L’affaire du couteau fantôme en céramique : le mensonge de trop

8 OCTOBRE 2019 by MICHEL VIOT

Qui donc a vu le couteau fantôme en céramique de l’attentat de la Direction du Renseignement de la Préfecture de Police de Paris ? Apparemment, c’est une « source proche du dossier » qui l’avait signalé au moment où les officiels, avec une promptitude remarquable, arrivaient sur les lieux, préoccupés, on le comprend volontiers, de rassurer l’opinion. Hélas pour eux, plus ils ont tenté de la rassurer, plus les détails de cette tragique affaire ont-ils été divulgués, et plus s’est révélée la véritable affaire au-dessus de l’affaire, pire sans doute que l’attentat en lui-même : c’est l’incurie, l’incompétence, l’irresponsabilité, la schizophrénie idéologique, et de là, cerise sur le gâteau, l’insolence de ceux qui prétendent nous gouverner.

Les informations sont arrivées ainsi : d’abord trois blessés, dont un très grièvement. Puis on annonça trois morts, puis quatre. Mode opératoire : une arme blanche, un « couteau en céramique avec une lame de 33 centimètres »[1] précisait-on alors pour expliquer le passage de « l’assaillant » sous les portiques de sécurité, sans détection. Mais alors sont naturellement apparues des questions gênantes : pourquoi justifier un passage sous les portiques d’une personne qui, en principe, en était dispensée du fait de son habilitation secret-défense ! Et comment peut-on massacrer quatre personnes et en blesser une cinquième avec ce genre de couteau, à la lame si fragile ?

https://michelviot.wordpress.com/2019/10/08/affaire-du-couteau-fantome/
https://michelviot.wordpress.com/2019/10/08/affaire-du-couteau-fantome/

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

2 thoughts to “L’affaire du couteau fantôme en céramique : le mensonge de trop”

Les commentaires sont clos.