L’armée française renonce à la «paix»

Par Jean-Dominique Merchet – Le 23 décembre 2021

Un texte extrêmement intéressant pour comprendre qu’il faut désormais «gagner la guerre avant la guerre ». On est toujours « avant la guerre », mais il s’agit bien de la « gagner » et non plus de l’éviter, comme on l’a longtemps souhaité. La « politique de puissance » est désormais clairement assumée.

Les faits – En octobre 2021, le général Thierry Burkhard, chef d’état-major des armées, a rendu public un document résumant sa «vision stratégique». Il abandonne les notions de paix-crise-guerre au profit de compétition-contestation-affrontement. Cette évolution s’opère alors que les armées envisagent un retour aux conflits de haute intensité, face à d’autres armées modernes. L’actualité confirme ses inquiétudes, avec les craintes d’une intervention militaire russe en Ukraine. Mardi, Vladimir Poutine a ainsi promis une réponse « militaire et technique » si les Occidentaux persistaient dans leur politique jugée menaçante par le Kremlin.

https://www.lopinion.fr/international/larmee-francaise-renonce-a-la-paix

2 réflexions au sujet de “L’armée française renonce à la «paix»”

  1. Pour gagner la guerre, c’est oublier qu’il faut d’abord que le peuple communément appelée la Nation, suive. Dans une France envahie, occupée, meurtrie, où nombre de Français sont discriminés, difficile de parler de cohésion. On peut craindre que le lien Armée-Nation ne soit plus aujourd’hui ce qu’il fut. Servir de supplétifs à l’aventurisme guerrier des Cow-boys « , dans un OTAN au service du mondialisme, beaucoup de Français sans pour autant être antimilitaristes ne veulent plus jouer. Commençons à remettre de l’ordre chez nous !

  2. Je ne suis pas un stratège, je ne suis pas un politique, je ne suis qu’un simple citoyen lambda. Mais j’ai la prétention – oui la prétention – d’avoir tout de même un avis sur les évènements qui se passent dans le monde MAIS surtout en France..voire en Occident.
    L’armée Française? parlons-en!
    Dans le contexte actuel elle n’a plus aucune raison valable d’intervenir hors des frontières; elle assumait cette « corvée » pour des politiciens ou hommes d’affaires plus affairés par leur affaires que par le prestige de la France.
    Dernier exemple en date : Mali où depuis fort longtemps (curieux que les médias n’en aient jamais parlé) des troupes étrangères voire mercenaires opéraient en toute impunité.
    Afghanistan? on récolte le fruit de tous les pseudos « harkis ». Je rappelle qu’aucune armée étrangère n’a pu mettre à genoux les talibans…et encore moins l’armée française qui a subi – hélas – des pertes humaines qui n’auraient jamais dû se produire.
    Et aujourd’hui les valeureux étoilés s’imaginent pouvoir faire face aux armées de l’Est? çà me rappelle une fable de la grenouille et du boeuf.
    Va t’on être capable de choisir nos véritables alliés?
    Enfin dans le contexte actuel il me parait absolument capital que l’armée française reste sur le sol national.
    Certes des « intellectuels de broussaille » vont me rétorquer qu’il y a d’autres représentants pour assumer toute dérive; mais soyons lucides, seule l’armée possède l’armement et l’apprentissage de cet armement face à quelques dérives.
    Sans doute vais-je soulever un tollé de protestations mais souvenons-nous à une certaine époque seule l’armée a pu venir à bout du banditisme et terrorisme.
    Aussi messieurs les étoilés revenez sur terre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :