Le général Piquemal radié des cadres de l’armée

 

Par Delphine de Mallevoüe,

publié

Le Figaro


Il va sans dire que je considère que cette décision est inique et ignoble. Je considère que cette sanction équivaut à déchoir le Général Piquemal de sa nationalité française. Toute une vie consacrée au service de la France bafouée. Balayée d’un revers de la main par une poignée d’individus réunis « en secret » pour briser la fin de vie de cet homme. L’honneur perdu d’un grand militaire. Peu importe ce qu’il faisait dans cette galère calaisienne. Sans doute aura t-il été instrumentalisé, à l’instar d’autres généraux du 2S non moins célèbres. Tout ceci me dégoute. Surtout lorsqu’on voit comment sont traités des cas autrement plus graves. Soutien au Général Piquemal. //RO

20h34


« Depuis sa relaxe, le général Piquemal s’estimait «totalement blanchi», le Parquet n’ayant pas fait appel de ce jugement. Mais sur le plan administratif, une procédure disciplinaire, lancée en mars par le ministre de la Défense, vient d’aboutir à sa radiation des cadres, le devoir de réserve du militaire étant au cœur du dossier ».


 

 

INFO LE FIGARO – La justice a reproché à l’ancien parachutiste d’avoir organisé une manifestation non autorisée contre la politique migratoire à Calais le 6 février dernier. Le port de son uniforme lui est désormais interdit.

Le général de corps d’armée Christian Piquemal, qui avait participé à une manifestation non autorisée contre la politique migratoire à Calais le 6 février dernier, est, selon nos informations, radié des cadres. Cette mesure disciplinaire très forte intervient comme une surprise, cinq mois après sa comparution devant le tribunal de Boulogne-sur-mer, d’autant que l’institution judiciaire l’avait finalement relaxé le 26 mai.

Le général de 2e section, à la retraite depuis seize ans, ancien parachutiste et commandant de la Légion étrangère (de 1994 à 1999), était poursuivi pour «organisation d’une manifestation non autorisée» et «participation à un attroupement qui ne s’est pas dissous après sommation». Depuis sa relaxe, le général Piquemal s’estimait «totalement blanchi», le Parquet n’ayant pas fait appel de ce jugement. Mais sur le plan administratif, une procédure disciplinaire, lancée en mars par le ministre de la Défense, vient d’aboutir à sa radiation des cadres, le devoir de réserve du militaire étant au cœur du dossier. Le général, qui l’a seulement appris mi-septembre par un courrier recommandé, avait été entendu le 14 juin par le Conseil Supérieur de l’Armée de Terre (CSAT), siégeant disciplinairement à l’Hôtel des Invalides à Paris. L’instance avait transmis son avis consultatif – non communiqué au général ni à ses deux avocats – au ministère de la Défense, et la radiation avait ensuite été prise par un décret du 23 août signé par le président de la République, le premier ministre et le ministre de la Défense.

«Le plus inacceptable pour moi, c’est d’être mis au ban de cette manière»

«Profondément indigné par cette décision injuste et injustifiée, excessive et disproportionnée», réagit-il. Le général quatre étoiles entreprend aujourd’hui une procédure de recours devant le Conseil d’État, confie-t-il au Figaro, «avant d’aller devant la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), si besoin». «Cette sanction est un hiatus, une anomalie grave, en totale contradiction avec ma relaxe, se scandalise-t-il. C’est le désaveu du pouvoir judiciaire par le pouvoir administratif, cela bouleverse la hiérarchie des normes juridictionnelles, c’est tout simplement du jamais-vu!».


Lire la suite sur Le Figaro

 


Crédits photo : Philippe HUGUEN/AFP

 

 


 

 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

14 thoughts to “Le général Piquemal radié des cadres de l’armée”

  1. Encore un scandale de plus à l’actif du Gouvernement actuel.
    venant de la part des socialos- collabos-dictateurs en place rien ne m’étonne. L’armée a toujours fait preuve de courage malgré l’interdiction de la ramener sur des sujets délicats mais essentiels à la défense et à survie du pays. la Grande Muette devrait avoir le droit de s’exprimer à haute et intelligible voix pour dire la VERITE aux français de façon claire et nette, ce que les politiques se gardent bien de faire afin de manipuler l’opinion publique et la Justice.

  2. @ Moktar… D’accord sur tout. J’avoue je ne connaissais pas Piquemal avant cette fameuse manif’…. et si j’ai trouvé sur le moment que son action avait « de la gueule », la façon dont il s’est justifié par la suite, à la manière de mon fils de 9 ans, « j’vous jure m’sieur le juge que je ne savais pas qu’il y avait une manif !!! », pour ensuite hurler au scandale parce qu’on l’a mis à la retraite (ce qui vu son age n’est pas non plus un drame)…me laisse pour le moins dubitatif. Pour un ancien « Père Légion » para de surcroît, ses jérémiades sont assez loin de l’attitude de ses anciens du 1er REP chantant « je ne regrette rien » en taule. Je pense que nous serez d’accord avec moi : n’est pas Denoix de St Marc qui veut (et lui il n’était que commandant) !!!

  3. @Semper Fi……délis; pour écrire ce que vous écrivez c’est sans nul doute que vous évoquez (en sous-entendus) d’autres faits marquants de l’histoire de France galvaudée.
    Bien entendu vous avez écrit en « politiquement correct » ce qu’aurait du faire ce général que tout le monde porte aux nues!!! Mais!!!
    Piquemal (désolé pour ses défenseurs) n’a eu qu’une action courageuse: participer à une manifestation. ce qui a suivi est plutôt désastreux notamment sa désolidarisation avec ceux qui avaient organisé cette manifestation et dont il était parfaitement au courant.
    Mais je dois tout de même avouer que le pauvre soldat s’est retrouvé isolé par tous ses pairs. Mais cela est également extrêmement significatif: « LA GAMELLE ».
    Dans des temps lointains (pas tant que çà du reste) deux autres généraux s’étaient singularisés à peu près de la même manière et ces deux généraux(pardon camarades) c’était tout de même autre chose que le Général Piquemal.
    Et bien ces deux généraux, dès lors où ils ont été confrontés à quelques difficultés, ils ont rendu les armes.
    Aujourd’hui Piquemal libéré de toute astreinte devbrait (A MON SENS) ,prendre exemple sur les deux autres Généraux qui, EUX, sans hésiter ont mis « la peau au bout de leurs idées »(Cne Sergent).
    La France, aujourd’hui, est dans une situation catastrophique (le mot est faible..mais les MAUX immenses).
    Piquemal est considéré, un peu à la hâte, comme un éventuel sauveur. En effet il peut l’être mais, avec l’infime connaissance que je puisse avoir, il faut qu’il se débarrasse de ses fonctions de gégéne, qu’il évite de s’entourer uniquement de militaires qui (PARDON) hormis quelques rares exceptions ne sont pas en mesure de faire face aux évènements qui risquent de se produire.
    Plutôt qu’écarter les civils comme il le fait actuellement, grossière erreur que d’autres ont commis, il doit se placer en rassembleur sans demander à ce que ses adeptes se mettent au garde à vous, la main sur la couture du pantalon.
    Quant à la sanction infligée par les pourris qui nous dirigent, elle est l’image même de ce qu’ils sont: des traitres à la Nation.
    Aussi face à celà: une seule alternative.

  4. Mon cher colonel,
    Certes le coup est un peu bas, mais il était largement prévisible. Je rappellerai juste que comme le personnel d’active, les officiers généraux en 2S sont encore astreints au devoir de réserve, et ils ne peuvent s’en affranchir qu’une fois placés à la « vraie » retraite (comme vous). Je ne partage donc pas votre tirade sur « l’honneur perdu, etc… » Le général Picquemal n’est pas un lapin de 6 semaines mais un brillant officier breveté de l’armée de Terre, et à moins que les sauts répétés en OA à 300m lui aient ramolli le ciboulot, il savait pertinemment qu’en assistant à cette manifestation interdite sur un thème aussi peu politiquement correct, il risquait un sévère retour de bâton. Je pense donc qu’il a accepté en toute connaissance de cause de prendre un tel risque, estimant que la perte probable de son statut 2S valait bien la défense de ses idéaux (démarche qui l’honorerait). Désolé, mais quand on prend un risque, il faut aussi être prêt à en assumer toutes les conséquences. Il a gagné – Dieu merci – sur le plan pénal, mais il a sans surprise perdu sur le plan disciplinaire… règle des 5C. Le fait qu’il vienne maintenant gémir sur « la perte de son quart de place SNCF » (Ok, je suis un peu excessif, là) manque un peu de panache : cela aurait eu plus de gueule s’il avait pris le CSAT de vitesse en demandant illico son placement à la retraite, manière de dire « je défends mes idéaux, je vous emm…., vive la France et par St Michel vive les paras ! ».
    La bonne nouvelle c’est que maintenant – comme le souligne Moktar – le général (« er » désormais) Picquemal peut l’ouvrir comme bon lui semble sans aucune limite et sans aucun compte à rendre à l’institution. Je suivrai donc ses propos avec attention…PS : le comble serait maintenant qu’il la ferme !!!

  5. Ils ne faut pas oublier les Généraux qui ont profité de la mise à terre du Général Piquemal pour l’enfoncer un peu plus ni ceux trop rares qui tout en soulignant sa « connerie » ont eu le courage et l’honneur de lui manifester leur camaraderie.

  6. l’ennemi de la France est ce gouvernement socialio/islamique , tous ceux qui refuse la pensée unique socialiste , qui refuse le totalitarisme du cet état , tous Français osent dire ou dénoncer la mafia socialiste qui préfère la pègre à l’honnêteté , toux ceux qui dénonce l’invasion de la France voulue par ce gouvernement , seront punis , bannis , traiter comme criminel ! Voilà ou nous en sommes arrivés et ceci n’en est qu’à ces débuts , le pire reste à venir !

  7. On est pas surpris par la méthode employée ; quel courage politique c’est tellement plus facile que de mettre fin à la chienlit interne des cités et des prisons. Une décision honteuse et déshonorante pour ceux qui l’ont préparée. Par contre les casseurs des diverses manifestations coulent toujours des jours heureux dans la nature.

  8. Bonsoir,

    @moktar, j’ai regardé vos vidéos, j’ai apprécié notemment celle qui relate l’hommage à une femme d’exception. Rien à voir avec le sujet, mais je tenais à vous répondre.

    Cordialement,
    John.

  9. J’espère que vous êtes TOUS surpris !!!

    Je comprends que Christian fasse la gueule…

    A qui le tour ?…

    L’ennemi dans ce Pays, c’est le POUVOIR ADMINISTRATIF, celui qui fait les coups en douce…

    Pays de merde !

  10. Quand on est général 4 étoiles on prend ses responsabilités et l’on va jusqu’au bout….sans intermède.
    Cette sanction, s’il est capable de l’assumer, peut être un mal pour un bien.
    Désormais il est libéré de toutes astreintes et peut donc agir ou poursuivre avec plus de méthodologie (ayant passé sa vie dans les EM) son action ratée de Calais.

Les commentaires sont clos.