Le coup de gueule du Colonel – Racolage sur la voie publique

par 


Alors là, qu’est ce que j’apprends au détours d’un article (Le Lab d’Europe 1) : Najat Vallaud-Belkacem (NVB) souhaite abroger le délit de racolage passif pour les prostituées et pénaliser « par la suite » le consommateur.

Déjà le terme « racolage passif » m’interpelle. Mon dictionnaire précise : action d’attirer les gens à soi par des procédés en général peu scrupuleux.

Les deux termes « passif et action » me semblent en effet antinomiques. Mais bon passons, nous ne sommes plus à une incohérence près avec NVB.

On va donc arrêter de verbaliser les prostituées, les considérer comme victimes et non plus comme coupables. Un des engagements du candidat François Hollande.

Après tout, pourquoi pas. Je suis contre l’abolition de la prostitution.

Néanmoins, cela va devenir plus difficile d’aller aux putes même consentantes. Vous me direz, moi je n’y vais pas. Il est déjà difficile d’établir la traçabilité de la chaîne alimentaire alors celle de la chair fraîche…  parce qu’il n’y a pas de date limite de consommation, ni de date de péremption sur ces produits de grande consommation. D’ailleurs, avec le bol que j’ai, je risque encore d’attraper une chtouille, comme lorsque j’étais jeune. Deux fois aux putes, deux blennorragies. Mais ça…, c’était avant.

Donc, ce sont les consommateurs qui vont être sanctionnés. Enfin, je dis les mecs car l’histoire ne dit rien pour la prostitution masculine, la « normale », avec un homme qui racole une femme. Si, si, ça existe.

Va falloir une brigade spéciale pour les flags car le mec pris la main dans le sac, si je puis m’exprimer ainsi, peut très bien affirmer qu’il racole ……. Bon d’accord, on s’égare.

Faudra faire faire gaffe de ne pas parler avec n’importe qui dans la rue, surtout dans les quartiers chauds.

Bon tout cela doit encore passer par les deux chambres, la haute et la basse. Normal vous me direz pour un délit de prostitution. Il y a bien des vieux et moins vieux lubriques qui voteront contre. La Chambre des députes notamment.

A ce stade, il parait que le calendrier du gouvernement est décousu et contesté. Ça nous laisse du temps.

Bon allez, je vous laisse, je vais mettre le carnet de tirs à jour. Bon dimanche à vous.

Le Colonel vous salue bien.

Source photo : lexpress.fr 2012 – afp

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.