L’armée française se préparerait-elle au pire scénario ?

, le 15 septembre 2016

Boulevard Voltaire


Je suis tenté de dire : il n’y a pas de fumée sans feu… 

Comme l’écrit Fabre Bernadac,  » Les signes avant-coureurs de telles initiatives existent et sont à prendre au sérieux« .

Et puis, bien que je ne sois absolument pas fan de Zemmour, mais alors pas du tout, je pense malgré tout, qu’il n’est pas totalement stupide comme certains voudraient l’accréditer depuis les « révélations » sur l’Opération Ronces… 

De toutes les façons, et au rythme où vont les choses en France, c’est à dire au pas de charge (des fois que le PS ne parviendrait pas à garder le pouvoir en 2017), si ce ne sont pas les militaires français qui effectueront le grand nettoyage, ce seront alors les Françaises et les Français. Quitter à choisir, autant opter pour la moins pire et laissons faire les professionnels. //RO


 

armee-e1457293362338


 

Les pièces du puzzle sont en train de s’imbriquer…

Depuis un an, des signes apparaissent qui montrent que l’armée — notamment l’armée de terre — pourrait avoir entamé une réflexion approfondie et discrète, pour ne pas dire secrète, sur une possible intervention face à des explosions qui éclateraient dans certaines zones du pays. Soyons clair : l’armée se poserait principalement la question d’une intervention programmée avec, comme objectif, des opérations contre des banlieues de plus en plus islamisées et criminalisées.

Les signes avant-coureurs de telles initiatives existent et sont à prendre au sérieux.

Premièrement : il y eut, suite à l’action du général Piquemal à Calais, la lettre ouverte de trois généraux français 2e section. La conclusion de ce courrier correspondait à celle de nombreux militaires (une bonne partie d’entre eux vote FN) : « Vous devez, Monsieur le Président, prendre la mesure de l’indignation que ce paradoxe provoque dans le cœur de beaucoup de Français… Il convient, au lieu de s’acharner sur un soldat, fût-il général et patriote, de rétablir l’ordre public à Calais, ce qui suppose l’éradication de la “jungle” et le renvoi de tous les clandestins dans leurs pays d’origine. »

Quand on connaît le milieu militaire, on devine que cette lettre n’était pas le simple ressenti de trois ex-patrons de l’armée. La camaraderie, la fraternité même qui existent entre officiers attestent que cette lettre reflète probablement le sentiment de nombreux chefs militaires d’active obligés de rester dans l’ombre.

Deuxièmement : les mots forts du général de gendarmerie Soubelet qui, négligeant son devoir de réserve, déclare dans son livre Tout ce qu’il ne faut pas dire : « Si les délinquants condamnés ne peuvent pas être incarcérés, ils continuent leurs activités avec, en outre, cette sensation de défier le système et de pouvoir échapper à la sanction.

Il est temps d’arrêter l’hypocrisie et d’affronter les difficultés telles qu’elles se présentent et où elles se trouvent. »

Troisièmement : un communiqué de l’armée de terre du 1er juin 2016 : « Placé sous l’autorité directe du chef d’état-major de l’armée de terre, le commandement terre pour le territoire national est appelé à devenir un véritable “pôle d’excellence” dédié à l’anticipation, à la préparation et à l’engagement opérationnel sur le territoire national. »


Lire la suite sur http://www.bvoltaire.fr

 

Lire aussi 3 articles de Stratediplo sur Opérations Ronces


 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

40 thoughts to “L’armée française se préparerait-elle au pire scénario ?”

  1. Bonsoir,

    @Thomas, vous êtes mentionné dans le « fameux » livre 1984 …
    je vous laisse trouvé votre place.
    Le ministère de l’amour … non vous s’est la division services secrets, notemment la subdivision chargé de l’espionnage des français – je me trompe peut être mais je crois que c’est votre job – je fais mes recherches vous concernants 🙂 soyez-en assuré.

    Moi, c’est le contre espionnage que je fonde, Thomas.
    A la fois de manière discrète et de manière ouverte.

    Cordialement,
    Julius.

  2. Bonjour,

    @Thomas, ce que j’ai voulu exprimer c’est que, sans le vouloir j’espère, vous avez utilisé des procédés rhétoriques utilisés par des personnes qui ont fait, et font encore, du mal aux citoyens qu’ils soient de droite ou de gauche.

    Si j’ai parlé d’hommes politiques, c’était en vue d’argumenté mon propos. Etoffé par des faits ma réflexion quant à votre notion de « débat démocratique civilisé ».

    Je me permet une remarque concernant le nombre de réfugiés:
    #1 beaucoup ne sont pas des réfugiés mais des personnes ne trouvant pas de travaille chez eux ( réfugiés économiques direz-vous, et là je vous ferais la même critique quand au fait de travestir le sens d’un mot en l’associant à d’autre en vue d’induire ce que pourrait penser les citoyens )
    #2 tous sont venues illégalement en France ( en Europe plus généralement )
    #3 beaucoup, dans les faits, ne viennent pas de Syrie
    #4 on parle plutôt de plusieurs millions pas de quelques centaines de milliers
    – Thomas la Chine compte sans l’ombre d’un doute des centaines de millions de pauvre, est-ce le rôle de l’europe de les acceuillir pour leur donner le travaille des citoyens français qu’ils soient musulmans, chrétiens, juifs, récemment naturalisés, de la 3ième génération ou présent sur le territoire national depuis des plusieurs centaines d’années ? Non, je ne le crois pas.

    @Thomas, les entrepreneurs africains ( pas beaucoup, certes ) avec qui je discute sont formels: il y a ceux qui construisent le pays et ceux qui veulent le confort des pays construit. Bizarrement, ceux qui reste aux pays ( éleveur de poulet de chair par exemple ) sont fière de vivre chez eux, et ils taff beaucoup avec l’objectif de développer leur activité et donc développer les emplois chez eux – comme chez nous, les entrepreneurs ( héritiers ou non ) ont dans leur écrasante majorité le soucis de ceux qui travaillent à leur côté. C’est un autre constat.

    Enfin, Thomas, pour reprendre d’autres intervenants, vous faites partie de ceux qui pensent bien et bô. Vous ne comprendrez jamais que l’état ne créé pas de valeur mais que son rôle premier est de permettre les conditions qui feront que les citoyens, en construisant leur pays, apporte de la valeur à ce dernier.

    Cordialement,
    John Fitzgerald.

  3. Tomas: » » »t qui excluait la majorité des Arabes de l’éducation, de l’accès au soin et autres » » »

    rien que de lire ça me fout les boules…..

    Vous allez sans doute dire la même chose des banlieues en parlant de territoires abandonnés mais sans en donner la raison. médecins agressés, infirmieres à domicile itou, locaux scolaires et transports saccagés, commerces vandalisés..

    Que les arabes abandonnent cette religion moyenâgeuse déjà et vous verrez les choses s’aplanir..
    Il y avait que 5 blanches dans la classe de mon épouse au bled dans les petites classes et puis au fur à mesure de leur croissance et de leur maturité sexuelle elles disparaissaient du systeme éducatif. Puisque vous avez des connaissances autres que livresques vous devez en savoir la raison ?

    Stop ! Prenez vos responsabilités un peu! et je suppose que pour vous que le burkini n’est qu’un moyen pour les arabes de se proteger du soleil ou conserver leur pudeurs? Purée de nous autres la mauvaise foi !

    vous devriez aller sur le blog « les crises d’OB  » là il n’y a que des gens comme vous qui peuvent laisser des messages sans être modéré à propos de l’islam. Vous voyez chez les »militaires » on peut et m^me chez les avocats généraux peu sensibles à l’islam, si vous voyez ce que je veux dire…..

    Je vous rappelle qu’Hitler avait sa division musulmane de sinistre réputation. Alors arrêtez avec vos amalgames « nauséabonds » selon la terminologie de gauche. Vous êtes les prochains nazis de ce pays au sein d’un SDAP ou l’ouvrier » de souche » sera remplacé par le musulman.

  4. DEVOIR DE RESERVE!! et bien nous y voilà. Si vous servez la France depuis 15 ans et que vous avez encore 25 ans, cela signifie clairement que tout, absolument tout ce que j’ai dit et que d’autres ont également écrit, s’avèrent exacts. Vous faites donc partie de ces trentenaires ou quadragénaires connaissant tout; mes enfants étaient un peu comme vous: c’est votre génération qui veut cela, donc je vous pardonne de ne rien connaitre, notamment sur l’Algérie ou autre donnée géo-politique. Votre milieu je ne le connais que trop bien de par mes fréquentations de nombre d’étoilés.
    Vous êtes de ceux (j’évoque l’Algérie) qui soutenaient la thèse du verre d’eau payé; mais qui n’indique pas les « cuités » de ceux qui étaient dans des fermes; vous n’évoquez pas non plus ces « combattants » qui usaient le fond de leur treillis attablés à une terrasse.
    Les Musulmans n’allaient pas à l’école? Vous êtes, pardon, un idiot mais un idiot dangereux par vos propos. Cela prouve indiscutablement que vous êtes endoctrinés par des lectures orientées. N’avez-vous jamais eu connaissance de photos scolaires pendant l’époque Française? avez-vous une toute petite idée des raisons pour lesquelles tous les enfants musulmans n’allaient pas à l’école? Vous faites même affront à ces jeunes soldats qui enseignaient au fins fond du bled, dans des douars les plus reculés.
    Monsieur vous êtes réellement un piètre personnage et, oui, j’aimerais bien vous avoir en face pour débattre de tous ces sujets que vous ignorez complètement et que vous déformez.
    Si vous portez un uniforme; vous faites honte à cet uniforme, à moins que vous ne portiez celui qui, très courageusement, matraquent des bons Français et s’écrasent devant la vermine.
    Je ne vous salue pas, même si mon éducation m’a toujours conduit à saluer mes adversaires) car vous ne le méritez pas; hormis le mépris.

  5. @ tous: je vais m’arrêter car sinon on y sera encore dans cent ans, mais avant je tenais a dire que:
    – John, je ne comprends pas ce que vous voulez dire en fait. Je veux bien enlever les adjectifs « démocratique et civilisé » au terme « débat » car c’est un un pléonasme, mais sinon je ne vois pas le rapport entre un forum et les escroqueries de nos hommes politiques (j’ai voté non en 2005, en revanche je ne vois pas trop le problème pour l’Europe d’accueillir 160 000 réfugiés à répartir entre les 27)
    – Moktar, vous avez servi la France et je vous en félicite car il faut être courageux pour risquer sa vie. Moi je la sers aussi depuis quinze ans et pour vingt-cinq ans encore et j’ai toujours été bien noté par mes chefs. Et non, je ne suis pas « prof gauchiste » ou « psychiatre accro aux subventions » comme j’ai pu le lire ça et là, au cas ou ça vous démangerait d’envoyer une réponse de trois lignes dans ce style, vous seriez sans doute surpris de ce que je fais, mais vous savez ce que c’est, le devoir de réserve!
    Je connais par ailleurs bien vos chiffres mais je maintiens: il y a eu en Algérie un apartheid qui ne disait pas son nom et qui excluait la majorité des Arabes de l’éducation, de l’accès au soin et autres, que je sache les Pieds-Noirs modestes n’ont pas eu droit aux sections administratives spéciales. Vous ne m’aurez pas comme ça, et je ne suis pas un provocateur, juste quelqu’un qui n’est pas de votre avis. Je ne raconte pas n’importe quoi, j’invite tous les lecteurs qui verraient nos échanges à vérifier pour s’en convaincre. Et puisque vous parlez de la culture et des valeurs, je bois de l’alcool, j’ai été à la messe tous les dimanches jusqu’à quatorze ans (et ne suis pas devenu un bouffeur de curés ensuite), j’aime la charcuterie et le fromage, j’ai lu Flaubert, Stendhal, Céline, Drieu la Rochelle, Barrès, Choderlos de Laclos, Montaigne, Gide (pardon, lui c’est un communiste, mais il a quand même eu le prix Nobel), Bernanos, Barbey d’Aurevilly, Théophile Gauthier, ne venez donc pas me dire que je renonce à ma culture ou je la vomis s’il vous plaît.
    – Chouca, 100% d’accord avec vous sur Valls, si jamais je ne vote pas PS à la prochaine présidentielle ce sera clairement à cause de lui. Pour le reste, le fait que vos beaux-parents aient été honorables et aient travaillés dur n’enlève rien au scandale de la colonisation algérienne. Moi aussi je peux faire pleurer dans les chaumières si je veux, j’ai des anecdotes de ce type en stock, je vous les épargnerai par bonté d’âme, il ne faut pas voire les choses uniquement par le petit bout de sa lorgnette personnelle. Vous méprisez les livres à ce point? Il n’y a pas que des historiens gauchistes, lisez Philippe Ariès par exemple, un de nos plus grand historiens du XXe siècle, peu me chaut l’opinion politique des gens qui écrivent des choses intelligentes et fondées.
    – Julius, c’est bon je sais lire j’ai compris, vous vous croyez malin avec vos petites phrases?

    Loin de moi l’idée de faire de la provocation en venant faire un tour ici, mon seul objectif était de faire entendre une autre voix dans le choeur des déclarations paranoïaques. Nous vivons des temps difficiles, des terroristes essayent de nous diviser en choisissant des boucs émissaires bien commodes en la personnes des Musulmans issus de l’immigration ou immigrés qui pour leur grande majorité travaillent honnêtement et ont comme tout le monde du mal à joindre les deux bouts. Les stigmatiser comme je le vois faire n’aboutira effectivement qu’à nous précipiter vers la guerre civile dans dix, vingt ou trente ans, mais j’ai la faiblesse de penser qu’il est encore assez tôt pour éviter d’en arriver là. Liquidons le terrorisme dans un premier temps, mais après il faudra s’attaquer aux causes profondes qui poussent des jeunes de chez nous qui ont tout pour réussir leur vie à s’engager dans cette voie suicidaire et sans issue. Cela va au-delà de la question des banlieues d’ailleurs, car sinon comment expliquer les quelques vingt pour cent de convertis des classes moyennes qui par ennui ou mal de vivre franchissent le Rubicond?

  6. Cher ami Chouca, j’ai SANS NUL DOUTE servi la France beaucoup plus que « toma » ne le fera de toute son existence. J’ai défendu le drapeau beaucoup plus que nombre d’intervenants se prétendant Français; j’ai vécu nombre d’évènements et je pense que cela m’a autorisé a donner mon point de vue sur diverses inepties soulevées par « toma ».
    Mais ce genre de personnage est aussi borné qu’un âne car s’imaginant de par une pseudo culture qu’ils ont la vérité. Les historiens contemporains déforment de très nombreuses réalités et ainsi se fait l’histoire que l’on enseigne à nos enfants; d’autant que de surcroit nous avons nombre d’enseignants qui, non seulement ne connaissent rien, mais orientent l’histoire à leur façon…90% gauchistes.
    Notre « toma » est un bel exemple de cette nouvelle France qui perd peu à peu sa culture et ses valeurs; et force est de constater que ce n’est surement pas un « toma » qui la défendra. Bien cordialement à vous.

  7. @ Tomas: je suis sans doute d’extreme droite pour vous mais je peux vous dire que j’ai vu avec effroi la vidéo de Valls éructant, la main tremblante , les yeux exorbités…

    Merci moktar.Mon épouse est retombée il y a pas longtemps sur les lettres de militaires envoyés à ses parents qui ne connaissaient pas la France métro car pour eux l’Algérie c’était leur pays, ils y étaient nés ainsi que leurs parents, grands parents et l’avaient construit tous de leurs mains.  » J’espere que vous allez bien, que cela s’est bien passé ce voyage , vous verrez la France n’ est pas un mauvais pays…. » larmes.

    Tomas lui a lu des livres……

  8. Bonsoir,

    « debat democratique civilise » je suis presque mort de rire

    Je ne vote pas FN; j’aimerai cependant que le PS se convertisse non pas au « debat democratique civilise » mais juste au débat, notemment lorsque le gouvernement ( PS ) force des villageois à héberger des étrangers entrés de manière illégale en France. Oups. Enfin, le droit, en plus d’être organique, n’est pas écrit, c’est bien connu, inutile de le respecter …

    J’eu aimé également que l’UMP se soit convertit non pas au « debat democratique civilise » mais juste au débat notemment lors du traité de Lisbonne.

    Une personne parlent de débat démocratique civilisé, je tiens à lui préciser qu’un débat est un débat. Adjoindre à ce mot les qualificatifs de démocratique et de civilisé ne le rend pas plus fort, plus brillant … non en fait cela signifie la manière dont il envisage qu’un débat soit tenu, c’est à dire, en fait tronquer une partie du débat, ce processus est souvent réalisé par des personnes ayant une idéologie excluante et voulant induire, dans la direction qui les arrange, le dit débat.

    Cette méthode de réduction du débat en le qualifiant positivement est l’outil préféré des lâches et truants idéologiques, de ceux qui ne veulent pas débattre librement, de ceux qui ont peur de perdre, de ceux qui truque le jeu pour être sur de gagner.

    Cordialement,
    John.

  9. @ Chouca: autant pour moi, si jamais le FN parvenu au pouvoir respectait la loi et jouait le jeu democratique, je retirerai tout ce que j’ai pu dire ou ecrire sur eux. Mais je ne pense pas que Goebbels soit le mieux place pour definir la gauche allemande, fut-elle celle de 1931, ni que la resistance ait commis plus d’abus que le regime de Vichy. Mais si les choses ont change et que le FN s’est converti au debat democratique civilise c’est tres bien, je n’aurai qu’a m’en feliciter.

  10. Mon cher tomas; il est exact que vous échauffez les oreilles. Vous prétendez connaitre? Et vous évoquez, effectivement, vos lectures. Vous parlez de l’Algérie: allons y et commençons par ce que vous dites sur les émeutes de Sétif. Savez-vous comment et pourquoi et par qui elles le furent? Vous évoquez ensuite « colons »; mon pauvre ami vous êtes réellement quelqu’un de totalement ignare. Vos devriez vous procurer et lire le livre de Roger Vétillard: cela vous ferais le plus grand bien, plutôt par exemple de lire des Benyamin stora. Quant aux colons: ce ne sont pas des colons qui ont été massacrés, ce sont des ouvriers, fonctionnaires, femmes, enfants.
    Apprenez donc la définition réelle de colon, apprenez ceci:
    En juin 1955, l’administration découpa toute la société en classes particulières. La classe 21 regroupait 5 840 000 agriculteurs traditionnels, tous musulmans ; la classe 22, 1 600 000 habitants des zones urbaines, principalement musulmans ; la classe 23, 950 000 artisans et petits commerçants, dont 510 000 musulmans ; la classe 24, 595 000 membres des classes moyennes, dont 50 000 musulmans ; la classe 25, les 15 000 Européens les plus riches. Les plus pauvres rassemblaient 93 % des Algériens musulmans. Chez les Européens, 440 000 étaient pauvres, 545 000 appartenaient aux classes moyennes et 15 000 formaient donc l’élite bourgeoise.

    Dans l’agriculture, 8000 petits propriétaires se partageaient 1 % des terres, alors que les colons, 6385 gros propriétaires dont 423 sociétés, en accaparaient 87 %. Détenteurs de grandes fortunes foncières et mobilières, ils représentaient le type même du pouvoir colonial. Parmi eux, l’Algérois Jacques Duroux, sénateur, propriétaire de minoteries, de meuneries, d’une compagnie maritime et du journal L’Echo d’Alger. L’homme de la Mitidja, Henri Borgeaud, sénateur radical, archétype de l’immobilisme et de la tradition, possédait des domaines vinicoles et d’agrumes, était administrateur des tabacs Bastos, des ciments Lafarge ou encore du Crédit foncier. Ce sont eux qui, avec l’appui de la France coloniale, ont construit « leur » Algérie.

    Face à eux, le petit peuple des villes qui, parfois, dénonçait le pouvoir des colons et leur emprise sur la société : petits fonctionnaires, artisans, petits employés (au nombre de 99 000) et ouvriers (90 600) ; peu de femmes étaient actives, du fait des habitudes méditerranéennes mais aussi de l’emploi des femmes algériennes dans les services. Les agents de l’Etat représentaient 28 % de la population active et 38 % des salariés, avec une surreprésentation du personnel métropolitain.

    Les Européens d’Algérie étaient plus citadins que la population d’une France qui restait encore très agricole. 53 % d’entre eux vivaient en ville, dont 366 000 à Alger et Oran.

    Alors apprenez réellement l’histoire plutôt qu’écrire des inepties en vous couvrant de surcroit de ridicule en voulant nous faire croire que vous êtes allé çi et là!!! certainement sur des romans-fictions ou orientées.
    Mais je sais que je perds mon temps, comme du reste les autres intervenants; effectivement un forum est fait pour s’exprimer: soit; mais raconter n’importe quoi n’est pas acceptable.
    Dans les faits cher TOMAS vous ne connaissez strictement rien de ce que vous écrivez; tant au niveau des Cités, que des dealers, que de la Casbah, que de… que…; vous êtes je pense un provocateur et en cela, effectivement, j’aurai bien aimé débattre avec vous.

  11. @ Julius,
    Excusez-moi mais vous melangez tout. Jamais je n’ai nie ou cautionne dans le moindre de mes posts les tortures du FLN et sa mauvaise gestion du pays sitot son independance obtenue. Jamais je n’ai montre la moindre compassion pour les terroristes du Bataclan et d’ailleurs qui n’ont eu que ce qu’ils meritaient. Jamais je n’ai dit que la gauche ou les socialistes avaient le monopole du coeur. Je ne crois pas avoir non plus ecrit qu’il allait laisser nos frontieres ouvertes a tous les vents, je pense comme Rocard que nous pouvons prendre notre part de la miere du monde mais pas l’accueillir toute, evidemment que c’est au dessus de nos capacites. Et je ne connais pas le monde uniquement par les livres Dieu merci, j’ai suffisamment voyage a travers la France et a travers le monde pour verifier si ce que j’avais lu ou entendu etait valable. Parfois ca l’etait, parfois non.

    Mais puisque vous parlez de la guerre d’Algerie allons-y: les emeutes de Setif firent une centaine de morts parmi les colons europeens, la repression qui suivit fit dans les 10 000 morts. le conflit algerien a cause 20 000 morts dans la population francaise, entre 200 000 et 500 000 au bas mot dans la population algerienne, sans compter les quelques 2 000 victimes de l’OAS et sans mentionner l’epidemie de 1870 qui decima un bon quart de la population algerienne que la metropole laisse mourir de faim et de la maladie. La violence engendre la violence et il faut absolument mettre un terme a cette spirale, j’ai la faiblesse de penser que les ennemis d’hier peuvent toujours trouver un terrain d’entente a un moment pour leur interet commun bien compris. Je persiste a dire, et je n’ai jamais dit autre chose, que la situation dans nos banlieues ( que je connus plus pour l’avoir vecue que par les livres pour le coup) ne justifie en rien des plans d’intervention militaire qui sont sans doute nes dans le seul esprit delirant de M. Zemmour, il n’ y a aucune raison de m’insulter en me traitant de traitre pour cette opinion, sauf si par essence vous fletrissez ceux qui ne sont pas d’accord avec vous. De meme , je ne pense pas que l’islam et ses cinq millions de pratiquqnts representent un danger mortel pour l’identite de la France telle qu’elle est, il y a de la place pour eux chez nous, ce qui ne veut pas dire que je prone la mansuetide pour ceux qui tombent dans le terrorisme et le radicalisme islamistę, qui doivent etre reprimes et punis, nous avons tout l’arsenal legislatif et les forces de police necessaires pour cela sans qu’il faille change de regime. Notre republique n’est pas parfaite, mais elle sera ce que nous en ferons, il y a d’autres moyens de changer les choses que le grand soir, que celui ci soit de gauche ou de droite d’ailleurs. Meditez ce qu’a dit Churchill, un grand homme a qui on ne saurait denier qu’il possedait la qulite essentielle pour un homme, celle du courage: la democratie est un regime tres imparfait et a meme beaucoup de defauts, mais c’est encore le moins pire qu’on ait trouve. Les indicateurs de developpement economique et humain lui donnent cent fois raison, on vit incomparablement meieux dans les pays democratiques que dans les dictatures, et une democratie est une societe ouverte aux autre.

  12. Tomas: « Sinon, que voulez-vous dire par “tu vas voir au nom du peuple les nouvelles pages qui vont s’écrire”? Vous me promettez la tonte en place publique pour collaboration? Ferai-je partie de la cohorte des épurés quand le peuple aura porté au pouvoir ceux qui selon vous remettront de l’ordre? » »

    mais vous êtes obnubilé mon ami ?La tonte en place publique ce sont vos amis qui la pratiquaient !

    l’épuration ? allez donc prospecter des puits en dordogne par exemple ou on retrouverait encore des squelettes de personnes épurées à la libération.

    Ce sont vos amis socialistes qui vont etre les futurs nationaux socialistes:
    «  »Le national-socialisme est la gauche allemande ! «  »» (Joseph Goebbels, 1931)

    Je vous parle simplement des prochaines élections « au nom du peuple » étant le slogan de campagne du fn.

    Mais il est vrai qu’en bon démocrate le peuple pour vous devient populiste lorsque il ne vote pas selon votre désidérata. Grosse ficelle de ceux qui ont été nourris au biberon de « l’humanisme révolutionnaire »

  13. Bonsoir,

    @Thomas, « securite partout  » n’est pas la même chose que des zones de non droits. Les zones de non droits TRADITIONNELLEMENT sont celles que le roi conquère en premier, ce sont celles que les policiens s’attèlent à contrôler prioritairement.
    Mais encore une fois, vous justifiez leur existence par le fait qu’elles ont toujours exister, et là, soit vous êtes idiot ( illogique ) soit intelligemment vous expliquez à tous que l’état de droit est variable, que la variabilité est norme, que c’est normal. Merci Thomas.

    Concernant l’Algérie, Thomas … Thomas, une voisine algrienne me dit qu’en Algérie, on parle encore français, qu’on étudie en France car la qualité de l’enseignement est de loin supérieur qu’au pays et surtout que la structure économique du pays s’est effondré depuis que cette dernière n’est plus une province française. Je ne parle même pas des berbers … et de la colonisation arabe … oulala. Oui, vous soutenez des colonisateurs mais eux n’avaient juste pas les mêmes desseins.

    Thomas, vous ne devez pas savoir que la torture n’a pas été pratiqué par les français en premier lieu. Non, en faites cela a commencé avec les attentats à la valise ( et oui, c’est une forme de torture ), des valises d’explosifs laissées par certains dans des cafés pour DECHIQUETER des civiles, des innocents, des enfants, des mères, des jeunes femmes, des pères, de jeunes hommes, des français métropolitains et des français algériens. Toutes les semaines, dans les quartiers d’Alger.
    Salopard, puante crapule. Tueurs de paix et de peuple. Tueurs de lumières. Tueurs de stabilité. Tueur d’humanité.
    Bref. Et face à tout ceci, les gens de votre trempe, tremblent et s’enfuit. D’autres ont pris des décisions, c’était leur rôle que de protéger ( mais vous vous dites piller, n’est-il pas ?). On ne garrantie pas la paix de mon peuple avec de belles idées, désolé Thomas, parce que voix-tu, contrairement au regard pseudo contrasté que tu exposes, la réalité est pas belle, tu crois qu’on fait la guerre par jeu, juste pour le pouvoir, peutetre le cas pour le gouvernement que tu soutiens, mais la guerre, les meutres, les assassinats, la torture – celle de l’esprit avec par la presse par exemple, celle du corps avec la justification de mère porteuse, de reproductrice, ou celle des peuples en leur montrant des enfants morts sur les plages pour justifier que des étrangers viennent s’installer sur une terre qui n’est pas la leur, justifier le vol de leur terre, de leur bien …

    Thomas, vous justifiez l’égorgement de français et d’algériens dans leurs sommeils et le fait qu’on leur coupait les couilles pour leur mettre dans la bouche ( comme au bataclan – les individus de ta trempe, pense déradicalisation, cad le calme après les meurtres ).
    Thomas, vous êtes un ignard, un révisionniste, un vrai. Un cruel par la partialité dont vous faites preuve à l’égard de l’Histoire et de ceux qui l’on vécu et qui ne la diront jamais.

    Mais juste pour te faire sourire, le fachisme vient de la gauche, mon cher; la volonté de d’apporter le savoir en établissant des colonies vient de la gauche – jules ferry – toi, Thomas, tu seras capable de rapeller un maréchal de 90 berges pour diriger un pays en guerre ( Petain, élu par les ancetre des socialo) afin d’être sur de le controler tout restant dans l’ombre ( mitterant a oeuvre, oups ).

    Thomas, le patriotisme, à titre personnel, c’est en cotoyant des français et des françaises que je l’ai formalisé. Des plongeurs resto, des vandangeurs / vignes, des clochards avec qui j’ai pris le temps de comprendre, au moins un peu, des mafieux, des proxo, des dealers, des consommateurs, des princesses parisiennes, des riches et des pauvres.
    A la différence de toi, je crois que la notion de patriotisme ne s’apprend pas dans les livres, ni dans les vidéos sur internet, non je crois que c’est en vivant avec ses semblables et surtout en les rencontrant, en discutant avec eux, que tu la formalise.

    Tu as au contraire tout à apprendre des autres, le savoir par défaut est transmis par les autres. Il en va du patriotisme comme de l’ingénerie informatique.

    Thomas, ne l’oubliez pas: l’on ne nait pas traitre, on le devient.

    Cordialement,
    Julius.

  14. @ Chouca: oui je sais qu’il y avait des députés de la SFIO parmi ceux qui ont voté les pleins pouvoirs à Pétain, je sais que nombreux furent les anciens communistes (Doriot, le grand Jacques, le socialiste Marcel Déat si vous voulez des noms) et socialistes à s’engager dans la collaboration, je sais aussi qu’il n’a tenu à très peu de chose que Darnand soit résistant plutôt qu’animateur de la milice, je sais que les communistes n’ont pas eu le monopole de la résistance. Mais je ne vois pas le rapport avec l’Algérie, franchement. Et je ne résume pas l’histoire de l’Algérie à la colonisation, j’essaye juste de vous expliquer qu’il y a peut-être des raisons historiques à la haine que nous vouent certains Algériens et que pour comprendre pourquoi nous sommes sous le feu de la menace islamiste, il faut aussi nous interroger sur nous-mêmes, le répressif (qui est naturellement indispensable, je n’ai jamais dit qu’il fallait laisser partir tous les fichés S en Syrie pour se former et revenir après) ne suffira pas pour régler le problème à long terme.

    Sinon, que voulez-vous dire par « tu vas voir au nom du peuple les nouvelles pages qui vont s’écrire »? Vous me promettez la tonte en place publique pour collaboration? Ferai-je partie de la cohorte des épurés quand le peuple aura porté au pouvoir ceux qui selon vous remettront de l’ordre?

    @ Moktar: je ne mets pas sur le même plan les rixes de bal qui existeront toujours, ou tant que l’homme n’aura pas éradiqué la violence dans ses rapports (j’ai la faiblesse de penser que ce n’est pas impossible, même si je ne le verrai pas, ni mes enfants, ni mes petits-enfants) et les agressions des forces de l’ordre commises par des voyous de banlieue dont je n’ai jamais nié l’existence. Mais je maintiens que globalement, nous vivons dans un monde beaucoup plus pacifique que celui d’il y a soixante-dix ans, et que le problème de la radicalisation islamiste est sans commune mesure avec ce que nos grands-parents ont connu, et ne pose pas un danger mortel pour la France que je chéris autant que vous. Il en va de même pour le problème de la délinquance dans les banlieues, après l’avertissement de 2005 rien n’a été sérieusement entrepris pour régler les problèmes de sous-éducation et de chômage qui fournissent le meilleur terreau à la délinquance et à la radicalisation terroriste ou islamiste.

    Je suis désolé si je vous chauffe les oreilles mais les forums sont des espaces de débats et donc de contradiction. Si vous voulez me faire entendre raison par la force de vos poings, je ne vois pas très bien la différence entre vous et des terroristes qui veulent imposer leurs idées et leur ordre par la terreur et la violence, excusez-moi. Et non merci je n’ai pas besoin de votre adresse, je ne me bats que quand j’y suis contraint, ayant une sainte horreur de la violence gratuite.

    La France est le pays de Rabelais, de Descartes, de Pascal, de Montaigne et de Montesquieu, et n’est plus depuis longtemps un pays de barbares qui règlent leurs litiges à coups d’épées ou de poings. Ce n’est pas par des menaces voilées qu’on fait honneur à ce glorieux héritage.

  15. Vous avez, encore et toujours raison,; et oui je suis à court d’argument!!! Ne serait-ce pas plutôt que je ne tiens pas à perdre mon temps à non pas vous convaincre car de ce point de vue vous êtes indécrottable, aussi les mots avec vous prennent une autre orthographe et devraient s’écrire « maux ».
    Vous pensez avoir raison car vous êtes en train de nous abreuver de faits vécus ou vues dans votre cité de banlieue parisienne.
    Vous dites dans certains cas des réalités: effectivement de tous temps il y a eu opposition de gangs, mais cher ami avez-vous vécu une de ces époques???
    Au risque de vous déplaire j’ai vécu l’époque des « blousons noirs » et « blousons dorés »; j’ai connu les bagarres de quartiers (toujours ou en grande partie pour la gente féminine); j’ai participé à des rixes dans les bals de villages; MAIS MON CHER JE SAIS TOUT, jamais nous n’avons incendié une voiture, JAMAIS nous n’avons brulé le drapeau tricolore, JAMAIS nous n’avons agressé des vieilles personnes, JAMAIS nous n’avons poignardé ou égorgé; JAMAIS nous n’avons commis de viols collectifs; enfin JAMAIS nous n’avons craché ni sur la France ni sur la religion chrétienne.
    Voila monsieur je sais tout et de surcroit IL N’Y AVAIT PAS DE ZONE DE NON-DROIT; les flics étaient respectés et nous n’en avons jamais poignardé; nous n’avons JAMAIS attaqué des pompiers, des médecins.
    Alors coco revois ta copie s’il te plait. Tu pourras encore tenter de nous breuver mais en tous cas pour moi tu es (pardon pour les lecteurs) une lie de notre société qui contribue (peut-être malgré lui) à favoriser cette religion diabolique qu’est l’Islam; l’Islam la cause de tous les maux sur la planète entière.
    Sur ce, tu m’as sérieusement échauffé les oreilles et il est fort regrettable que l’on ne puisse débattre autrement que par écrit sur un forum.
    Mais j’autorise le « colonel » à te fournir mes coordonnées sans problème.

  16. ouch ! c’est du lourd ! tomas a lu des livres sur l’Algérie ! roulements de tambour ! rendez vous compte! IL A LU DES LIVRES ! Donc tomas sait l’histoire de l’Algérie à n’en point douter. Algérie = colons! sisi !c’est écrit dans les livres ! Et si c’est écrit, forcément c’est vrai…
    Attends! dans tes livres ils n’ont pas écrit non plus par hasard que c était la gauche qui avait donné les pleins pouvoirs à pétain ? Ils ont oubliè ? roooo zut sans doute un oubli du typographe……

    Et bien, tu vas bientôt voir « au nom du peuple » les nouvelles pages qui vont s’écrire

    gentil garçon Tomas, pour la peine tu peux demander une ristourne à tes fournisseurs pas islamistes

  17. Moktar, votre reponse montre juste que vous etes a court d’argument….je n’ai pas de lecon de patriotisme a recevoir de votre part, ni de personne!

  18. Julius C, merci de votre message, voici ce que j’en retiens, je vous cite d’abord:

    Thomas nous explique doctement qu’il y a toujours eu des zones de non droit en France … c’est évidemment faux.

    Vous pouvez justifier? Citez-moi une epoque ou il y a eu de la securite partout en France, ou il n’y a pas eu de « quartiers difficiles » comme on dit aujourd’hui? La « peur des rouges » dans les annees 30, le phenomene des blousons noirs dans les annees 50, les reglements de compte entre voyous du milieu a Pigalle et a Bastille, les rixes de bals de villages des annees 30, 40 50 qui se finissaient au couten, ca vous dit quelque chose? Le nombre d’assassinats diminue regulierement en France depuis 1945 ( allez voir sur Internet si vous ne me croyez pas), cela signifie-t-il une hausse de l’insecurite?

    Thomas, dit que c’est le peuple qui choisit et que les élu doivent controler l’armée. Mais Thomas oublie justement que la loi précise que lorsque l’état est en train de s’eccrouler alors l’armée doit reprendre, momentanéement, le pouvoir. C’est la loi Thomas.  »

    Relisez l’article 16 de la constitution: « Lorsque les institutions de la République, l’indépendance de la Nation, l’intégrité de son territoire ou l’exécution de ses engagements internationaux sont menacés d’une manière grave et immédiate et que le fonctionnement régulier des pouvoirs publics constitutionnels est interrompu, le Président de la République prend les mesures exigées par ces circonstances, après consultation officielle du Premier ministre, des Présidents des Assemblées ainsi que du Conseil constitutionnel.

    Il en informe la Nation par un message.

    Ces mesures doivent être inspirées par la volonté d’assurer aux pouvoirs publics constitutionnels, dans les moindres délais, les moyens d’accomplir leur mission. Le Conseil constitutionnel est consulté à leur sujet.

    Le Parlement se réunit de plein droit.

    L’Assemblée nationale ne peut être dissoute pendant l’exercice des pouvoirs exceptionnels.

    Après trente jours d’exercice des pouvoirs exceptionnels, le Conseil constitutionnel peut être saisi par le Président de l’Assemblée nationale, le Président du Sénat, soixante députés ou soixante sénateurs, aux fins d’examiner si les conditions énoncées au premier alinéa demeurent réunies. Il se prononce dans les délais les plus brefs par un avis public. Il procède de plein droit à cet examen et se prononce dans les mêmes conditions au terme de soixante jours d’exercice des pouvoirs exceptionnels et à tout moment au-delà de cette durée. »

    Cet article, qui n’a plus ete utilise depuis 1962, ne mentionne a aucun moment les forces armees, et donne juste les pleins pouvoirs au President de la Republiquem, chef des Armees.

    Quand a l’etat d’urgence sous le regme duquel nous vivons, en voici une definition synthetique: L’état d’urgence est une situation spéciale permettant aux autorités administratives (préfet, police) de prendre des mesures restreignant les libertés comme l’interdiction de la circulation ou la remise des armes à feu de certaines catégories. Les mesures les plus sévères sont les assignations à résidence, la fermeture de certains lieux, l’interdiction de manifester et les perquisitions de jour et de nuit. Ainsi, il dessaisit la justice de certaines de ses prérogatives Il n’implique pas les forces armees, lesquelles se voient doter de pouvoirs exceptionnels lors de l’etat de siege, qui n’a pas ete vote.

    Thomas oublie qu’initialement, le peuple a le droit, voir meme le devoir, de rebiffer contre létat lorsque ce dernier devient dictatorial – constitution de 1789 – ou de 1793 … l’insurrection est légale.

    Je ne ne disconviens pas que le devoir d’insurrection est un des devoir les plus sacre du citoyen lorsque ses libertes elementaires sont bafouees par l’Etat, et non par une categorie donnee de la population. Ce n’est pas le cas en l’espece, puisque le parlement a a une large majorite vote l’etat d’urgence.

    « Thomas fait sans doute partie des personnes qui lorsqu’un vol est commis, pensent que le préjudice de la victime est moins important que le fait de ne pas stigmatiser le voleur »

    Merci pour le proces d’intention, ou avez-vous vu ca? Je suis partisan de la fermete contre les terroristes, quels qu’ils soient, j’ai juste ecrit que comparer nos banlieues difficiles avec la casba d’Alger et la situation actuelle avec celle de la guerre d’Algerie etait une pure ineptie.

    Autre chose cher ami?

  19. Bonjour,

    Thomas me fait penser à une personne avec qui j’avais discuté politique, il me disait que les dealers sont gentils via cette annecdote: il avait oublié les clefs de son local ou il stockait des TV et le gentil dealer les avaient trouvés et lui avait rendu. J’ai adoré. Puisque qu’un terrostiste ne fût pas musulmans alors aucun terroriste n’est mulsulman …

    Thomas nous explique doctement qu’il y a toujours eu des zones de non droit en France … c’est évidemment faux. Mais c’est son argument pour justifier le fait qu’il ne faut pas utiliser la force pour reprendre les cités « dites sensibles ».
    C’est ainsi que Thomas justifie que ne pas respecter la loi est normal. Bien sûr ce droit est uniquement attribué à certain pas pour les autres, pas pour tous les autres.

    Thomas, dit que c’est le peuple qui choisit et que les élu doivent controler l’armée. Mais Thomas oublie justement que la loi précise que lorsque l’état est en train de s’eccrouler alors l’armée doit reprendre, momentanéement, le pouvoir. C’est la loi Thomas. Votre président, Thomas, à changé la loi pour déclarer l’état non de guerre mais d’urgence ( changement de mots ) et s’octroyer des pouvoirs qu’il n’aurait pas dû avoir. Normalement, actuellement, c’est l’armée qui dirige. C’est la loi Thomas.

    Thomas oublie qu’initialement, le peuple a le droit, voir meme le devoir, de rebiffer contre létat lorsque ce dernier devient dictatorial – constitution de 1789 – ou de 1793 … l’insurrection est légale. C’est la loi Thomas. Enfin initialement, c’était ainsi et j’imagine que vous trouvé normal de changer. Ceux qui se sont octroyer des droits, les interdisent aux autres. C’est, sans l’ombre d’un doute, jsutifiable pour vous Thomas.

    Thomas fait sans doute partie des personnes qui lorsqu’un vol est commis, pensent que le préjudice de la victime est moins important que le fait de ne pas stigmatiser le voleur.

    Merci Thomas, vous êtes impartial, cultivé, et légalsite. Vous avez raison de soutenir votre père le président. Sans les arguments que vous utilisé pour défendre votre point de vue qui est de ne rien faire car tout est normal, que serait le monde.

    Bref.

  20. @ chouka et moktar: je n’y peux rien si contrairement à vous je me sers de mon cerveau et que je lis des livres pour m’instruire, je n’y peux rien si ce que j’ai vu dans ma banlieue de Seine Saint Denis contredit absolument tout ce que vous écrivez.
    Votez FN si ça vous chante, mais relisez le chapitre IIIe Reich de l’histoire de l’Allemagne avant: au bout de l’expérience, un pays détruit, des trésors d’art et d’architecture détruits à jamais sous les bombes, six millions d’Allemands morts et l’Europe à feu et à sang. Aucune raison que ça ne se passe pas comme cela avec le FN qui n’a jamais renoncé à son idéologie mortifère. Si vous voulez que notre belle civilisation européenne disparaisse de la face du monde, continuez ainsi, mais sachez que nous ne nous laisserons pas faire non plus!

  21. @ Chouca; ce triste « cire » car il est encaustiqué, ne mérite nullement que l’on s’attarde à lui répondre; Audiart disait: »………………………… »; toma doit connaitre.
    C’est hélas ce genre d’individus se prétendant français qui de par leurs comportements et réactions irresponsables favorisent l’ennemi d’aujourd’hui à battre.
    Il ne se rend pas compte lui et ses cons genères que demain il n’aura plus la liberté de s’exprimer comme il le fait; demain il aura perdu ses valeurs (pour autant qu’il en ait) et sa culture qui me semble très atteinte.
    Alors cher camarade..Laissez-le nager dans sa lie.

  22. Oula Tomas ! vous connaissez l’Algérie a travers le prisme de l’éducation nationale autant dire rien ou que des préjugés.

    Vous dites que le peuple va trancher ? Mais bien sûr qu’il va le faire ! il commence d’ailleurs à prendre une part de plus en plus grande du gâteau électoral à votre grand désespoir……… mdr !……

    vous avez vu tellement de dealers au point de savoir qu’aucun ne crie Allahou akbar. Vous tenez les murs avec eux ou quoi ? ceci expliquerait cela……

  23. Mon très cher Tomas; la messe est dite. » On a toujours tort d’essayer d’avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu’ils n’ont pas tort ! –  »
    On ne peut forcer à boire un âne qui n’a pas soif. Et de ce point de vue j’imagine que vous avez bu tout votre saoul.
    Vous connaissez…………………………….rien mon camarade; strictement rien. Je vais donc m’attribuer la citation première. Et sur ces bonnes paroles pour autant qu’elles le soient je vous souhaite bon vent dans votre cité où il n’y a que des dealers que vous cotoyer et qui ne crient pas « allah ZAkbar ». Quant à moi je ne vous dis pas « Allah prochaine ». Heureux les simples d’esprit le royaume des cieux leur appartient.

  24. @ Moktar,

    L’armée peut bien prêter serment au drapeau, elle doit obéir au pouvoir politique et ce n’est pas le drapeau qui paye les impôts qui paye ses servants et achète son matériel. Le pouvoir politique n’est et ne sera jamais parfait mais jusqu’a preuve du contraire il est légitime, et le régime démocratique est le moins pire qu’il soit. Ce n’est pas à vous, pas plus qu’aux profs ou aux infirmiers de décider ce qui est bon pour la France, c’est au peuple, allez voter et soyez vigilant sur le personnel politique en vous informant et en sanctionnant par vos votes les malhonnêtes et les incompétents, à qui il n’est d’ailleurs pas interdit d’écrire pour leur dire directement ce que vous pensez. Mais sinon, on demande à l’armée de faire son boulot, pas de décider pour l’ensemble de la nation ce qui est bon pour elle, Dieu merci. Le jour ou ce sera le cas on sera effectivement pas loin de la catastrophe, nous ne sommes pas au Chili ou en Argentine ici!

    Il faudrait s’entendre sur ce qu’est une zone difficile, mais pour habiter dans une des 63 ZSP je peux vous dire que chez nous, la BAC y va. Et elle ne se gène pas pour rentrer de temps à autres dans les cités. Je ne doute pas que vos amis soient honnêtes et honorables mais d’autres (à Marseille et à Stains ces dernières années, lisez la presse) participaient aux trafics en rackettant des dealers de shit. Et je n’ai jamais entendu un dealer bramer Allah Akbar, et Dieu sait si j’en ai vus.

    Je connais l’histoire de la guerre d’Algérie merci, je n’ai pas l’habitude d’écrire sans rien savoir figurez-vous. Les colons européens arrivés en masse dans les années 1870 ont fait suer le burnous aux indigènes et torpillé consciencieusement toutes les tentatives des gouverneurs métropolitains de faire bénéficier les Arabes et les Berbères, les gens des tribus de l’intérieur et des villes de la côte, de l’éducation et des travaux qui ont été menés. Je sais que le FLN a pratiqué une politique de la terreur aussi et a failli à bien diriger un pays qui avait tout pour réussir en suite, mais cela ne doit pas cacher le fait que l’Algérie était comparable à l’Afrique du Sud, avec une société à deux vitesses.

  25. @TOMA J’arrive à l’instant d’une réunion d’Anciens de la Légion et votre exposé me fait sursauter; serait-ce le vin bu à table? Je réponds à l’ineptie de vos propos.
    Je constate que vous avez des idées bien « arrêtées » et qui ne prêtent pas à contestation puisque à priori vous savez de quoi vous parlez et vous avez de telles convictions que l’on ne pourrait qu’y souscrire.
    Vous dites que l’armée est au service du Peuple et qu’elle doit obéir au pouvoir politique ?!
    Faut-il vous rappeler que le Pouvoir Politique, qu’elle qu’en soit sa couleur, ne répond JAMAIS aux exigences du Peuple. Et dans le cas très précis que la France connait aujourd’hui, le Pouvoir Politique est (à moins d’être aveugle ou endoctriné) à la solde de l’ennemi. L’évocation de l’ennemi va vous faire sursauter, n’est-ce pas ? Mais mon cher ami lorsque des individus, lorsque des clans, lorsque des groupuscules s’attaquent aux valeurs d’une Nation : ce sont bien des ENNEMIS.
    Lorsque le Pouvoir Politique ne fait rien pour enrayer le fléau et, au contraire, favorise une extension de ses ennemis, cela s’appelle que vous le vouliez ou non : TRAHISON.
    Par conséquent et dans ce cas de figure, l’Armée qui a prêté serment, non pas aux politiques, mais au Drapeau qu’elle est censée défendre : donc au Peuple a le devoir d’agir au regard de son serment.
    Prenez donc connaissance des « chartes » des Grandes Ecoles Militaires, cela vous fera le plus grand bien.
    Force est de constater que Zemmour ne semble pas être votre tasse de thé. Certes il y a dans ses analyses beaucoup à dire ; mais une chose est CERTAINE, Monsieur Tomas, que cela vous plaise ,ou non, c’est que dans nombre d’interventions Monsieur Zemmour rappelle des faits authentiques avec preuves à l’appui.
    Vous niez également la similitude qu’il pourrait y avoir entre la « bataille d’alger » est celle qui devrait être sur notre territoire.
    Ce qui se passe sur notre territoire est bien plus préoccupant que l’évocation de la Casbah.
    La Casbah était un quartier d’une ville, et sa configuration (comme du reste tous les quartiers arabes) était telle qu’il y fallait une armée pour déloger les crapules qui y logeaient. En effet c’était des dédales de petites rues qui s’imlbriguaient les unes aux autres.
    Ce n’est nullement le cas des quartiers dits « défavorisés » mais que l’on devrait dénommer ZONE INTERDITE puisque les racailles qui y logent en ont fait une zone de non-droit.
    Par conséquent ceq quartiers peuvent être très facilement bouclés sans que personne n’y échappe.
    Vous évoquez les « colonisateurs français » ; mais mon pauvre ami vous avez grand besoin d’apprendre l’histoire de votre pays, d’autre part de ce que signifie « colons » d’où colonisateurs. Je vous rappelle que la Savoie et le Comté de Nice ont été Français bien plus tard que l’Algérie ; je vous rappelle aussi que si les Musulmans ont adhéré aux terroristes du FLN ce ne le fut que par la peur que par la conviction ; apprenez aussi cette histoire et vous prendrez connaissance que ces fameux défenseurs de la liberté ont massacré leurs frères Musulmans dans des conditions impitoyables.
    Vous dites donc que les racailles de la casbah se battaient pour l’indépendance à l’inverse des racailles des cités ???!!! Décidement vous avez beaucoup à apprendre.
    « Allah Akbar » : ce cri est-il un ralliement aux dealers ? ou est-ce un ralliement à l’Islam ?
    Non monsieur ces racailles s’ils font effectivement du commerce de stupéfiants sont AVANT TOUT des musulmans se battant pour l’ISLAM ;
    Vous avez l’outrecuidance de prétendre que la police est présente partout dans les cités ? FAUX..ARCHI-FAUX ; la police arpente les abords des cités. Si vous vous avez habité les Cités ; moi, j’ai d’innombrables amis dans la Police tant au sein de la BAC, que des CRS, que de la Police Nationale et TOUS SANS EXCEPTION sont unanimes sur un point : ils ne pénètrent pas dans les cités pour au moins une raison/ NE PAS FAIRE DE LA PROVOCATION.
    Je conclue car si je devais poursuivre pour parfaire votre éducation de vos nombreuses lacunes, je mobiliserai à moi seul ce forum.
    Révisez votre copie ami Tomas, à moins que vous ne soyez comme votre digne prédécesseur contraint de mettre le doigt pour s’assurer qu’il y a un trou.
    Force est de constater qu’hélas, dans notre pays, nombre de personnes s’adonnent à nous expliquer la copulation des coccinelles.
    Nos camarades Hollande et Valse, voire Case neuve, avec des gens comme vous ont un bel avenir

  26. Chouca, vous n’avez pas dû pas trop voyager pour voir que l’Etat est en déliquescence. Que je sache, les hôpitaux fonctionnent, les magasins sont approvisionnés, l’ordre public règne globalement partout (bien sûr, pas totalement partout, mais il y a toujours eu des « zones de non droit » dans notre pays), tout le monde sait lire et écrire ( plus ou moins bien, je vous l’accorde).
    Vous me répondrez qu’il y a eu des attaques terroristes d’ampleur, je vous répondrai qu’il faut en chercher la cause dans le désarroi de notre jeunesse (on n’aurait pas 20% de convertis sinon), dans la misère sociale de nos banlieues où 50% des jeunes sont au chômage et ou on laisse prospérer les trafics pour acheter la paix sociale), dans une politique étrangère un peu étrange (que sommes-nous allés faire dans les galères libyenne et surtout syrienne, je vous le demande? quel était notre intérêt là dedans?). Et qu’en tout état de cause, les terroristes réel ou potentiel représentent une toute petite fraction de la population de notre pays.
    J’ai bien conscience de l’impopularité de notre président et de l’irritation des Français qui ont perdu depuis la crise dans les 300 euros par mois de pouvoir d’achat mais franchement ces rêves de reprise en main musclée sont le fait d’une toute petite minorité . Qui rêve sans doute d’un grand soir islamiste dans notre pays (qui ne viendra pas) pour imposer un ordre nouveau qu’on a déjà connu entre 1940 et 1944 et dont on se passera très bien, merci!

  27. Toma; » L’armée est au service du peuple et doit obéir au pouvoir politique »

    Que c’est beau ! sauf que l’état est en déliquescence et que le pouvoir politique se décide à Bruxelles et qu’il ne reste que le peuple qui à 90% rejette tonton Hollande……..

    et que donc « le peuple » va s’en occuper lui même et commence à le faire…

  28. Je veux croire que cette « opérations ronces » sort encore du cerveau tordu de M. Zemmour, et que ce n’est pas parce que certains gradés de l’armée, dont pour certains l’engagement politique laisse supposer qu’ils sont ravises ou arabophones que des plans sérieux existent. L’armée est au service du peuple et doit obéir au pouvoir politique qui en est l’émanation, que cela lui plaise ou non, c’est pareil pour tous les fonctionnaires.

    Comparer la situation des banlieues françaises, même les pires, avec celle de la casbah d’Alger en 1957 est un non-sen absolu, on retrouve le goût du raccourci qu’aime tant Zemmour. La casbah se trouvait dans un pays qui luttait pour son indépendance t où les colonisateurs français étaient numériquement minoritaires, nos cités sont entourées par la France entière. Les « terroristes » de la casbah poursuivaient un projet politique, l’indépendance de l’Algérie, qui n’existent pas dans nos cités ou la défense d’un pré carré de non droit destiné à garantir la poursuite d’activités criminelles est le seul objectifs des bandes qui tiennent ces endroits.
    Qu’on m’explique ce que l’armée pourrait faire de plus que la police, dont il ne faut pas croire qu’elle soit absente partout (pour avoir habité en Seine Saint Denis, je peux vous dire qu’on en voit, des voitures de police!)?
    Je me refuse à croire qu’il y a ait une once de sérieux la dedans, et si des gradés de l’armée s’amusaient à titre personnel à prévoir des plans de genre au cas ou le FN arriverait au pouvoir, il faut tout simplement les renvoyer tout de suite. L’armée sert l’Etat et n’est pas là pour le diriger, même si naturellement l’avis des gradés pour régler toute situation potentiellement conflictuelle doit être pris en compte.

  29. Cher compatriote, vous avez des convictions et c’est tant mieux, tant d’autres n’en n’ont pas. Vous avez l’honnêteté de dire que vous n’avez pas connu mais vous êtes documenté; sur ce point également bravo car j’en connais peu qui cherchent à savoir.
    Vous maintenez mordicus que l’armée doit agir seule: NON mon ami. Il y a nombre de tâches que l’armée ne sait pas faire de par le fait même qu’elle est régi par des règles et des ordres donnés parfois en dépit du « bon sens » (je sais je vais choquer..mais je sais de quoi je parle); j’ai servi, il est vrai peu de temps – seulement 7 ans – dans la Légion Etrangère à l’époque où l’armée était applaudie; et même dans ce corps qui m’a profondément marqué de par sa rigueur, sa discipline et envers lequel je porte une véritable vénération (je suis actuellement Président d’une section d’Anciens). Donc même dans la Légion il y eut parfois des actions dictées par des ordres!!!!!!!!!!!
    J’ai connu et vécu des évènements de terrorisme urbain et j’y ai participé en tant que civil là où l’armée était défaillante.
    D’autres évènements qui ont échoué le furent justement parce que les militaires avaient écarté les civils.
    Sachez monsieur, qu’aujourd’hui dans notre pays il y a nombre de civils capables de faire face et de MANIERE ORGANISEE.
    Vous savez monsieur se documenter c’est bien, c’est même parfait mais, pardonnez-moi l’expérience vécue est sans doute plus proche de la réalité.
    Nous ,le voyons depuis plusieurs mois au cours desquels d’éminents Officiers généraux nous prodiguent des conseils ou pour le moins nous informent d’une situation que n’importe quel citoyen lambda connait.
    Cela étant: n’oubliez pas non plus ce qu’est devenue notre Armée et surtout sa composante et en bien analysant ces deux données vous admettrez qu’il faut mettre les civils dans le coup.

  30. Bonjour,

    @Moktar, certes, les citoyens lambda ne sont pas à écarter mais pas non plus à mettre au centre du dispositif.
    Quand je dis que les militaires sont formés, ils le sont pour les temps de guerre ( par opposition au policiers qui sont formés pour l’ordre en temps de paix ) et pas les citoyens; ce que je veux dire c’est qu’abattre quelqu’un ou justement le blesser précisément, protéger une position, travailler en groupe étendu avec hélicos, voitures blindé … bref les militaires sont formés à des stratégies d’empleur, utilisant un panel de matériel auquel le citoyens lambda n’est pas formé
    De plus, il y a la reconquète, okay, mais il y a l’après, l’idée n’étant pas d’initier une guerre civile mais de remettre de l’ordre; les citoyens lambda doivent pouvoir ensuite se remettre à vivre paisiblement et non en défiance quant à ceux qu’ils auraient combattu …

    Encore une fois, faut-il mettre de côté les citoyens ? non, certainement pas mais les militaires sont à choisir au centre du dispositif. Les citoyens lambda, comme dans tous les conflits en zone urbanisé sont des informateurs, des facilitateurs, ils sont aides opératoires mais pas médecins.
    Notez qu’en plus, leur apprendre à se faire justice, c’est leur laisser, quand la paix revient, ce gout de « je règle mes problèmes seul ».
    Donc je crois que cela serait néfaste. Encore une fois, nous ne parlons ni du fait que la reconquète se ferait sur plusieurs mois ni de l’après. Il ne faudrait pas merder et planter les graines d’une guerre civile qui ne durent jamais juste 1 ou 2 mois … je précise qu’un conflit qui dure c’est un conflit internationnalisé, cela signifie qu’en parallèle nos entreprises se ferait bouffer pour mettre la pression sur ce que se passe en France. Il y a, je crois, aussi tous ces paramètres à considérer. On ne parle non plus du rôle des politiciens, des nouveaux politiciens.

    @Moktar, je ne suis pas militaire, je me classe donc comme citoyens lambda. Je n’ai pas d’expérience ou peu. Mais je me documente, je réfléchis et d’ailleurs lorsque je donne mon avis en commentaire c’est aussi pour avoir un retour. Ainsi je vous remercie de m’avoir critiqué.

    Ce qui me préoccupe vraiment c’est l’architecture de notre pays. Trouver une vision d’avenir et le chemin pour y parvenir.
    Je n’ai aucune expérience militaire ou stratégique mais si mes commentaires sont parfoit pertinent ( du point de vue de personne expérimentée ) alors tant mieux. Sinon tanpi.

    Cordialement,
    Julien.

  31. Je constate que parmi les intervenants certains parlent avec expérience!!Monsieur Julien écrit: »Comme vous, je pense que les professionnels sont a préférer aux citoyens lambda.
    Car le citoyen lambda ne peut pas faire dans le subtile ( il n’a ni la formation ni l’expérience – de la mesure et de la précision ), dans l’organisé. Lui, il amalgame pénard et se contre fiche des bien pensants parisiens. »;
    Non mon cher ami vous vous fourvoyez complètement les Militaires seuls ne réussiront pas à combattre le terrorisme urbain. L’expérience prouve que dans des conflits passés, les civils étaient bien au contraire plus aguerris que les militaires.
    Certains voient déjà une « nouvelle bataille d’alger »!!! avec qui? nos soldats ne sont en aucun cas aguerris aux combats rapprochés, encore moins à la lutte urbaine. Nous avons encore, fort heureusement quelques régiments d’élite; mais combien d’hommes représentent-ils? Et on oublie ou tout au moins PERSONNE ne veut évoquer cette 5ème colonne qui existe bel et bien et qui s’est déjà manifestée en certaines circonstances. Que se passera t’il demain si cette constitution de colonne doit affronter les « frères »?? il se passera très précisément ce qui s’est passé, il y a un peu plus de 50 ans, avec les désertions de supplétifs qui en plus de déserter, égorgaient leurs compagnons d’hier.
    Et oui messieurs vous avez l’air d’oublier que l’exacte situation de l’Algérie est aujourd’hui en France

  32. Bonjour,

    Comme vous, je pense que les professionnels sont a préférer aux citoyens lambda.

    Car le citoyen lambda ne peut pas faire dans le subtile ( il n’a ni la formation ni l’expérience – de la mesure et de la précision ), dans l’organisé. Lui, il amalgame pénard et se contre fiche des bien pensants parisiens.

    Un ami d’enfance, récemment diplomé docteur en médecine, une personne extrêment calme et pas le moins du monde bélliqueuse, me disait qu’il fallait pendre – haut et court – certains politiciens. Vous voyez le niveau.

    Et je me permet de préciser que beaucoup ( peut être que mon réseau est réactionnaire pourtant il couvre la gauche, le centre et la droite, il est peut être pas représentatif certes, peut être ) de mes relations me disent: ils aiment la république, ok, alors ils auront la guillautine. Tout simplement; et comme à la révolution, on leur prendra tous leurs bien, c’est une évidence et on y mettra pas des réfugiés mais simplement des sans domiciles fixes français, vous savez ceux qui galèrent juste pour avoir un toit, parce que sans toit c’est quand même pas facile de trouver un job ( pas d’adresse … ) et de travailler quelques mois pour se payer un logement comme tout le monde.

    Je me permet une annecdode. En 2007, ma petite amie était boursière car elle avait quitté le domicile de ses parents ( des gens ignobles ) et avait décidé de subvenir par elle même à ses besoins, tout en étudiant. La bourse, c’était 390 euros par mois, dans ces eaux là. Elle avait aussi un job, 25h par semaine.
    Donc, elle étudiant et elle travaillait, elle était obligé de faire ainsi; on parle pas d’une princesse parisienne, on parle d’une fille du nort qui a voulu se démerder seul et se former pour obtenir par la suite un job et donc construire une vie normale, vous savez la méritocratie, celui qui bosse et construit son petit bonheur – tout le monde ne cherche pas la ferrari, tout le monde veut sa maison, ses vacances et pas forcément à l’étranger – la France est belle et riche en paysage et en cultures.

    Donc en 2007, vous avez ségolène qui explique que les galériens boursiers doivent en contre parti faire du bénévolat.
    Mais ma copine, elle étudiait ( 30 heures ), elle travaillait ( 25 heures ) et elle révisait ( normal, hein ) et on lui demande en plus de taffer …
    Ca c’est le niveau socialiste. Ils ont tellement pondu des aides dans tous les sens qui les reprennent aux grès du temps ici et là, o pif. C’est audieux; ma copine galérait vraiment, je ne vous parle même pas de l’assistante sociale pour obtenir la bourse qui était nullarde … bref, la copine elle en pleurait, c’était une déterminée, une jeune femme forte; bordel.

    Bref. C’était une histoire comme il en existe tant d’autres. Et ceux qui souffrent le plus, vous ne les entenderez jamais.

    Cordialement,
    Julien.

  33. Bonjour,
    Lecteur assidu de votre blog, je me permets de vous adresser cette suggestion de lecture :

    http://www.lelanceur.fr/la-france-djihadiste/
    Le journaliste Alexandre Mendel (Valeurs actuelles, Midi Libre, La Réforme) a été l’un des premiers à s’intéresser au départ des jeunes de Lunel pour l’État Islamique. Il publie aujourd’hui La France djihadiste (Ring), un état des lieux de l’islam radical. Une enquête de terrain au style décomplexé sur les “Molenbeek français” malheureusement desservie par un penchant excessif pour la provocation et le pamphlet. Entretien.

  34. Le seul espoir de ramener l’ordre si la situation dégénère notamment dans les banlieues, c’est l’engagement des forces armées qui doivent se préparer à de telles perspectives. Les hommes et femmes politiques aux affaires actuellement, (j’aime cette expression lancée par les socialistes), n’ayant pas pris la mesure des menaces qui pèsent sur nos populations, les militaires seront les seuls en mesure de ramener le calme et la tranquillité. On ne voit pas très bien comment les discours ambigües et embrouillés de nos dirigeants actuels pourront régler les problèmes d’autant que toutes mes décisions prises pour l’heure ne répondent pas à la montée angoissante des diverses communautés fanatiques.

Les commentaires sont clos.