Le jour où le Fonds européen de défense s’est fait couper d’un milliard

20 avril 2021  Nicolas Gros-Verheyde  2 min read

Et voilà comment ça se passe à Bruxelles… //RO

Le chef de cabinet du président, Frédéric Bernard (FB) mène le débat :

  • FB : … « Il nous faut 2 milliards pour le premier pilier et 500 millions pour la liste des cadeaux. Il nous faut couper. Où ? Digital Europe… 
  • — hum. « Il y aussi Erasmus qui a beaucoup augmenté ».
  • — « Mais c’est une autre vache sacrée. Qu’est-ce qui serait le moins douloureux ? » 
  • FB : « Pour être sincère je regarde le Fonds européen de défense et la mobilité militaire ». 
  • — « Mais les Français ne vont pas être contents ? »
    FB : « Je peux demander aux Français. Que préférez-vous ? La PAC [politique agricole commune] ou la Défense ?
    Allez on retire un milliard au Fonds européen de défense. Proposons cela au Président
    . »

3 réflexions au sujet de “Le jour où le Fonds européen de défense s’est fait couper d’un milliard”

  1. Assez de voir nos impôts servir une bande de fainéants , traitres à la France !
    Une solution , comme la GB quittons cette Europe maléfique qui détruit tous les pays et surtout la France au profit de l’Allemagne et des migrants !

  2. il es abberrant de verser l’argent des contribuables français à un tel fond , la défense européenne est un phantasme, jamais nous ne pourrons étre d’accord avec les allemands, belges, polonais, et autres! en 82 j’ai vu ce que pouvait étre une force multinationale en majorité européenne : ridicule et inefficace!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :