La minute cynique de Pierre Duriot

Régis Ollivier, le 13 avril 2017

Le Colonel


© Fonds privé @TJL


 

Minute cynique… un bruit insistant court, concernant l’existence d’un camp de concentration pour homosexuels en Tchétchénie, ce que dément avec force le gouvernement de ce petit pays où, souvenez vous, le tsar Poutine avait prévu d’aller buter les terroristes jusque dans les chiottes. Visiblement, ça n’a pas réussi, du moins, pas autant qu’il le souhaitait. Les députés du pays en question, gouverné en sous main par des musulmans radicaux, sunnites, modérément salafistes sur les bords, ont eu une argumentation en béton. C’est archi-faux et ça ne peut pas être, puisqu’il n’y a pas d’homosexuels en Tchétchénie. Ils ont même cru bon d’ajouter que si par hasard, il y en avait, point ne serait besoin de camp de concentration puisque les familles se chargeraient elles-mêmes de supprimer cette homosexualité impie. Ca fait froid dans le dos non ? Une population à ce point sous l’emprise qu’elle éliminerait spontanément, chez ses proches, une pratique sexuelle continuellement présente dans l’histoire de l’humanité et même chez certains autres mammifères que l’humain. Cette histoire de camps en rappelle d’autres, plus noires, d’un temps où l’on mettait sans distinction, juifs, communistes, homosexuels, francs-maçons, dans des baraquements de sinistre mémoire, pour ensuite les gazer ou laisser mourir de faim et de froid. Mais là, ce n’est pas pareil, ce n’est pas une idéologie guerrière nazie, c’est une religion de paix et d’amour et en la matière, le fin connaisseur Jean-Luc Mélenchon nous explique qu’il n’y a pas de problème avec l’Islam : « Foutez nous la paix avec cette religion », lance-t-il à la cantonade, dans un grand élan solidaire, aveugle et ahurissant. Quelques autres candidats nous promettent aussi des portes grandes ouvertes aux migrations en provenance des pays musulmans, qu’ils se proposent de loger dans des quartiers où eux-mêmes ne mettent jamais les pieds. Faut pas déconner, c’est dangereux, ils ne vont quand même pas aller se faire caillasser comme de vulgaires flics. Tout cela doit tenir d’une grande culture : la chasse aux homosexuels, le foutage de feu aux structures d’hébergement, l’attentat à la bombe, ou au camion, dans toutes les grandes villes d’Europe, ce ne sont que quelques traditions respectables, pas de quoi en faire un fromage… On finit par se demander sur quel pied vont danser les grandes associations humanitaires internationales, promptes à défendre à la fois, le pauvre musulman opprimé, l’homosexuel pourchassé, l’occidentale émancipée, la femme voilée et le burkini estival, sans le moindre souci de contradiction, avec une impensable soumission à l’islam, mais avec le pognon occidental quand même, le nôtre . On attend surtout la réaction progressiste de l’Arabie-Saoudite, présidente du Conseil onusien des droits de l’homme, sur cette triste affaire en Tchétchénie… histoire de rire ou de pleurer, on ne sait plus très bien.

 


 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

3 thoughts to “La minute cynique de Pierre Duriot”

  1. quand j’ai toujours dis qu’il existait deux religions sœurs siamoises ennemies mais très unies sur certaines pratiques ou écrits religieux

    Le rabbin Sitruk : “La Gay Pride, une tentative d’extermination morale du peuple d’Israël
    « Mon cœur a saigné en apprenant la terrible nouvelle de l’organisation vendredi à Tel-Aviv de la Gay pride. La Torah qualifie l’homosexualité d’abomination et elle la considère comme un échec de l’humanité. Israël, par cette manifestation, se trouve rabaissé au rang le plus vil » , a fustigé l’ancien Grand rabbin dans sa chronique hebdomadaire sur Radio J.
    Mais là, c’est la morale même du peuple juif et de toute l’humanité qui est en jeu. Il n’y a pas de mot assez fort pour le crier.
    Je n’hésite pas à qualifier cette initiative de tentative d’extermination morale du peuple d’Israël. Si nous perdons notre morale et notre idéal, que dire à l’humanité qui a les yeux tournés vers nous. J’espère que les auditeurs écouteront mon appel au secours et réagiront de façon radicale à une telle abomination. Quoi qu’il en soit, je demeure optimiste sur l’avenir car je sais que le peuple juif a toujours su être grand dans les épreuves et celle-ci en est une », a-t-il conclu.
    « Accepter que des couples puissent se constituer autrement que dans la relation conjugale d’un homme et d’une femme, c’est aller contre l’équilibre naturel établi par Dieu. Sous couvert de démocratie, notre société tend à légiférer selon l’évolution des mœurs. […] Lorsque l’homme porte atteinte à la nature, il porte atteinte à Dieu et à lui-même ».

    et ce n’est pas le seul à avoir dit cela .

    ( il y en a beaucoup d’autres ) mais cela serait trop long)

    et voir un certain article sur les femmes dans l’armée .

    Mais on trouve aussi certainement les mêmes propos dans certains officiants de la religion chrétienne .

  2. Dans quel monde vivons nous !. Les français verraient bien de réfléchir avant de poser leur bulletin dans l’urne car franchement lorsque l’on observe le comportement, les déclarations de plusieurs candidats à l’élection suprême, on est en droit d’être inquiet sur
    les qualités du futur président si l’un d’eux était élu. Et souci supplémentaire, les responsables politiques actuels me semblent d’une irresponsabilité totale en intervenant dans la campagne pour ajouter « de l’huile sur le feu  » et des arguments « bidons  » pour non pas servir l’intérêt d’une France dénaturée mais pour alimenter leur commerce personnel. Franchement il y a de quoi de plus croire à rien en politique. Allons espérons encore des traits de lucidité dans l’événement capital de 2017, l’élection présidentielle, mon Dieu, éclairez nous.

Les commentaires sont clos.