Le billet d’humeur du Colonel – Monde de ouf !

par 

Qu’est-ce que j’apprends.

Les jeux sont faits, rien ne va plus ! Le Colonel, votre Colonel a le moral dans les chaussettes, à l’instar de la France et des Français  en général. Je me suis laissé gagner, moi aussi, par le mal moderne de ce monde de ouf.

Vous me direz « il y a de quoi« . Hélas, oui, je valide.

C’est encore pire depuis l’interview d’hier soir de François Hollande.

« Je suis le chef de ceci, j’ai le cuir solide, j’ai ma caisse à outils, vous allez voir ce que que vous allez voir ».

Dont acte !

Les gens me tweettent « y’a qu’à prendre du Prozac« .

Moi je veux bien, mais le problème, c’est qu’il n’y a pas que le moral qui est en berne… la libido aussi du coup, si je puis m’exprimer ainsi. Waterloo morne plaine ! Terminé le flamboyant Colonel, terminé le sexygénaire, termine le splendide garde à vous matinal.

La débandade … tout cela est lié. Cercle vicieux.

Bon, moi je veux bien prendre du Prozac plus du Viagra pour remonter la pente, mais je ne suis pas médecin. Si le Prozac c’est comme le Lexomil, il y a du bromure là-dedans. Faut pas faire des mélanges. J’ai pas envie d’être frappé de priapisme non plus !

Tout ça pour dire qu’il faut que je me ressaisisse. Oui, mais on fait quoi, on fait comment ? On ne va pas refaire la prise de la Bastille ou mai 1968. Quoi que… je dis ça je dis rien.

En y regardant de près, on est en route pour la dictature avec les socialistes au pouvoir.

Mêmes les pauvres tremblent, car ils se disent que, dès lors qu’ils auront fini de tondre les riches et les classes moyennes, ils s’en prendront à eux. La gabelle pour tous, la gamelle pour eux.

Et comme l’histoire repasse toujours les plats, nous ferons une nouvelle révolte des va-nu-pieds (16 juillet 1639).

Bon je égare. Mais quand vous regardez du côté de l’opposition, l’UMP, c’est pas mieux. Ce matin je lisais « Fillon relance la guerre des chefs  à l’UMP ».

Bref, c’est la guerre partout. Moi je dis, « y en a marre des Lords Of War« . Qu’on les fusille et qu’on en désigne d’autres.

Car pendant qu’ils s’étripent, le rouleau compresseur du FN est en route, inexorablement.

Et tout le monde de croire que notre sauveur sera Nicolas Sarkozy. Moi, je ne suis pas certain qu’il soit disposé à venir nettoyer les écuries d’Augias des socialistes. Pour faire barrage à la vague bleue marine, peut-être … Mais dans les deux cas, il va lui falloir une sacré dose d’abnégation.

Cela étant, comme on dit souvent « l’espoir fait vivre ».

Bon, je me suis défoulé, le moral remonte. Pour le reste, je vous dirai ça plus tard.

Le Colonel vous salue bien.

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

3 thoughts to “Le billet d’humeur du Colonel – Monde de ouf !”

  1. Merci beaucoup pour vos encouragements. Heureusement que dans ma carrière, j’ai eu des collaborateurs tels que vous pour dynamiser parfois mon action. On ne lâche rien. Cordialement. //RO

  2. Bon anniversaire LCA – He, mon Colonel, là il faut se ressaisir.Y aura des jours meilleurs, même si on en ch… pour l’instant. En regardant bien, l’histoire n’est faite que de révolutions. L’essentiel , c’est de se serrer les coudes pour résister. C’est vrai qu’on a tout pour être écoeurés mais ce ne pourra pas durer. Allons de l’avant et sans prozac, ni pillules bleues mais avec la gniac que nous avions sous l’uniforme. Continuez comme cà avec votre fiston. c’est super.Le major (ER)LOULOU

Les commentaires sont clos.