La « minute cynique » de Pierre Duriot

Par Régis Ollivier, le 11 octobre 2016

Pour Le Colonel


La « minute cynique » de Pierre Duriot.

Une nouvelle tribune pour Le Colonel que je lui ouvre bien volontiers. //RO


 

Minute cynique… Moi-président a osé la formule qui tue la laïcité : « La femme voilée d’aujourd’hui sera la Marianne de demain. » Tant d’ignorance à la fois de l’histoire de France et de celle de l’islam pourrait expliquer une telle provocation ? Peu probable. La recherche des voix musulmanes justifierait un écart de langage impensable ? Pas possible, ce n’est pas suffisant pour emporter la magistrature suprême et ce serait se mettre à dos les électeurs du cru. Il doit y avoir pensé. Non, il prépare la conversion de la République et la sienne à l’islam et à la polygamie avec Julie, Anne, Ségolène et quelques autres…

 

 


 

1 réflexion au sujet de « La « minute cynique » de Pierre Duriot »

  1. Bonjour,

    Double discours:

    #1 la femme voilée aujourd’hui ne sera plus voilée demain, elle ressemblera a marianne
    #2 marianne demain sera voilé

    Double discours pour courtiser à la fois les socialistes qui pensent que toléré la burka est un acte républicain et que c’est un parie sur l’avenir dans le sens où ces femmes voilées se conformeront aux us et coûtumes de la république.

    Double discours pour courtiser les musulmans intégristes afin de leur dire que si demain ils sont la majorité, marianne, naturellement, portera le voile, la république assumera.

    Je me permet également de vous préciser que mon interprétation, et la votre, implique également que d’autres vont interpréter. Notamment les maires socialistes qui pourront, à huit clos, dire aux musulmans intégristes ce que j’ai écrit dans le point #2. Mais dans le dos des gens, en toute discrétion, à la franc mac, pourrait-on dire …

    Cordialement,
    John.

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :