La « minute cynique » de Pierre Duriot

Régis Ollivier, le 12 janvier 2017

Le Colonel



Minute cynique… grâce à une nouvelle réglementation française, on peut désormais faire des offres commerciales basées sur la ségrégation ethnico-religieuse et réservées donc à une certaine catégorie de personnes. On peut également proposer un service inclus basé sur le sexisme, qui permet de séparer les femmes des hommes afin de découvrir une offre culturelle compatible avec les croyances des clients visés. Il s’agit en réalité d’une nouvelle entreprise tout à fait respectable, qui permet à des croyants de voyager et de se rencontrer exclusivement entre eux, dans un cadre spirituellement compatible. Non, je rigole, la loi n’a pas changé, le site d’hébergement chez le particulier oummaloc.com explique : « En tant que musulmans, nous appréhendons souvent les lieux de vacances, par peur de ne pas trouver sur place la réponse à nos attentes (endroit où prier sereinement, nourriture Hallal, etc…). La plateforme permettra aux musulmans de toute la France et même à l’étranger de s’ouvrir leurs portes, de faire connaissance, et de découvrir d’autres régions ou pays à travers les yeux de l’habitant. De plus, Oummaloc propose certains critères de sélection répondant spécifiquement aux attentes des musulmans, tels que la proposition de logements exclusivement réservés aux hommes ou aux femmes ». Chez les associations « droitdelhommistes » patentées, personne n’a l’air de vouloir broncher. Mais ce n’est que l’eau qui dort. Si d’aventure un athée raciste pratiquant le covoiturage s’avise de refuser une femme voilée, ça va chier…


Photo extraite du site oummaloc.com

 

 


 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

2 thoughts to “La « minute cynique » de Pierre Duriot”

  1. De toute façon, il n’y aura bientôt plus d’embauches. « Trop compliqué, mon fils », Comme dit la pub Renault pour la Clio en 1992.
    Et concernant les locations, seul l’Etat socialiste louera aux « étrangers ». Et fera partager à tous les « autres » les déficits de remboursements de loyers non versés.

Les commentaires sont clos.