Le billet d’humeur du Colonel Régis Ollivier

Le billet d’humeur du Colonel

Extrémiste, moi ? Jamais! quoi que…

Qu’est-ce que j’apprends.

Selon certains « procureurs auto-proclamés » de la République, je suis un « extrémiste de droite », à l’instar de tous mes camarades d’Union Républicaine.

Après le quotidien Le Monde qui s’en était fait l’écho, j’apprends ce matin, sous la plume de Hubert Dechanoz, lui aussi rédacteur pour Union Républicaine, qu’un certain @platype en remet une louche, très probablement influencé par la lecture du Monde.

Ainsi donc, nous serions des extrémistes de droite, des déçus de l’UMP, j’en passe et des meilleures.

Toutes ces allégations infondées parce que nous disons tout haut ce que d’autres disaient tout bas.

Mais ça, c’était avant. Car maintenant, le peuple gronde et fait entendre sa voix. À l’unisson même.

Il suffit pour s’en convaincre de regarder les déplacements de ministres qui se font conspuer à tel point que l’on va d’annulation en annulations de déplacements. Ou alors, ils s’effectuent à grand renfort de CRS.

Et si conspuer encore et toujours des lois iniques qui dénaturent les fondements même de notre société c’est être extrémiste, alors oui je suis extrémiste.

Tout comme je le suis lorsque l’on touche au portefeuille des retraités tandis que d’autres se goinfrent et maintiennent leurs privilèges.

Mais comme dit le proverbe : « quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage ».

Et le peuple, il l’a la rage! Effectivement.

La France est en pleine dérive dictatoriale et vous voudriez que le peuple se couche sous vos coups de boutoirs. C’est bien mal connaître la France et les Français.

Les force de sécurité veilleront à l’ordre républicain ? C’est leur travail. Dont acte! Mais s’ils sont équipés, nous nous équiperons aussi. S’ils gazent, nous gazerons. Nous serons toujours plus nombreux, fuyants, insaisissables, multipliant les lignes fronts…

Comme le disait si bien Henri Guaino ce matin sur TF1, « ce n’est pas la rue qui gouverne mais il faut l’écouter ».

En vérité je vous le dis, les véritables extrémistes sont chez vous!

Je saisis l’occasion qui m’est donnée pour rendre hommage à M. Guaino qui vient d’appeler aujourd’hui à une prochaine manifestation massive contre le régime qui, selon moi, s’évertue à détruire la Nation.

Je terminerai mon propos en citant une fois de plus Henri Guaino : « changez d’attitude, ou bien partez! »

À bon entendeur,

Le Colonel vous salue bien.

Régis Ollivier

5J’aime ·  · Partager

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.