Le doigt d’humeur du Colonel Régis Ollivier : Intégration, alerte aux pyromanes !

Par régis Ollivier le 13 décembre 2013 pour Le Colonel Actualités (LCA)

 Unknown
Les mots ne me seront pas assez forts pour qualifier ce nouveau scandale à l’intégration fomenté par ces malades qui nous gouvernent. Une hérésie, une grenade dégoupillée. Rien d’autre. Et la réaction de Jean-Marc Ayrault, éructant tel un demeuré à la suite de la déclaration de Jean-François Copé prouve que ce rapport est un danger pour la société. Le simple fait d’avoir commandé ce rapport prouve qu’il existait bien des intentions de reformer le système. A quelques mois des échéances de 2014, nul doute qu’avec de telles « hypothèses de travail », vite éludées par Ayrault, qui font le lit du Front National,  Marine Le Pen peut déjà savourer en paix son irrésistible ascension et une victoire qui semble inéluctable.
 
Une belle polémique, comme eux seuls savent en produire. Ce gouvernement joue avec le feu. C’est minable. Décidément, les cons ça osent tout! 
 
Rendez-vous donc est pris pour le 9 janvier prochain. 
Régis Ollivier

BbXllXXIgAAtie8

Un rapport commandé par le Premier ministre préconise une remise en cause de l’interdiction du voile à l’école ou une révision de l’histoire de France.

Marine Le Pen peut passer tranquillement les fêtes de fin d’année et savourer placidement son foie gras. Elle n’a nul besoin de faire campagne. D’autres s’emploient avec une redoutable efficacité à remplir son escarcelle électorale. Un rapport sur l’intégration, concocté par des « personnalités qualifiées » soigneusement choisies pour leur engagement idéologique, vient de faire éclater une bombe dans un ciel automnal déjà sérieusement plombé.

Il ne s’agit pas d’une anecdote, d’une péripétie politicienne, mais d’une arme de destruction massive destinée à pulvériser notre modèle politique social et culturel. C’est à la demande du Premier ministre que ces nouveaux docteurs Folamour ont rédigé leur pensum. Il vise ni plus ni moins à liquider l’héritage historique du pays, à chambouler nos grilles de référence, à tuer la nation, à imposer une vision purement communautaire rompant avec une approche multiséculaire.

À quand une place Léonarda ?

Parmi les recommandations de ces révisionnistes dynamiteurs figurent pêle-mêle une réécriture de l’histoire, la prise en compte de la dimension « arabe orientale » de la France, la préconisation de l’apprentissage d’une langue africaine dès le collège pour ceux qui le souhaiteront, la remise en cause de l’interdiction du voile en milieu scolaire. Quelques gadgets aussi : donner des noms de rue illustrant l’histoire de l’immigration. À quand une place Léonarda ?

Ce tissu de dangereuses âneries a sans doute peu de chance de déboucher sur des décisions concrètes. François Hollande n’est pas tout à fait suicidaire. Mais le rapport a tout de même retenu « toute l’attention » de Jean-Marc Ayrault, selon ses propres termes. Il est révélateur d’un courant de pensée coupé des réalités concrètes, d’une appétence pour l’autodestruction. Et d’une propension malsaine à jouer avec le feu sur des questions qui méritent plus de sérénité.
http://www.lepoint.fr/monde/ou-va-le-monde-pierre-beylau/integration-alerte-aux-pyromanes-13-12-2013-1768872_231.php

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.