Le doigt d’humeur du Colonel : la LICRA et le CRIF proposent, Valls dispose…..

Par Régis Ollivier le 28 décembre 2013 pour Le Colonel Actualités (LCA)

 

photo opexnews.over-blog.com
photo opexnews.over-blog.com

Ainsi donc, sous la pression très appuyée de la LICRA et du CRIF réunis, le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls,  a décidé d’étudier toutes les voies juridiques pour interdire les « réunions publiques » de l’humoriste Dieudonné après que ce dernier s’en est pris à deux journalistes. Comme si il n’y avait pas de situations plus urgentes, plus préoccupantes à gérer place Beauvau. 

 

On peut comme moi, détester Dieudonné et sa quenelle comme l’on pouvait détester Coluche et son bras d’honneur  en son temps. Jusqu’à le diaboliser lorsque ce dernier eut annoncé son intention de briguer la magistrature suprême. Mais faut-il pour autant interdire et donc censurer l’humoriste au prétexte qu’il dépasse les limites du supportable pour certains. Pour Manuel Valls, Dieudonné est un récidiviste car il a déjà été condamné. Soit! je vous l’accorde….

 

En matière de condamnations, il me semble que les gens de pouvoir ne sont pas en reste. Mais ce n’est pas le propos de ce billet.

 

J’ai toujours dit et écrit que Nicolas Sarkozy était un dictateur et ceux qui veulent  perdre du temps pourront toujours effectuer des recherches sur internet sur ce sujet. Je dis également que Manuel Valls est un dictateur, comme bon nombre d’hommes de petite taille qui accèdent au pouvoir, les faits historiques en attestent à travers le monde. 

 

Après tout, les propos de Dieudonné sont-ils plus outrageants que la racaille piétinant et brulant le drapeau français ? Sont-ils plus odieux que les paroles des « chansons » de pseudo-chanteurs qui injurient la France et les Français et qui sont autant d’appels à la haine ? Sont-ils plus méprisables que les actions des féministes hystériques dans nos églises et contre notre religion ou ses fondements ? Je n’en suis pas si certain! A ce propos, j’ai même entendu Dieudonné railler la petite taille de nos amis Malgaches -j’en ai dans ma famille- sans pour autant qu’une association de la Grande Île ne se porte partie civile….. 

 

Autant de publicité autour de Dieudonné ne fera qu’augmenter son aura auprès de ses zélateurs. Il n’en vaut pas la peine. Ne suffisait-il pas de blamer, voire de sanctionner en termes financiers ses propos sans aller jusqu’à des mesures dignes d’une dictature. Fallait-il en faire une affaire d’Etat ? Je ne le pense pas! Car après Dieudonné, je suis tenté de poser une autre question «  à qui le tour » ? 

 

Il y a d’autres problèmes plus importants à s’occuper Monsieur Valls que la pseudo-affaire Dieudonné. En vérité je vous le dit «  vous n’en sortirez pas grandi » …….

 

Le Colonel vous salue bien

 

Régis Ollivier

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :