La Vision lumineuse du futur (de l’ancien) Président Sarkozy

Publié le 8 novembre 2014 par Céleste Brume

Céleste Brume en quelques mots….

 

Excellent article de Céleste Brume dont je valide tous les propos. C’était du grand, du beau Nicolas Sarkozy. Enfin un peu d’espoir… //RO

 

M. Hollande qui ne semble décidément pas écouter ses (coûteux) conseillers, avait jugé opportun d’exposer en grande pompe son lamentable échec à mi-mandat. Il n’a pas jugé bon de se faire pardonner tous les mensonges qui l’ont porté au pouvoir au moins autant que la détestation bien orchestrée de son prédécesseur. Ni même semblé avoir compris la détresse des Français. Il ne semble d’ailleurs ni voir ni entendre.

En écoutant hier soir le discours d’intention de M.Sarkozy, j’ai retrouvé avec bonheur cet élan de vérité, de conscience, de lucidité, d’intelligence, de foi, de chaleur, de dynamisme qui transcendent, chez n’importe quel être pareillement habité, tous les petits détails physiques qui chez d’autres retiennent en premier l’attention. Quelles envolées, et quelle vision de la France et de sa République ! Celle que la notion de démocratie, qui chaque jour s’impose davantage chez nous, est en train de réduire à sa plus simple expression, dénuée à présent d’une grande partie de son sens : Liberté, Égalité, Fraternité.

Rendre à la France sa République, qui pour mémoire lui a coûté si cher, c’est pour le moins faire œuvre de salut public, si je puis dire. Car ce qui la définit chez nous est sans cesse bafoué :

Liberté ? Créer, entreprendre, cultiver, acquérir, vendre, posséder, soigner, enseigner, éduquer, se distraire et aussi croire : de quels choix disposons-nous vraiment par delà tant de contraintes et de charges?

Égalité ? Quelle égalité, eu égard à notre Justice, à nos Finances et à ce qu’il advient des administrés en fonction de leur état, de leurs opinions.. et de leurs juridictions ?

Fraternité ? Qu’est-elle devenue, mesurée à l’aune de l’assistanat, des abus sociaux, des flux non maîtrisés d’immigration non souhaitée, des associations et syndicats trop largement politisés et proportionnellement subventionnés ?

M. Sarkozy nous a offert hier soir trente minutes d’espoir, sans aucune vanité, mais avec la conviction et l’énergie qui le caractérisent. Il nous a rappelé, nous en avions bien besoin, que tout est encore possible en ce beau pays où ont été décernés cette année encore deux prix Nobel, dont celui d’Économie. En voyant l’état de la notre, on ne peut évidemment qu’espérer….

En savoir plus sur http://cbrume.wordpress.com

 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

3 thoughts to “La Vision lumineuse du futur (de l’ancien) Président Sarkozy”

  1. Je ne vois pas de naïveté dans ce constat, mais au contraire, celui bien triste et amer des dégâts causés par tant de mensonges de son successeur élu rappelons-le non pour lui même, très improbable président, mais par opposition à NS. Ce qu’il avait fait de bien et que FH a détruit, il va maintenant tenter de le reconstruire : 2 ans et demi bêtement gâchés !
    Sarkozy n’est pas parfait, mais il a vraiment une vision de la France, et elle m’enchante moi aussi ! Et en ce moment, nous en avons besoin !

  2. Les Français auront-ils une fois encore, une fois de trop la mémoire courte ? Prions le ciel qu’ils ne confondent pas politique et show-business.
    Dominique Jamet – Boulevard Voltaire

  3. Quelle naïveté et quelle mémoire courte! Ce ne sont qu’incantations et promesses une fois de plus.
    On a déjà eu des promesses en 2007…

Les commentaires sont clos.