Le père qui s’occupe de son bébé n’« aide » pas, il exerce son rôle de père

Le 30 septembre 2019 – Sain et Naturel

«Le père n’est pas celui qui donne la vie, c’est celui qui nous éduque avec amour.»

Le père qui s’occupe des pleurs du bébé, qui le berce, qui lui change les couches et qui lui apprend les premiers mots n’est pas en train «d’aider» la mère, il exerce son rôle merveilleux et responsable de père. On voit ici les nuances d’un langage dans lequel, à coup de pièges et de tournures de phrases dissimulées, nous tombons souvent et qu’il est nécessaire de transformer.

Contribuer au fonctionnement du blog https://www.paypal.com/donate/

Aujourd’hui, et à notre grande surprise, nous continuons à entendre de nombreuses personnes affirmer haut et fort la fameuse phrase : «Mon conjoint m’aide dans les tâches ménagères» ou «J’aide ma femme dans le soin des enfants». C’est comme si les tâches et les responsabilités d’une maison et d’une famille avaient un patrimoine, un sceau distinctif associé au genre et duquel nous ne nous étions pas détaché-e du tout dans nos schémas de pensée.

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

2 thoughts to “Le père qui s’occupe de son bébé n’« aide » pas, il exerce son rôle de père”

  1. « Rendre service à la mère », le père n’est pas dans la vie de son enfant pour « aider la mère ». Le père doit remplir un rôle unique en assurant un équilibre. « Un père ce n’est pas celui qui donne la vie, ce serait top facile, un père c’est celui qui donne l’amour. » – (Denis Lord). Le père n’est donc pas uniquement le géniteur de ses enfants. Il doit s’impliquer dans la vie de ses enfants.

    Il est important que le père sente qu’il a un lien privilégié avec son enfant le plus tôt possible dans la vie de celui-ci et ce dès la grossesse. En laissant le père s’investir dans la grossesse, un rôle primordial lui est alors accordé dans la vie de l’enfant avant même la naissance.
    Après la naissance de l’enfant, le père doit être un parent à part entière et participer aux diverses tâches entourant le bébé. Ainsi, il doit donner le bain, changer les couches rester à ses côtés lors des réveils en pleine nuit pour permettre à l’enfant de se rendormir sereinement. Ces actions permettent au père et à son enfant de renforcer leur lien sans pour autant effacer celui de l’enfant avec sa mère, ainsi l’enfant sera entouré de l’amour qu’il est endroit d’attendre. Cette tendresse donnée par le père qui s’occupe de son ou ses enfants n’enlève rien à sa virilité.

  2. Le rôle du père , identique ( et pourtant différent selon les famille ) est de faire grandir son enfant avec beaucoup d’amour , de l’éduquer en même temps que la maman
    Le père n’est pas un aidant , c’est un participant une pièce maîtresse ( comme la mère ) pour l’épanouissement de l’enfant , la complicité du père avec son bébé et toujours merveilleux , voir le petit imiter son père dans ses actions ( mêmes sportives ) est un plaisir
    Seul les couples « normaux » peuvent vivre cela car deux femmes ou deux hommes ne peuvent donner qu’une facette de l’indispensable à grandir

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.