Le général Pierre de Villiers, le sauveur ?

Par Philippe Bilger

Le 15 décembre 2018

« Ce que Pierre de Villiers met en lumière est le désir profond de la France. Derrière les foucades, le désordre, l’effervescence, les révoltes débridées, le pays rêve de solidité, de respect, de morale, de cohérence et d’égalité. Surtout d’exemplarité. » //PB

© Pierre Duriot

Daniel Cohn-Bendit avait, par plaisanterie, souligné qu’en Mai 68, on voulait faire partir un militaire alors que les manifestants d’aujourd’hui voulaient en installer un au pouvoir.

Il faisait référence au général Pierre de Villiers qui, depuis le traitement humiliant et injuste que lui avait infligé, le 13 juillet 2018, le président de la République face à l’ensemble de la hiérarchie militaire, elle-même choquée, était devenu une sorte de recours, un modèle à imiter (Le Monde, extraits d’un livre par Nathalie Guibert).

Certains Gilets jaunes n’ont pas hésité à réclamer sa nomination comme Premier ministre, ce qui, pour être absurde sur le plan politique, ne révélait pas moins, de la part d’un pays en crise, un désir d’autorité et une aspiration à un nouveau mode de gouvernement (Le Figaro).

On peut considérer, sans lui porter offense, que la focalisation sur le général de Villiers est exagérée et due surtout au mépris public dont il a été accablé alors que non seulement il ne le méritait pas mais qu’il traduisait surtout de la part d’Emmanuel Macron le complexe que celui-ci éprouvait dans sa confrontation avec un univers qu’il maîtrisait mal et sentait méfiant. Comme souvent, par compensation, la maladresse arrogante a servi de déplorable remède.  

https://www.philippebilger.com/blog/2018/12/le-général-pierre-de-villiers-le-sauveur-.html?

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

3 thoughts to “Le général Pierre de Villiers, le sauveur ?”

  1. Bonjour mon colonel, pour info votre lien montre qu’il a été obtenu suite à une info vu sur facebook, il est préférable de troncaturer le lien au niveau du point d’exclamation, vérifier qu’il fonctionne bien et de cette façon vous êtes moins tracé… Il est même très probable que le code figurant derrière permette de définir l’endroit exact de votre rencontre avec cet article sur FB, qui vous êtes, à quel heure…. C’est aussi ça les joies du big-data.

Les commentaires sont clos.