Actualités, France, Minute cynique, Politique, Société

La minute cynique de Pierre Duriot

577

Régis Ollivier, le 21 avril 2017

Le Colonel


© Fonds privé @TJL


 

Minute cynique… la France va mieux explique le président qui s’accroche. Il se félicite tout seul, dans le désert et aucun écho lui répond, sinon l’idée qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même. Oui, M. le Président, la France va mieux, la croissance est atone, l’imposition est assommante, le chômage est au plus haut, même si quelques faux frémissements vous permettent de plastronner. Tous les corps de métiers sont dans la rue et ceux qui n’y sont pas ne le sont pas puisqu’ils savent pertinemment que ce gouvernement ne fera plus rien pour eux en quelques jours. Des bandes de gauchistes pacifiques, détenteurs de vérités ultimes, cassent le mobilier urbain, foutent le feu, pètent les gueules qui ne leur reviennent pas en toute impunité, aidées en cela par d’autres bandes ethniques qui descendent dans Paris et font ressembler la capitale historique à champ de guerre quotidien. Les indicateurs de la délinquance sont tous à la hausse, les prisons sont pleines à craquer, des bombes pètent tous les quatre matins, les policiers sont agressés tous les jours et la démocratie se joue en gilets pare-balles, fouilles au corps, sondages bidonnés, articles orientés, menaces, insultes… oui, la France va mieux, au regard de ce que vous en attendiez, vous et votre clone. La France continue à travailler en silence, paye les dégâts, courbe l’échine. Le peuple divisé comme jamais ne voit plus, ne veut plus voir, le pauvre à côté de lui, le petit retraité malade, les six-millions de gens du tiers monde, partie intégrante d’une nation qui construit Airbus et Ariane mais qui ne peut plus faire décoller la moindre fusée pour cause de mépris persistant de ses territoires lointains. La France va mieux, chacun pour sa peau, sauver sa peau, entendons nous bien. Quand ils sont venus chercher les juifs, je n’ai rien dit, je n’étais pas juif… et ainsi de suite, on connaît l’histoire. Au sens de quelques uns, un carré de privilégiés, cette France va mieux puisqu’elle a perdu repères et culture, qu’elle est prête à être liquidée dans l’économie dictatoriale et mondialisée qui vous est chère. L’un de vos camarades de parti, quand vous avez laissé la présidence du PS, avait osé cette phrase : « Quand il a quitté Solférino, même la chasse d’eau des toilettes ne marchait plus ». Comme le disait le controversé Etienne Chouard dans un court pamphlet télévisé : « du point de vue du 1 % qui se gave, tout va pour le mieux ». Et même du point de vue du 1 pour 10 000, elle est très en forme.

 


 

About the author / 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l’Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST – Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales – INALCO Paris. Ex-DGSE.

Utilisateurs en ligne

Abonnez-vous à ce blog par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

@LeColonelActus


Archives

Catégories

error: Content is protected !!