier, jusqu’à la gauche et aussi jusqu’à la droite, mais il faut expliquer c’est une richesse pour l’Europe, sinon on est raciste, pardon, complotiste…

http://www.pierre-duriot.com

 

 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

4 thoughts to “La minute cynique de Pierre Duriot”

  1. Bonjour,

    Le problème auquel fait fasse l’ensemble des français, tant quant aux clandestins que concernant la délinquance est que les fonctionnaires qui gouvernent la France ne respectent pas les lois ( j’ai une pensée émue quant à la doctrine d’une majorité de juges ).

    C’est tout.

    Car un clandestin lorsqu’il n’est pas qualifié de réfugié doit être expulsé vers son pays et ce immédiatement.
    Un individu qui vole une voiture doit aller en prison.
    C’est assez simple en fait et ce n’est d’ailleurs point une question d’identité, de fiscalité …

    Donc je résume: le problème est que ceux-la même qui sont sensés administrer notre état ne respectent pas la loi. Ils utilisent la morale, d’ailleurs, pour outrepasser la loi en attendant de changer cette dernière contre la volonté des peuples ( 2005, référendum sur l’europe; sucrage de la souveraineté = haute trahison = exile sur une ile ou le peloton ).

    Cordialement,
    J.

  2. Des nationalistes résistant il n’en manque pas, il nous manque un patron, un vrai, un dur qui en a une paire aussi grosse que celle d’un éléphant. Car de toute façon aujourd’hui il ne sera plus possible, de régler le problème en douceur. On a poussé le bouchon beaucoup trop loin

  3. Que fera une majorité de Français de souche quand ces migrants comprendront que ce pays d’accueil n’est pas ou plus en mesure de répondre à leurs multiples attentes ?

    Que feront les Français de souche face à une marée humaine quasi-incontrôlable ?

    La réponse se trouve page 205 et suivantes de l’ouvrage « Le 20° siècle raconté par Max GALLO », pages 205 et suivantes.

Les commentaires sont clos.