La « minute cynique » de Pierre Duriot

Régis Ollivier, le 27 mars 2017

Le Colonel


© Fonds privé @TJL

 


Minute cynique… après le terroriste d’Orly et sa circulation bonhomme dans les aérogares, la direction des Aéroports de Paris réfléchit tout haut à la radio d’état, confie ne pas ignorer les risques potentiels, en provenance, non pas des passagers et visiteurs de ses infrastructures, mais pouvant résulter de ses propres salariés. Bien sûr, il faut un badge pour entrer dans les zones sécurisées qui donnent accès aux avions. Ils sont environ 80 000 employés à bénéficier du fameux sésame. Ca fait beaucoup, mais en même temps, il faut un personnel monstre pour diriger les escales d’avions géants débordant de fret, de bagages et de passagers. ADP ne pétoche pas depuis avant hier et compterait dans ses petits cahiers des inscriptions menaçantes, à caractère religieux islamique, sur des trappes de ravitaillement en kerozene, ou autres points sensibles de nos bijoux volants, signifiant que l’attentat n’est pas encore effectif, mais possible. Et l’interlocuteur de la boîte de raconter comment on dépiste les énergumènes à risque : le refus d’opérer sous commandement d’une femme, la défense orale, entre collègues, des attentats ou actions radicales. On se délecte avec l’exemple d’un fiché S, embauché, formé, puis démasqué et viré, fort heureusement juste avant sa titularisation. Ils en ont beaucoup des comme ça ? Environ cinq cents répond le cadre sans trop sourciller. Autant de types sur lesquels ont peut émettre légitimement quelques doutes et qui ont accès aux zincs. Comment faire pour embaucher des gens sur qui on peut compter ? C’est simple mon bon monsieur, on examine à la loupe les curriculum-vitae des postulants, on pratique le recrutement un peu à la tête du client quoi ! On évite les signes de radicalité trop ostensibles… et on termine au tribunal pour discrimination à l’embauche, assigné par une association humaniste qui va bien flairer la mise au rebut pour des raisons d’appartenance ethnique ou religieuse. La direction devra choisir entre le risque de racisme à l’embauche et l’autre risque, de voir un avion entier partir en boule de feu au décollage. On pourrait suggérer un mi-chemin en distribuant une petite fiche aux passagers, pour dire que l’on s’est accordé un pourcentage de perte de 7 %, tout en expliquant aux 93 autres pour cent que s’ils ne sont pas d’accord, ils sont d’affreux islamophobes. Ceci afin de respecter des quotas de « diversité » dans le personnel, tout en gérant au mieux la présomption d’attentat ? Exercice cornélien non ? Tant qu’une pauvre fille se fait violer en réunion, que quelques administrés meurent dans un mitraillage, qu’il s’agit de payer un barbu à trop rien foutre dans une petite association de quartier, passe encore, mais si un avion de ligne se retrouve à la merci de ces fanatiques avec la clé, une perte financière pour les actionnaires, une grève des personnels navigants et un blocage des aéroports, la bien pensance à l’embauche, ça ne va plus être possible. Sinon, vous faites quoi cet été ?

 


 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

2 thoughts to “La « minute cynique » de Pierre Duriot”

  1. Titre d’un blog :

     » élections cruciales en France  »

    au sujet de l’élection présidentielle française

    réponse d’internautes de l’autre communauté de France :

    1° »Aujourd’hui, ou plutôt dans environ 5 semaines, nous devrons choisir notre France et oser revendiquer quelque chose qui nous est pourtant due dans le pacte qui nous unit à la République : que le pacte soit enfin respecté sans qu’on revienne dessus pour une communauté qui veut changer le visage de la France. »

    2°« mais qui ne feront jamais une pénitence méritée pour les millions de coreligionaires dudit Juif Jésus, alias Yéchoua, assassinés au nom de cet instrument de torture romain, dit « la Croix »

    3° »Élection cruciale comme la croisée des chemins .
    Faut pas voir la religion partout . »

    « Mais y a-t-il encore un bon chemin pour la France ou une simple impasse ? »

    question : pourquoi certaines religions essaient de se faire le guerre sur le sol de France ???

    Et comme quoi aucune de ces deux communautés vivant en France , ne respecte , l’indépendance de la France et surtout sa religion chrétienne

    ras le bol que l’on insulte les français

  2. Pire que la pensée uniquement correcte, c’est la pensée des droits de l’homme universel. Demain, on y va droit, le réfugié, le migrant, l’étranger venant des antipodes, aura plus de droits que l’indigène de notre pays avec son arbre généalogique uniquement gaulois ou franc, ou breton ou lorrain ou alsacien voire provencal ou savoyard.
    Peuchère !, il faut bien que certains s’enorgueillissent encore et toujours d’habiter dans le pays des droits de l’homme. Mais allez le dire à monsieur Trump, et vous verrez ce qu’il va vous répondre. Il a déjà exprimé, son opinion avec ses « mexicains ».
    Et nous pauvres français incultes, avec ces ONG socialisantes vertes, rouges et rosées aussi, on va être « obligés » de « recevoir toutes ces misères du monde » pour partager le gâteau français du progressisme universel.
    Tous égaux, mais certains plus que d’autres, disait Coluche. Et moi j’ajouterai: « Il faut arrêter le socialisme Maintenant ».

Les commentaires sont clos.