La « minute cynique » de Pierre Duriot

Régis Ollivier, le 25 février 2017

Le Colonel


© Fonds privé @TJL


 

Minute cynique… ce pauvre Medhi Meklat, auteur de tweets haineux durant plusieurs années, lesquels refont surface à l’occasion d’une couverture des Inroks, avec Christiane Taubira, tout de même ancienne garde des sceaux, a péroré dans Télérama, expliquant qu’il va être obligé de quitter la France, sa chère France. Pensez donc, la fachosphère l’attendrait au tournant pour lui péter la gueule. On se marre. Le public en a vu d’autres, a ses petites habitudes en matière de mecs qui pètent des gueules, généralement à dix contre un, courageusement. Et curieusement, ce sont rarement des représentants de la fachosphère, plutôt ceux de la population carcérale, sobrement appelés « jeunes » dans les rubriques faits-divers des quotidiens. Tout le monde n’a pas la possibilité de pratiquer l’antisémitisme, le sexisme et l’anti-France en toute impunité. Il a des excuses en béton, il est « arabe », dit-il, il est « jeune » et il a « grandi en banlieue ». Sinon, il est employé à Radio-France, avec le fric du contribuable, sous la présidence de Mathieu Gallet. Mathieu Gallet, le mec proche, très proche peut-être, d’Emmanuel Macron, nommé PDG avec le soutien actif, de Frédéric Mitterrand, défense de rire. Macron, pote avec Hollande, qui va voir à l’hôpital, le jeune Théo, accusé, avec sa famille, de détournement de fonds publics. Hollande qui invitait à l’Elysée le rappeur Joey Starr, plusieurs fois condamné. Hollande encore, proche de Cambadélis, lui même proche de Bertrand Delanoë, qui est aussi proche du sénateur Roger Madec. Ce dernier, Roger Madec, qui embauche comme assistant parlementaire Yacine Chouat, déjà condamné pour violences conjugales et actuellement sous le coup d’une enquête pour apologie du terrorisme. Pauvre Yacine, lui aussi a une excuse en béton : « Dans la France d’aujourd’hui, on n’a pas le droit à une deuxième chance quand on est musulman ». Arrêtez, on va pleurer. La gauchosphère, à défaut d’attendre Medhi à chaque coin de rue, constitue une chaîne d’amitiés assez particulières, avec des maillons pour le moins inattendus. Ils font quoi les caciques du PS ? Ils se font frissonner en fréquentant des délinquants ou ils ont des potes douteux à l’insu de leur plein gré ?

 


 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

3 thoughts to “La « minute cynique » de Pierre Duriot”

  1. Serait-ce un résumé de l’actu de la semaine ? LOL – C’est de pire en pire. Enfin c’est bien écrit – Merci à vous Pierre et Régis
    Bon dimanche –

  2. Malheureusement ceux qui maîtrisent les médias et qui distribuent l’argent des contribuables dont ils sont comptables, ne respectent aucun code déontologique. Je me pose souvent la question : « Qui aime ce beau pays appelé France ? ». Sûrement pas cette frange de la société dont le seul objectif est l’intérêt personnel. Mais qui donc va rétablir les fondamentaux de nos valeurs ?. Pas le maire de Pau qui fricote avec l’éolienne Macron.

  3. Banlieue? Un mot qu’on n’entend plus depuis « la banlieue c’est pas rose, la banlieue c’est morose. » Maintenant on dit « les quartiers ».

Les commentaires sont clos.