L’arme migratoire et le Maïdan européen

Par Olivier Demeulenaere, le 04 septembre 2015

Regards sur l’économie

 

 

« En regardant les images diffusées en boucle sur le blocage de la gare de Budapest débordée par des « réfugiés » syriens ou d’ailleurs, personne n’a vérifié, une idée s’impose : ce ne sont pas des migrants, ce sont des combattants.

Hier, une action de protestation a été organisée par des migrants-manifestants à Budapest : ils voulaient aller en Allemagne et le scandaient. Après avoir résisté comme ils ont pu, les autorités ont laissé passer la masse vers l’Allemagne, qui n’a pas manifesté une joie particulière.

Regardez bien ces deux vidéos, la première vient de la chaîne russe Canal 5 et la seconde de Euronews.

On voit bien une foule compacte, organisée et volontaire.

 

 

Ici, vous voyez les meneurs agiter la foule, la diriger. Ce n’est pas un groupe de migrants épuisés par le trajet, qui enfin arrive sans force en Europe, après tant d’horreurs, après la faim, après la guerre.

C’est un groupe de combattants. De manifestants. C’est un Maïdan européen, qui va détruire l’Europe, comme le Maïdan a détruit l’Ukraine.

Maïdan dans le sens d’une technique extérieurement contrôlée de déstabilisation d’une zone par manipulation des foules et création de conflits.

Alors que les médias traitent de manière uniforme ces informations sur « l’afflux de migrants qu’il faut absolument prendre en charge, on n’a pas le choix », sans analyse, sans interrogations, un article sort de la masse dans la presse russe.

L’écrivain Alexandre Prokhanov a publié une tribune fort intéressante dans le quotidien Izvestia.

L’immigration est devenue une arme de déstabilisation massive, pour revenir à cette théorie développée aux Etats-Unis du chaos contrôlable.

En savoir plus sur https://olivierdemeulenaere.wordpress.com

Russie politics, le 2 septembre 2015 (via civilwarineurope)

 

 

 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

One thought to “L’arme migratoire et le Maïdan européen”

  1. Malheureusement nous sommes baîllonnès avec de plus un bandeau sur les yeux comme devant le poteau d’exécution. De ce fait j’admire ces pays qui ont su dire NON ! Pas de musulmans !

Les commentaires sont clos.