Actualités, France, Politique, Société

Le Merlan : Stéphane Ravier vide la piscine du centre aéré (un cas non isolé, hélas)

918

Régis Ollivier, le 06 août 2017

Le Colonel

 

 

Un article de Nadia Tighidet, sur La Provence du 26/07/2017. Commenté par Pierre Duriot pour Le Colonel.

 

 

Le maire des 13-14 Stéphane Ravier a pris la décision de condamner le bassin, jeudi soir. PHOTO N.T.

 

 

Le maire Stéphane Ravier a décidé de vider la piscine d’un centre aéré pour cause de nombreux actes de vandalisme

Au centre de loisirs Font-Obscure (14e), il y avait une piscine. Une vraie de vraie, en dur, avec de jolies mosaïques bleues. Aux dires des salariés de la ville, elle a été creusée là il y a près de quarante ans et c’était chouette, pour les gamins du centre aéré, pour ceux des autres structures du secteur qui venaient, à tour de rôle, par petits groupes, y apprendre à nager.

Mais, intrusions. Mais, vandalisme et d’un coup, plus de piscine au centre de loisirs Font-Obscure. Condamnée. Terminé.

« Nous avons connaissance de ce type de comportement depuis que nous sommes arrivés à la mairie, il y a trois ans, décrit Stéphane Ravier, sénateur-maire FN des 13-14, en conférence de presse très matinale, hier. Des intrusions, dégradations, tentatives d’incendie se produisaient la nuit. Nous avons fait installer un grillage mais ils l’ont saccagé. Il a été réparé mais ils l’escaladent depuis. Le problème, c’est qu’à présent, cela se passe même le jour » ; à 16 h 30 précisément lorsque les enfants quittent le centre.

Puis, il y a eu la fois de trop, le mardi 18 juillet… « Une dizaine de jeunes adultes se sont introduits dans le centre entre midi et deux, se souvient un membre du personnel qui tient à garder l’anonymat. Lorsque nous nous en sommes aperçus, cinq d’entre eux étaient dans la piscine, cinq autres à côté qui fumaient. On a été plusieurs à tenter de leur parler, finalement, un animateur est parvenu à trouver les mots pour les convaincre de partir.« 

Lire la suite sur http://www.laprovence.com

 

Commentaire de Pierre Duriot :

A Marseille, la piscine d’un centre de loisirs attire les voyous du quartier, les voyous, tout le monde comprend bien de quel style, entendons nous bien. Ils sont là, de jour comme de nuit, occupent, intimident, molestent et rien ni personne pour les faire partir, pas de possibilité de coercition, ils pourraient porter plainte contre les flics si jamais ils étaient évacués trop fort, ou faire acte de représailles. Le maire a donc dû se résoudre à payer des protections, aux frais du contribuable et finalement, devant le coût des travaux dont l’utilité n’était pas garantie, se résoudre encore à fermer la piscine, dont ne profitent plus les gosses du centre. C’est exactement comme cela qu’à force de « compréhension » et d’un impensable « respect des droits », on soumet lentement le pays à ses pires parasites…

 

 

 

 

About the author / 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

By Pierre Duriot

Utilisateurs en ligne

Abonnez-vous à ce blog par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

@LeColonelActus


Archives

Catégories

error: Content is protected !!