Le « pantain » de la République

Vous avez aimé (ou pas) « la putain de la République »… vous allez détester « le pantain de la République ».

Worse And Worse ou, si vous préférez, de pire en pire. Avec Jean Castex, de fait, on tombe de Charybde en Scylla. Notre premier ministre, à la fois guignol, pantin et fou du roi ne pouvait pas prendre pire décision que celle d’interdire certains rayons des grandes surfaces pour faire plaisir à une poignée de chouineurs de la République. Un choix, une décision « perdant-perdant » comme d’habitude.

Pouvait-il en être autrement avec tous ces bras cassés incapables d’administrer correctement la France. Dressant un pont en or entre les consommateurs confinés et lésés et les géants du Net. C’est à pleurer. On a qu’une envie… celle de se barrer, de quitter ce pays qui part à vau-l’eau. Par respect pour cette France que je pleure, je n’irai pas jusqu’à dire « ce pays de merde » mais j’y pense fort. Très fort. Et personne, pas même Emmanuel Macron pour virer ce pantin de la République.

3 réflexions au sujet de “Le « pantain » de la République”

  1. C’est exactement ce que je me suis dit en écoutant cette décision éminemment conne! Les absurdités des fermetures de petits commerces ne suffisaient donc pas! Alors, pour finir, est-ce de la bêtise ou alors une volonté de vouloir tout mettre au tapis pour ensuite permettre à Macron de se présenter en sauveur unique du pays? S’il s’agit de la seconde hypothèse, je pense que c’est raté parce qu’il va se récupérer une veste taille XXL, c’est assuré!

  2. Je suis d’accord avec vous. Mais contrairement à vous, je dis, « ce pays de merde ». Nous vivons dans un pays où les valeurs sont inversées, les agresseurs sont les victimes, et les victimes, les agresseurs, et toutes ces « belles valeurs » cautionnées par la justice, les forces de l’ordre, les collabos du système, et qui sont nombreux. Je pleure mes parents, mes grand-parents qui nous inculqués les vrais valeurs, je pleure pour les jeunes enfants et les ados qui ne s’en remettront pas. Je ne parle pas des adultes responsables qui font semblant de ne pas voir, car quand l’heure est aussi grave, il suffit de s’informer, quand on ne le fait pas pour soi, on peut le faire pour ses enfants…donc c’est de la lâcheté. Si les gens ne se réveillent pas d’ici la fin de l’année, c’est la fin de l’humanité.

  3. Il ne sera pas viré ! Jupiter est trop content de tuer notre économie, celle de la France d’en bas, des gaulois réfractaires et de privilégier ses « amis » américain !

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :