Le billet d’humeur du Colonel – Alors je vous le dis, j’irai jusqu’au bout…!

par 

Qu’est-ce que j’apprends!

François Hollande a écarté jeudi l’hypothèse d’un remaniement gouvernemental en raison de l’affaire Jérôme Cahuzac, estimant que la faute « individuelle » de l’ex-ministre du Budget ne mettait pas en cause le fonctionnement du gouvernement. Et pourtant ce sont 53% des Français qui se déclarent mécontents de la manière dont François Hollande et le gouvernement gèrent cette affaire (BVA pour Le Parisien-Aujourd’hui en France et I-télé).

Le chef de l’Etat a défendu ses décisions, jugées insuffisantes par l’opposition, en faveur de la moralisation de la vie publique et assuré qu’il irait « jusqu’au bout » du processus.

L’affaire Cahuzac est « individuelle » et les activités d’Augier sont « privées« . Dont acte ! 

Commentaire : je ne reviendrai pas en détail sur l’onde de choc provoquée par l’affaire Cahuzac et les accusations portées maintenant contre François Hollande et le gouvernement.

Je relèverai juste l’apparente et relative mansuétude des Français qui réside, selon Le Point.fr, dans le cynisme de nos concitoyens. « Convaincus que la corruption de la classe politique est généralisée, les Français ne font pas de l’honnêteté d’un homme politique une vertu cardinale ». 

Alors en vérité je vous le dis « n’attendons rien de François Hollande et de son gouvernement« .

Pousser des cris d’orfraie ne sert à rien, de même que les appels à démission ou à destitution. Pas plus par ailleurs que les slogans appelant à un coup d’État ou autre printemps français.

Regardons ce qui se passe dans ceux des pays qui ont tenté de s’affranchir des pouvoirs en place. La France n’a pas une tradition de coup d’État, l’armée non plus, et c’est tant mieux.

Alors que faire me direz-vous ? Prendre ce mal en patience, comme d’autres avant nous l’ont pris… Courbons l’échine et avalons les couleuvres aussi grosses soient-elles. Et laissons les Françaises et les Français se prononcer par voie de scrutin en 2017. C’est cela la démocratie.

L’opposition, et notamment l’UMP, n’est pas à la hauteur des enjeux politiques nationaux ? Je vous l’accorde. Je suis le premier à le déplorer. Mais d’autres personnalités émergeront de ce tohu-bohu. Au grand dam des actuels barons de l’UMP.

Car l’opposition doit désormais adapter son discours à celui de l’adversaire. Les « anciens » ne savent pas faire. Cependant, poussée par sa base, cette opposition se croit obligée de faire feu de tout bois. C’est ridicule.

Il y a bien d’autres sujets qui préoccupent l’ensemble des Français. Sans pour autant se discréditer aux yeux de tous.

À ce jour, François Hollande ne sait pas où puiser les ressources humaines nécessaires au redressement du pays. Va-t-il appeler Ségolène Royal à la rescousse ? Qu’à cela ne tienne! La promotion Voltaire ? Elle a montré ses limites.

Alors, droits dans leurs bottes, François Hollande et sa clique ne sont pas prêts de céder une once du pouvoir qu’ils ont attendu si longtemps.

Après eux le déluge! Après eux les écuries d’Augias ! Hélas oui. 

Et nous dans tout ça ? On ne désarme pas pour autant mais en restant sur le terrain de la légalité.  On ne lâche rien, rien du tout. On le fait autrement. 

Le Colonel vous salue bien.

Source photo : hercule.travaux.free.fr

6 avril 2013

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.