L’armée française entre la réalité amère et les aspirations

Le 11 novembre 2013 Source: Al-Ahednews, traduit par l'équipe du site
Le 11 novembre 2013 Source: Al-Ahednews, traduit par l’équipe du site

Dans un discours prononcé par le président français Charles De Gaulle, lors de la libération de la France de l’occupation allemande en 1945, il a affirmé que la défense était la base de la présence de tout pays.

Sept décennies à ce discours, la France n’adopte plus cette doctrine, à cause de complications locales et extérieures. Ces conjonctures ont jeté une ombre sur l’armée française, qui s’est trouvée en pleine crise, suite à la guerre de l’Afghanistan et ses répercussions, parallèlement au grand recul du poids stratégique de la France dans le monde. Tout au long des dernières décennies, le budget alloué à la défense a progressivement diminué, pour affecter le niveau de vie des soldats, leur entrainement et leurs équipements.

La cause principale de cette diminution réside dans la nature de l’institution militaire, ne possédant pas de syndicat qui défend ses intérêts.

armee-fr1_1
Une crise a éclaté en 2011 entre les soldats français envoyés en Afghanistan, et le commandement, pour son refus de payer les attributions de la guerre. Les effets de ce différend persistent toujours dans  la troupe.

Échec de la promotion de l’industrie militaire dans le monde

L’armée française a compté dans sa modernisation, sur la vente des équipements militaires produits par les usines françaises. Mais la chute de l’Union Soviétique et l’hégémonie des États-Unis sur le monde, ont affecté les ventes des arsenaux français aux pays étrangers. En effet, de grands obstacles ont entravé la vente des avions Rafale, et des tanks Leclerc, à cause des pressions américaines sur les acheteurs dans le Golfe, l’Inde et le Brésil.

http://1and1.fr/?kwk=215084488
Par défaut de vente d’armes aux marchés étrangers, le financement des projets de l’armée en matière de recherches et d’industrialisation d’armes modernes a tari. L’industrie militaire a opté pour la production des radars, des anti-chars et des missiles sol-air. Dans les villes françaises, des campagnes publicitaires encouragent les jeunes à s’enrôler dans l’armée, notamment dans les forces de l’air et de la marine. Mais le nombre des recrues demeure insuffisant, surtout que l’armée de terre a demandé plus de 5000 conscrits de différentes spécialisations. Dans le même contexte, la conjoncture difficile dans l’ouest de l’Afrique, notamment au Mali, contraindrait la France à y intervenir à long terme, ce qui augmentera son besoin en effectifs.

La France avait compté sur les armes nucléaires pour la dissuasion et la non-répétition de l’expérience de l’occupation allemande. Elle a réintégré l’OTAN en 2009. De Gaulle s’y était désengagé dans les années 60 du siècle dernier.

Ce retour a provoqué un problème, du aux divergences entre la culture militaire française et celle de l’OTAN, influencée par la culture anglo-saxonne et américaine. Mais ce retour pourrait être un des résultats directs de la crise de l’armée française et une solution pour combler les lacunes militaires et logistiques de la France, qui compte de plus en plus sur les techniques américaines dans différents secteurs, dont les radars, les télécommunications et l’industrie des portes avions.

C’est l’histoire d’une armée qui est parvenue à contrôler une importante zone du monde dans l’histoire. Mais aucun empire ne peut vivre éternellement.

Source: Al-Ahednews, traduit par l’équipe du site

http://french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=10895&cid=323#.UoZBc5FOHvh

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :