La « minute cynique » de Pierre Duriot

Régis Ollivier, le 23 février 2017

Le Colonel


© Fonds privé @TJL


 

Minute cynique… des économistes sérieux ont commencé à chiffrer le revenu minimum de Benoît Hamon : 350 milliards. Financièrement, ça ne va pas être possible. Mais il a d’autres idées que ses camarades viennent défendre sur les antennes des grands media. Pour l’école, on va organiser la mixité sociale et scolaire, en obligeant les gens à habiter les uns près des autres, même ceux qui ne veulent pas. Ca ne va pas être possible, les gens pourront toujours habiter là où ils le veulent et inscrire leurs enfants dans une école privée. Pour l’économie et le travail, ils vont combattre la discrimination à l’embauche, explique Aurélie Filipetti. On ne sait pas si elle compte demander aux patrons de boucheries halal d’embaucher des juifs, ou aux petits restaurants chinois d’embaucher des arabes. Non, en filigrane, il s’agit des patrons blancs, qui devront embaucher des noirs et des arabes musulmans et leurs donner des pauses prière au nom du respect de leur culture. Elle ne le dit pas, elle n’ose pas, la peur de discriminer sans doute : cachottière va. Ca non plus, ça ne va pas être possible, les gens embaucheront toujours qui ils voudront pour travailler avec eux. Sinon, elle critique Marine Le-Pen qui a fait sensation en refusant de porter un foulard pour rencontrer le grand Mufti du Liban. Elle et sa bande, aussi, vont défendre la laïcité, en autorisant par exemple, à Pontoise, le salon de la femme musulmane, avec femmes voilées évidemment. Là encore, ça ne va pas être possible, ni crédible d’ailleurs. Avec son côté irréaliste et pro-musulman, Hamon ne décolle pas, plane à 13 %, en descente, passe sous Mélenchon qui garde ses voix et son indépendance : pas fou. Il l’a dit lui même : pas question d’être à la remorque d’un corbillard. Ce PS là, ce candidat là, apparaissent comme des combattants conceptuels, à défendre des idées qu’ils trouvent généreuses, qui sont en réalité, non seulement totalitaires, mais impossible à appliquer. Et nous, on a tendance à penser que le prochain congrès du PS se tiendra dans une cabine téléphonique. Là encore ce ne sera pas possible, les cabines téléphoniques sont comme le PS, en train de disparaître…

 


 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

3 thoughts to “La « minute cynique » de Pierre Duriot”

  1. les programmes de l’ensemble des candidats sont utopiques et irréalisables, ce qui est le plus terrible c’est que tous s’entendent pour s’affranchir de la rigueur de la dette, hors le moindre renoncement a nos engagements internationaux, nous ramènerait a l’âge de pierre comme la Grèce, la France a besoins d’emprunter pour son fonctionnement au jour le jour, tout manquement, se traduirait par des taux d’intérêt exorbitants impossible a tenir, la France étant un élément capital de la zone euro ,cette dernière imploserait, pour les Allemands rien ne changerait puisque le mark et l’euro c’est la même chose, les garanties apportées sur notre dette par l’Europe tomberaient et il ne faut pas être devin pour anticiper ce qui se passerait après une catastrophe économique majeure, notre balance commerciale s’améliorerait car les centres de nos villes ne seraient plus les show-room de Audi,bmw,mercedes Porche, moralité les candidats mentent, ils n’ont aucun pouvoir sauf celui d’appliquer la feuille de route de Bruxelles.

  2. AVEZ VOUS :

    Avez vous écouté hier soir le discours du président du CRIF, donnant des ordres aux représentants de la république Française ,de droite comme de gauche, venus manger à ce banquet communautariste ( passage obligé )et payé avec nos deniers ( prix du repas plus ou moins 800 € ) déductible des impôts par certificat CERFA , le CRIF étant une association loi 1901 .

    Plus les généreux donateurs profitants bien sur de cette déductions

    Avez vous entendu le président du CRIF s’éructer : la haine contre la France et sa politique .

    Sa haine contre l’étiquetage de la viande ( sauf bien sûr le tampon de la cacherout ) , le seul qui soit admissible

    il faut mettre la France au pas , au pli , aux ordres

    Il faut que la France arrive à dire NON à tous les communautarismes quels qu’ils soient !!!! Ils ne sont que des frères siamois ennemis désirant les mêmes « avantages » pour leurs communautés , mais sous des angles différents .

    Pour une fois et seulement cette fois ci j’ai apprécié le discours de réponse de notre  » Hollande » .Pour une fois  » Bravo hollande »

  3. Bonsoir,

    Si je puis me permettre : ces caractères en script “Georgia penché” et en grands caractères “13” sont désagréables pour une lecture aisée.

    Sentiments cordiaux.

    BzE

Les commentaires sont clos.